Ville de Fécamp

Ville du Domaine Royal Normand
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bienvenue chez Nous

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Horloger

avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 49
Localisation : Fécamp
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Dim 16 Nov - 23:25

Horloger avait fini sa journée à la forge; il avait laissé mourir le feu, et avait fermé à clef. Il s'était alors dépêché de rentrer, un vent glacial s'étant levé depuis la fin d'après-midi; les jours raccourcissaient à vue d'oeil, et la nuit tombait de plus en plus tôt, l'obligeant à allumer des lampes à huile dans la forge, afin de bien voir ce qu'il faisait.

Il poussa la porte de leur maison, et fut surpris et heureux de voir Jomn attablé avec Matou. Il posa sa besace sur une chaise, et fit un bisou à Mahaut, déposa un baiser sur les lèvres de Matou, et serra la main de Jomn.


"Quelle bonne surprise, Jomn! Je suis heureux que tu sois passé voir Mahaut, ça me fait plaisir de te voir!"

Il s'assit, souriant, et se servit un verre de calva. Il leva son verre:

"A la santé des Fécampois! Alors, Jomn, quelles sont les nouvelles, de ton côté?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jomn



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 11/10/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Lun 17 Nov - 15:07

Jomn serra la main de Horloger. Il se dit que Horloger avait dû passer une dur journée car il avait l'air d'être un peu fatigué. Quand Horloger se servit un verre de Calva, Jomn venait de finir le sien donc, sans demander la permisson (mais le Calva c'est tellement bon!), il se servit un deuxième verre de Calva.

Horloger a écrit:
A la santé des Fécampois! Alors, Jomn, quelles sont les nouvelles, de ton côté?

Comme je l'ai dit à Matou avant que tu n'arrives, j'ai eu quelques problèmes avec mon potager. Un insecte avait tout détruit et j'ai dû tout remettre en état! Heureusement que j'avais acheté un stock de Calva sinon je aurais été sans doute mort aujourd'hui!
Et avant que je ne l'oublie. Sauriez-vous s'il y a un moyen de faire fuir les insectes ? J'ai essayé avec du Calva mais j'ai l'impression que le Calva les attire...

Sinon comment vas-tu? On m'a dit que tu as ouvert ta propre forge!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Jeu 20 Nov - 21:28

Horloger hocha la tête, Matou le regarda en riant. Horloger adorait son métier et il avait une volonté permanente de s'améliorer. Elle se tourna vers Jomn:

Et oui, Jomn....la forge est ouverte depuis peu...n'hésite pas à y passer et à faire une commande. Horloger peut tout faire: de splendides épées, des heaumes, des couteaux...plein de choses....
Alors comme ça tu as un insecte qui détruit ton potager? C'est incroyable....je ne pense pas que le calva soit une solution...d'abord c'est dommage et puis le calva réserve-le pour toi et tes amis...je ne sais pas quoi te conseiller...


Elle regarda Horloger et lui demanda:

Et toi mon chéri? tu as une idée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deedee



Féminin Nombre de messages : 144
Age : 30
Localisation : N'importe où, mais loin...
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Ven 28 Nov - 17:49

Emmitouflé dans un châle en laine, son tout petit bien au chaud envelopper de grosse couverture, dans ses bras, Deedee était arrivé devant la maison de Matou et Horloger.
Elle avait refusé mainte et mainte fois de venir chez eux, ne voulant pas les déranger mais aujourd'hui elle avait céder, épuisée et frigorifié...
Il faisait de plus en plus froid dehors, l'hiver arrivait a grand pas et elle pourrai pas rester longtemps dehors surtout avec son bébé.

Elle frappa quelque coups a la porte et s'adossa contre le mur. Elle espérait vraiment qu'elle ne les dérangerai pas... et de toute façon elle ne resterai pas longtemps... non...
Ses yeux se posèrent sur son fils. Elle rajusta la couverture sur lui et lui caressa doucement le dos... Voila a quel point ils étaient rendu tous les deux...

Et Bony... ou était-il? Que devenait-il... pourquoi ce silence... pourquoi... Tant de question qu'elle se posait et dont elle ne trouvait pas la réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horloger

avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 49
Localisation : Fécamp
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Sam 29 Nov - 0:02

Horloger était rentré de bonne heure. Avec la nuit qui tombait très tôt, impossible de continuer à travailler aux champs bien longtemps...il avait néanmoins réussi à terminer de travailler le champ de Matou; rentrant plus tôt, il en avait profité pour couper encore du bois pour la cheminée. Le temps était froid et sec, idéal pour ce genre d'activités. Il fendit une vingtaine de bûches, qu'il avait entreposées contre la maison; elles provenaient d'un chêne abattu l'été précédent. Il prit la brouette, la remplit, et en quelques allées et venues, il entreposa la valeur de trois brouettes de bois coupé dans la maison. Il rangea la brouette à l'envers, pour ne pas que l'eau stagne dedans, et il rentra. Matou avait des réunions importantes le matin et le soir; d'ici peu, il irait récupérer Mahaut chez la nourrice. Il était en train d'allumer le feu dans la cheminée, lorsqu'il entendit toquer à la porte. Il se releva, et ouvrit la porte. Il vit Deedee, à moitié frigorifiée, avec le petit dans les bras.
Matou lui avait dit qu'elle viendrait chez eux quelques temps; il avait bien sûr accepté sur-le-champ, connaissant la détresse dans laquelle se trouvait Deedee.


"Deedee! Entre, ne reste pas dehors!"


Il s'effaça pour la laisser entrer, portant son fils emmitouflé dans ses bras; il referma bien vite la porte, afin que le froid reste le plus possible dehors.
Il tira ensuite une chaise près du feu qui commençait à crépiter, et dit à Deedee:


"Assieds-toi près du feu, et réchauffe-toi. Veux-tu une tisane? Quelque chose de chaud?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deedee



Féminin Nombre de messages : 144
Age : 30
Localisation : N'importe où, mais loin...
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Sam 29 Nov - 0:36

La porte s'ouvrit laissant passé une bouffée de chaleur. Deedee se redressa, remontant son fils sur elle. Elle était frigorifié et commencait a claquer des dents. Elle vit avec plaisirs Horloger lui prendre le petit et la faire entrée.

Elle s'installa sur une chaise qu'il venait de lui proposer pres du feu. Deedee essaya de se rechauffer et accepta avec joie une tasse de tisane bien chaude...


Merci Horloger... J'espere que je ne derange pas... Il fait de plus en plus froid dehors maintenant...

Deedee tremblait et claquer des dents tentant de se rechauffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Dim 30 Nov - 17:27

Matou entra dans la maison. Elle vit Deedee et Horloger. Elle leur sourit, embrassa tendrement son amour et fit une bise à Deedee puis elle se débarrassa de ses affaires. Elle entraina Deedee vers la cheminée. Elle constata avec satisfaction que Erwan dormait dans son panier. Elle espérait de tout son coeur qu'il ne percevait pas la détresse de sa maman.

Viens te réchauffer Deedee....tu es frigorifiée....tiens installe toi confortablement ici...

Elle lui désigna le fauteuil et continua:

Je vais te montrer la chambre où toi et Erwan pourraient vous installer...tu peux rester le temps que tu veux, tu le sais. Et surtout ne te me dis pas que tu as peur de déranger...sinon, je pourrais me fâcher...

Elle lui sourit encore une fois et s'approcha de Horloger qui tenait dans ses bras Mahaut. Elle ne l'avait pas beaucoup vu ces derniers jours. Elle la prit dans ses bras et lui murmura:

Alors ma poupée chérie....papa a-t-il était sage pendant que j'étais absente?

Elle frotta son nez contre celui de la petite fille qui se mit à rire puis regarda Horloger d'un air espiègle.

Bien...mon chéri, je vais emmener Deedee et Erwan dans leur chambre, si tu nous servais un petit remontant pendant ce temps?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deedee



Féminin Nombre de messages : 144
Age : 30
Localisation : N'importe où, mais loin...
Date d'inscription : 22/08/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Dim 30 Nov - 19:36

Deedee se réchauffait peu a peu devant la cheminée. Elle ne tremblait plus, même si elle ressentait encore le froid en elle. Elle regardait Matou, Horlo et Mahaut en souriant. Ils étaient si beau tout les trois, elle se sentit soudain honteuse d'être la, de venir les embêter, alors qu'elle pourrait très bien se débrouiller...

Deedee jeta un œil sur Erwan qui dormait toujours, il été un peu grognon en ce moment, avait-il ressentait le mal être qu'elle ressentait. Elle espérait surtout qu'il n'ait pas pris froid...

Matou la sortit de ses pensées en lui proposant de lui montrer sa chambres, Deedee hocha la tête pour lui dire oui. Elle était exténué, elle n'osa pas l'avouer a Matou mais il lui tardait de pouvoir se glisser sous des couvertures au chaud et dormir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laveternate

avatar

Nombre de messages : 141
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Lun 1 Déc - 22:00

afro Lave arriva devant chez Matou et Horlo , tira la chevillette et la bobinette se mit à cherrer ou plutôt l'inverse . Elle sourit , pressée de voir la tête de ses amis à sa visite surprise .

Après avoir attendu patiemment pendant 1/4 de seconde , elle ouvrit la porte et passa la tête dans l'entrebaillement . Son nez se mit à plisser, ça sentait la couche pleine ... ça sentait le lait caillé de reflux gastrique ...ça sentait le rot qui régurgite....Ça sentait la mamelle gercée qui éjacule son jet maternel.....ça sentait le bébé ! Réprimant un mouvement de dégoût, elle appela doucement :


Mââââââââtouuuuuuuuuuuuuuuuuuuu ????????????? Hôôôôrrrrlôôoooohohohoho ??????? affraid

C'est alors qu'elle aperçut un portrait du bébé sur le mur ::






Eh ben , il leur ressemble leur rejeton ... C'est quoi au fait, un garçon ou une fille ? Zut, je sais pu ....

Elle serrait contre elle le cadeau qu'elle comptait leur offrir



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Mer 3 Déc - 19:52

Matou sursauta....un hurlement venait de retentir...elle pensa immédiatement à un cochon qu'on égorge....ou à quelqu'un qu'on étripe...Elle laissa tomber son livre (si, si, si Matou lit...des choses balèzes même...) Elle se précipita dans la pièce principale et cria. Devant elle...un être humain certes, mais non identifié. Les cheveux lui pendouillaient sur le visage et dégoulinaient sur sa robe trempée. C'est vrai que dehors il pleuvait à verse. Matou se ressaisit et observa de plus près le monst...la femme.

Laaaaaaveeeeeee???c'est toi??mais c'est affreux...tu as pris une carriole en pleine figure? Tu es dans un état....allez viens...tu vas au moins te sécher...ça n'arrangera pas grand chose mais au moins tu n'attraperas pas froid...Assieds toi....non pas cette chaise....celle-là...elle est plus solide...enfin plus confortable, je veux dire.

Matou suivit le regard de Lave...car c'était elle...qui regardait fixement une affiche sur le mur et sourit:

Ah...ça t'intrigue....hein? c'est un enfant recherché par la maréchaussée pour la DASS (Direction des affaires sensibles et spéciales)
Je suis sur une piste. On a fait appel à mon esprit félin!!


Tout en lui expliquant son histoire, elle lui servit une pinte de calva. Elle savait que Lave ne tolérait pas de dose en-dessous de deux chopines. Puis elle alla chercher Mahaut pour la lui présenter.

Voilà notre bébé, c'est une fille...tiens prends là un peu...

Matou dut faire un effort surhumain pour confier sa petite aux bras de Lave. Elle avait de sacrées doutes quant à ses sentiments maternels. De plus, Lave était plus habituée à manipuler ou à tripoter autres choses que des bébés. Elle ignora la grimace qu'elle lui fit :

Voilà, elle sourit, elle est en totale confiance.....

Matou n'eut pas le temps de continuer que Mahaut, très en confiance effectivement, eut un rot bruyant et rejeta la moitié de son biberon sur la houppelande de Lave.

Ohhh...ce que c'est ballot!! bon...ça te donnera l'occasion de te changer...tu devrais te mettre à la toge comme Tuck....

Elle récupéra sa fille, lui essuya la bouche et tendit négligemment une serviette à Lave, en plissant le nez.

ça ne sent vraiment pas très bon....tu ne devrais pas rester ainsi...promis..on viendra te rendre visite....je pense que Mahaut t'aime bien....et merci pour le cadeau...c'est très gentil de ta part...

Matou lui fit un grand sourire et un petit clin d'oeil...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Lun 2 Mar - 22:58

Léanore et son père avaient fait la connaissance effective de Horloger et son épouse à Honfleur. Joshin une amie commune qui avait tellement parlé de son parrain que d'était une évidence pour Léanore de faire en sorte de les rencontrer lors de son voyage vers le NOrd.
Après quelques pigeons, le rendez-vous fut donné dans une taverne de Honfleur. TOut de suite ils sympathisèrent et décidèrent de finir le chemin qui allait vers Fécamp ensemble. HOrloger et Matou leur proposèrent de leur faire une petite place dans leur cariole et leur gentillesse alla meme jusqu'à leur offrir l'hospitlité.
Le voyage fut des plus agréables ponctué par quelques arrets obligatoires du fait qu'ils voyageaient avec l'enfant de HOrloger et de Matou : la délicieuse petite Mahaut. C'etait une petite fille des plus agréables. On ne l'entendit à aucun moment pleurer si ce n'est pour réclamer la tétée.
Léanore fut émerveillée devant tant de grâce que pouvait émaner d'un si petit etre.
Ils arrivèrent à la nuit tombante. Matou était une hôtesse hors pair. Elle remarque que Léanore avait les traits tirés fatiguée des quelques jours de voyage à pied. Aussi lui proposa t elle dès leur arrivée de lui montrer sa chambre afin qu'elle puisse se reposer. Ce que Léanore accepta très rapidement. Zyves pendant ce temps, aida Horloger à deteller la cariole et à monter les bagages.
"Je vous remercie Matou de tant de gentillesse. Nous resterons quelques jours ainsi nous pourrons discuter tout à loisir. Je vous souhaite une bonne nuit."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Mar 3 Mar - 2:59

C'est avec grand bonheur que Matou vit surgir au loin, se découpant dans la brume, leur maison. Enfin, le voyage touchait à sa fin. A peine le cheval arrêté, elle sauta hors de la carriole aidée par Horloger. Il la rejoignit et elle se blottit dans ses bras en lui disant:

Mon coeur, si tu savais combien je suis heureuse d'être de retour...

Ils échangèrent un long baiser. Puis aidèrent Leanore et son père Zyves à descendre à leur tour.
Ils avaient fait leur connaissance la veille à Honfleur. C'était de très bons amis de Joshin, la filleule de Horloger et ils leur avaient proposé de voyager avec eux. Tout de suite, ils avaient accepté. Le voyage s'était bien passé. Ils avaient croisé l'Ost de Normandie et quelques attelages.

Pendant qu'Horloger et Zyves déchargeaient la carriole, Matou prit Mahaut encore endormie et fit entrer Leanore dans la maison. Il y faisait froid; aussi Matou enveloppa-t-elle Mahaut d'une couverture supplémentaire et la mit immédiatement dans son petit lit. L'enfant bougea à peine serrant contre elle son doudou. Matou déposa sur son front un doux baiser et sans faire de bruit sortit de la chambre. Elle adressa un grand sourire à Leanore:

Voici notre modeste maison...je vais vous montrer vos chambres. Elles sont petites mais confortables....puis je ferai du feu...il ne fait pas chaud...

Les traits de Leanore étaient tirés. Elle n'avait pas du dormir beaucoup comme eux tous du reste. Elle ouvrit une porte et s'effaça pour laisser entrer la jeune femme. La pièce était décorée avec goût et meublée simplement. Un grand lit occupait une partie de l'espace. A sa droite se trouvait une coiffeuse et en face une jolie armoire normande dénichée dans le grenier d'une amie. Horloger l'avait retapée et elle avait belle allure. Deux petits chevets encadraient le lit. Matou avait tricoté une couverture et avait trouvé chez son amie tisserande, Amy, un joli tissu assorti dans lequel elle avait cousu des rideaux.
Horloger arriva avec les bagages de la jeune femme et les déposa dans la chambre avec un sourire. Celle-ci le remercia et se tourna vers Matou:


"Je vous remercie Matou de tant de gentillesse. Nous resterons quelques jours ainsi nous pourrons discuter tout à loisir. Je vous souhaite une bonne nuit."

Bonne nuit à vous également Leanore. Reposez vous bien...demain , je vous mènerai au marché, vous verrez, il est très coloré et très animé...Bien je vais maintenant m'occuper de faire une bonne flambée...cela chassera l'humidité...A demain Leanore! Je suis heureuse de vous accueillir et que vous restiez quelques jours à Fécamp...cela nous permettra de faire plu ample connaissance.

Elle sortit en refermant doucement la porte. Horloger l'avait devancée et déjà il était en train de faire partir le feu. Elle s'approcha de Zyves et lui dit:

Venez Messire, je vais vous montrer votre chambre...

Il la suivit jusqu'à l'autre chambre d'amis. Celle qu'ils pensaient donner à Mahaut un peu plus tard...dès l'arrivée d'un petit frère ou d'une petite soeur...qui sait? De même dimension que l'autre chambre, elle était aussi très sobre. Pas d'armoire mais une petite commode et un joli coffre de mariage. Contre un mur se trouvait le lit alcôve typiquement normand.




Elle souhaita une bonne nuit à Zyves et rejoignit Horloger. Il était en train de ranger les affaires. Elle le força à s'arrêter et se blottit contre lui en lui murmurant:

Il est tard mon coeur...nous ferons ça demain...allons nous coucher!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Mar 3 Mar - 13:55

Léanore dormit comme une souche. Ce fut une bonne odeur de pain chaud qui la reveilla. Elle s'étira et observa la chambre où elle avait si bien dormi. L'endroit était sobrement meublé mais très coquet et le lit très confortable. Elle entrapperçut aux travers des rideaux un timide rayon de soleil qui vint éffleurer sa peau et elle entendait déjà le cri des oiseaux marins sans doute occupés à chercher leur pitance autour des bateaux. Matou lui avait dit la veille qu'elle l'emmenerait au marché et Léanore avait hâte d'y aller. Aussi pleine d'allant, elle se leva, fit ses ablutions grâce au nécessaire laissés par son hôtesse et alla rejoindre le monde dans la salle commune. Les hommes étaient déjà partis. Matou lui dit que son père était à la pêche. Léanore savait qu'il était bon pêcheur mais elle s'inquiéta se demandant s'il saurait manier la barque prétée par Horloger Elle salua son hôtesse et ne put s'empécher d'aller embrasser les joues roses et dodues de Mahaut qui s'amusait à taper la table avec une cuillère. Dans l'âtre brûlaient quelques bonnes bûches qui réchauffaient la maison.
Matou lui demanda si elle avait bien dormi.

"Dame votre lit était si confortable que voyez vous me voilà levée la dernière telle une paresseuse alors que tout le monde est déjà occupé."
Matou lui dit de s'assoir et la pria de se rassasier car une longue journée les attendait. Léanore mordit à pleines dents dans une bonne miche de pain qu'elle accompagna d'un morceau de fromage qu'elle ne connaissait pas. Elle finit ce repas matinal par un fruit juteux et d'une boisson chaude.
Bientôt Matou l'entraina au travers des rues de la ville en laissant sa fille aux bons soins de la nourrice....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Mar 3 Mar - 23:31

Matou avait entrainé Leonore au marché. Tout en papotant joyeusement, elles s'étaient baladées à travers les étals de nourriture et de diverses autres marchandises. Leanore avait admiré les magnifiques étoffes d'un artisan puis elles s'étaient dirigées vers une herboriste. Leanore avait confié à la jeune fécampoise qu'elle voulait être médecin et que toutes les plantes l'intéressaient au plus haut point. Elle fabriquait d'ailleurs elle-même des onguents. Elles restèrent un moment devant cette multitude de plantes et de fleurs séchées pour la plupart. L'herboriste leur expliqua les vertus de quelques unes d'entre elles. Matou avait bien observé la jeune femme...elle était fascinée et buvait les paroles de la vieille femme. Leanore acheta quelques plantes expliquant à Matou qu'elle n'en retrouverait pas de sitôt et certainement pas à Patay, sa ville natale.
Elle s'arrêtèrent encore pour regarder un jonleur et elle admirèrent la dextérité avec laquelle il faisait danser les balles au-dessus de sa tête.

Puis, Matou proposa à Leanore de faire une petite halte en taverne ce qu'elle accepta avec joie. Elle y retrouvèrent Horloger qui avait fini la douane. Elles furent heureuse de lui raconter leur début de mâtinée. Mais le temps filait et Matou dut les quitter, elle devait aller à la mairie pour une petite réunion. Elle embrassa tendrement Horloger et fit une bise à Léanore:


Je suis heureuse d'avoir passé ce moment avec vous...je vous verrai plus tard...j'espère que votre père aura passé un excellent moment à la pêche...Cette après midi, si le coeur vous en dit...la balade jusqu'au port est magnifique...vous pourrez admirer les barques et, pourquoi pas, avec un peu de courage vous tremper les pieds dans l'eau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore



Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Mer 4 Mar - 12:14

La promenade au marché fut très plaisante. Matou connaissait beaucoup de monde et elles devaient presque s'arreter à chaque pas pour saluer quelqu'un. Matou très aimable avait toujours une gentillesse à dire à chacun et elle présentait Léanore à chaque fois. Celle ci en avait la tete toute tourneboulée et se demandait si elle allait réussir à retenir tous ces noms et tous ces visages.
Elle découvrit sur les étals des étoffes magnifiques quoique un peu chères à son goût.
Les marchandes de poissons ne manquaient pas avec des dizaines d'espèces différentes. Léanore essaya de retenir le nom de quelques uns. ELle fut un peu effrayée à la vue de certains poissons ressemblant à des serpents et les pinces des crustacés ne lui semblaient pas très pacifiques.
Durant la promenade, Léanore avait confié à Matou son désir de devenir médecin aussi son hôtesse l'emmena dans une herboristerie. Cette boutique rssemblait un peu à la sienne : des pots, des fioles, des herbes qui séchaient. Cependant elle vit certaines herbes qui ne poussaient pas à Patay aussi en fit elle l'acquisition en écoutant attentivement les explications de la vieille vendeuse. Les deux femmes finirent leur promenade à la taverne où elles retrouvèrent de nouveau des amis fécampois qui l'accueillirent chaleureusement. Matou devati la quitter et lui conseilla d'aller se promener sur la berge et tenter de tremper les pieds. Léanore se demanda si cela était bien raisonable au vu des hitoires terrifiantes qu'elle avait entendues de ci de là au détour des conversations de vieux marins. MAis la curiosité était si forte qu'elle y alla et une fois sur place, la mer semblait si paisible qu'elle prit son courage à deux mains (ou à deux pieds) Elle retira ses chausses et osa se tremper. L'eau était froide. Des herbes venaient la chatouiller. ELle en reconnut certaines qu'elle avait vues chez l'herboriste. Comme ce lieu était beau ! Elle eut envie d'en profiter un peu plus aussi alla t elle s'assoir sur le sable et resta là à regarder et écouter le bruit des vagues, des oiseaux. ELle perçut pas loin d'elle l'activité bruyante du port. Les marins commençaient à rentrer. Elle ferma les yeux afin de sentir le vent léger et les odeurs salines. Elle ne se rendit pas compte que le soleil commençait à descendre sur l'horizon melant ses couleurs avec le ciel et le mer. Il était sûrement tard, tout le monde allait sûrement s'inquiéter. C'est avec des yeux brillants qu'elle regagna la demeurre de HOrloger et Matou. Une bonne odeur de friture lécha ses narines. SOn père avait du faire une bonne peche......
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Mer 1 Avr - 17:39

Matou se dépêcha de rentrer. Elle savait, en étant passé à la douane que Kerd et Stéf étaient arrivés à Fécamp. Elle leur avait proposé de les héberger la durée de leur séjour ou du moins quelques nuit car elle savait qu'ils voulaient aussi, retrouver la magie de la petit cabane des pêcheurs. Elle arriva enfin à la maison. En entrant, elle constata avec plaisir que Horloger avait rangé toute la pagaille notamment de Mahaut. Celle-ci, depuis qu'elle marchait, avait tendance à éparpiller ses jouets dans toute la maison.

Elle poussa la porte de la chambre d'amis et constata avec satisfaction que tout était en ordre. Elle ne savait pas trop quand le couple viendrait mais autant ne pas se laisser dépasser. Elle avait demandé à Horlo de descendre le petit berceau de Mahaut, remisé au grenier. Elle sourit, heureuse que tout soit bien en place. Elle regarda par la fenêtre et vit à l'église qu'il allait bientôt être la demi de quatre heures. Il était temps qu'elle aille cherchait sa fille chez la nourrice. Ce soir, Horloger avait une réunion à la douane et elle en profiterait pour coucher tôt Mahaut. Ainsi, elle pourrait vaquer à quelques travaux de couture. Peut-être même se remettrait-elle un peu au rouet. Avec les moutons de Horloger fraichement tondus, elle avait de quoi faire plusieurs pelotes. Soit il les vendrait sur le marché, soit elle s'en servirait pour commencer une veste à Mahaut. Ainsi, elle serait là, prête à accueillir les voyageurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kerdwin



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Lun 13 Avr - 3:02

Quelques jours plus tard

Kerd et Stefanov étaient à Fécamp depuis plusieurs jours… Matou et Horloger leur avaient si gentiment proposer de garder leur fille…

Le temps qu’il vous faudra ! avait dit, avec rire et clin d’oeil, la maman de Mahaut…

Heureux de cette intimité… de cet appaisement… le couple n’arrivait à rompre la magie que leur procuraient la cabane de pêcheur et son environnement…

Moments d’amour intense… câlins ivres de tendresse… baisers … rires… flânerie … pêche … heures divines… où…
enlacés à n’en distinguer qu’un, tellement elle était blottie contre lui… cheveux balayés par le vent… visages humides des embruns… chauds de soleil ou rosis par le froid quand l’astre orange plonge doucement dans l’océan, irisant, de ses feux rougeoyants, l’horizon qui sépare, telle une ligne de flammes, le ciel et l’eau …
…assis sur la plage, ils contemplaient, sans jamais en être rassasiés, les merveilles que la nature offrait à leurs yeux…

La jeune femme se sentait bien… bien que n’ayant pas oublié les mauvais tours qu’ils avaient subis à Honfleur… elle avait réussi à les mettre de côté…
Depuis leur arrivée, elle n’avait pratiquement pas accompagné son homme en taverne et n’était allée en ville que pour quérir le cadeau qu’elle lui avait commandé chez Dame Amyleed … Elle s’était reposée… Elle avait retrouvé énergie et joie de vivre… Elle avait retrouvé son Messire…

Demain, ils quitteraient la cabane pour se rendre, enfin, chez leurs amis… ils avaient un peu honte d’avoir tant tardé et Kerd décida d’aller en informer, au plus vite, les intéressés… Matou et son époux avaient peut-être d’autres projets pour le lendemain … La moindre des choses était de leur poser la question…

Elle prit sa besace… ferma la porte de la cabane… fit face à la mer pour y regarder la barque de Stefanov, qui pêchait au large… Sans plus attendre, elle se dirigea vers la belle maison du douanier et de sa belle tavernière…

La Petite Sirène frappa quelques coups secs sur l’huis et attendit que quelqu’un vienne lui ouvrir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Lun 13 Avr - 19:27

Matou était assise avec Maureen sur ses genoux et Mahaut jouait à ses pieds. Le bébé gazouillait et Mahaut chantonnait. La jeune femme leur avait lu une petite histoire.
Elle entendit toquer à la porte. La bébé dans les bras, et Mahaut sur ses talons, elle alla ouvrir. Qu'elle ne fut sa surprise de voir Kerdwin. Maureen reconnut sa maman et fit un grand sourire. Matou fit une gosse bise à invita la jeune femme à entrer, heureuse de la voir:


Kerd!! quelle joie de te voir!! Tu as trouvé le chemin de la maison! Entre, entre...je crois que ces petites filles ont faim et je suis sûre que tu partageras volontiers avec moi, un petit verre de calva. Alors? dis moi tout. Est ce cette nuit que vous venez partager notre toit?

Tout en désignant une chaise à Kerd, elle lui tendit Maureen . Elle s'assit et Mahaut grimpa sur ses genoux.

Alors, comment se passe votre séjour à Fécamp? Comment va Stefanov?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kerdwin



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Mer 15 Avr - 23:57

Kerd embrassa Mahaut et sa maman… attrapa sa fille en riant…

Ma douceur, comme tu es belle… tu as changé, tu es grande !

Tout en lui parlant elle l’abreuva de tendres baisers…

Tu as été choyée ici, il me semble…

Maureen regardait sa mère en babillant et en lui attrapant les cheveux …

Vous vous êtes occupés d’elle comme d’une princesse, je suis sûre !

Elle regarda Matou avec amitié…

Merci, merci infiniment… Notre séjour à la cabane a été idylique, grâce à vous! Je venais juste te demander si nous pouvions venir ce soir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Jeu 16 Avr - 15:32

Matou fronça les sourcils:

Tu plaisantes Kerd? Depuis quand tu me demandes si toi et Stefanov, pouvez venir à la maison?? Bien sur que oui....et vous pouvez même rester tout le temps qu'il vous plait. Notre maison est simple et nous ne pouvons pas vous proposer le grand luxe mais vous y trouverez chaleur et convivialité.

Elle la regarda, cette fois-ci en souriant:

Et puis, ça nous permettra de papoter un peu....

Elle lui resservit un verre de calva et tendit un morceau de pain à Mahaut. Puis regardant Maureen, tout sourire dans les bras de sa maman, elle poursuivit:

Regarde moi cette petite puce, vous lui avez manqué...oh!! comme je suis heureuse de vous avoir auprès de nous!! on ne cesse de se voir entre deux portes...au moins, nous allons prendre un peu le temps...tu sais, c'est important de se poser....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horloger

avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 49
Localisation : Fécamp
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Ven 17 Avr - 0:31

Horloger rentrait de la douane; l'air étant doux, il en avait profité pour flâner un peu, avant de rentrer. Il aimait beaucoup les arbres, et ne manquait jamais de s'arrêter auprès de certains fruitiers, observant les bourgeons de celui-ci, et les fleurs de celui-là. Le printemps était installé, et on sentait la nature prête à éclore de nouveau, malgré les quelques jours maussades qu'ils avaient connus précédemment.
En arrivant à la maison, il vit avec surprise et joie Kerd discuter avec Matou. Il enlaça tendrement sa femme en l'embrassant, puis fit une bise à Kerd, et un petit bisou à Maureen; puis il prit Mahaut dans ses bras, et lui fit un bisou.


"Content que vous ayez accepté de dormir chez nous, Kerd! J'espère que vous vous plairez! Cela nous fait très plaisir de vous recevoir!"

Horlo sourit, puis plaça du petit bois dans la cheminée, qu'il alluma. Il avait quelques bûches en réserve, sur le côté.

"Même s'il fait beau, les nuits sont encore fraîches; autant que nous ayons chaud! C'est bien agréable de se lever avec la chaleur de la cheminée!"

Horlo attendit que le petit bois ait bien pris, puis ajouta une petite bûche. les flammes, joyeuses, dansaient dans l'âtre, et le feu pétillait.

"Si vous voulez des légumes, j'en aurai demain; vous m'en direz des nouvelles!"

Horlo vint s'installer près de Matou. Il l'enlaça, et but un peu de calva dans son verre, en lui faisant un clin d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kerdwin



Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Ven 17 Avr - 2:04

Kerd se sentit bien… les propos et le sourire chaleureux de ses amis… l’ambiance feutrée de cette maison… le feu crépitant, qu’Horloger venait d’allumer dans l’âtre, … le calva… et, comme pour couronner le tout, le rire et le babillement des enfants… Les anges la comblaient pendant ces vacances !

Vous êtes des amis merveilleux, béni soit le jour où nous nous sommes rencontrés !
Ces vacances auront été des plus agréables grâce à vous… cette cabane que tu nous avais si bien arrangée… Mahaut et Maureen qui s’entendent parfaitement… quelques jours ici, chez vous…


Le regard de Kerd s’assombrit… elle baissa la tête tout en réfléchissant…

Quelques jours… comment vais-je pouvoir leur dire que nous partons demain soir… Je vais attendre un peu plus tard pour l’annoncer… J’ai trop honte…

Elle les regarda en souriant… Couvrit sa fille de baisers…

Oh comme tu nous a manqué, toi ! Mais tu pèses lourd, petite, tu as bien profité on dirait!

Elle la reposa à terre où sa complice de jeu commençait à s’impatienter… elles n’avaient pourtant pas le même âge mais semblaient s’entendre comme larrons en foire…

Tiens Mahaut, je te rends Maureen, vous allez pouvoir vous amuser ! dit elle en caressant les cheveux de la fillette

Je vais envoyer un pigeon à Stef pour lui dire de nous rejoindre, il avait des affaires à régler… comme souvent !

Aussitôt dit, aussitôt fait… elle sortit encre et parchemin de sa besace et rédigea à la hâte la missive demandant à Stefanov des les retrouver, lui reprécisant l’adresse de leurs amis… elle avait sûrement du oublier de la lui donner mais ne s’en souvenait pas… Une fois le message fixé à la patte de son fidèle pigeon… le meilleur de tous… elle ouvrit la fenêtre et lâcha le volatil…

Voilà ! Il ne devrait plus tarder maintenant…

Se tournant vers Matouminou et Horloger…

Des légumes pour demain ? Avec plaisir Horlo !


Kerd regarda alors la grande besace posée à côté d'elle... Elle sortit un premier cadeau qu'elle avait apporté pour ses amis...

Alors ça, c'est pour toi Matou...

Ca pour toi Horlo, pour te pousser au vice!...
Et ça pour Mahaut...

Elle les regarda en souriant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Sam 18 Avr - 22:43

Matou vit arriver Horloger avec joie. Elle l'accueillit avec un grand sourire et lorsqu'il l'enlaça pour lui déposer un tendre baiser sur ses lèvres, elle sentit son coeur battre un peu plus fort.
Il embrassa les petites filles puis Kerd. Il entreprit ensuite de refaire du feu. C'est vrai qu'il faisait humide et qu'un bon feu serait le bienvenu.
Ceci fait, il vint s'assoir près de Matou qui se blottit contre lui. Elle aimait quand il rentrait à la maison, satisfait de sa journée. Même si il avait rencontré des contrariétés, il ne le laissait jamais paraître. Elle l'avait vu très rarement énervé. Cependant, quand quelque chose n'allait pas, il le disait clairement. Il était arrivé que tous deux ne soient pas d'accord sur une chose ou une autre, Matou étant assez impulsive, elle réagissait vite. Au contact de son mari, elle avait appris à calmer un peu son caractère emporté. Elle le regarda avec tendresse et remercia Aristote de les avoir fait se rencontrer.
Maureen la tira de ses pensées d'un éclat de rire.
Kerd l'avait reposée par terre et Mahaut s'amusait à lui faire des grimaces. Le bébé riait aux éclats.
Pendant ce temps, sa maman sortait de sa besace un parchemin ainsi qu'une plume et une fiole en gré dans laquelle se trouvait de l'encre.



Je vais envoyer un pigeon à Stef pour lui dire de nous rejoindre, il avait des affaires à régler… comme souvent !


Matou se leva et fit de la place sur la table afin que Kerd puisse rédiger son mot:

Et oui, il y a toujours quelque chose à régler....parfois on ne s'aperçoit pas du temps qui passe...précise bien que notre maison est juste après les deux petites tours. IL trouvera facilement.

Kerd acquiesça. Elle jeta rapidement quelques mots sur le parchemin, le roula et l'attacha à la patte de son pigeon. Elle se leva et ouvrit la fenêtre. Le pigeon prit son envol. Elle fouilla de nouveau dans son sac et en sortit un objet qu'elle présenta à Matou qui s'esclaffa, émue:

Comme c'est joli!! Kerd!! vraiment, ça me fait très plaisir...


Elle le montra à Horloger alors que Kerd posait devant lui une bouteille en gré de calva. Matou et Horloger la remercièrent avec chaleur. Matou était heureuse qu'elle soit là. Il lui semblait même qu'elle avait bien meilleure mine qu'à son arrivée à Fécamp...le repos...l'air de la mer...l'amour...autant de choses appréciables!
Elle sourit lorsqu'elle vit Mahaut battre des mains en voyant le petit cheval de bois qu'avait posé Kerd:


cheval pour Mahaut....méci....!!

Matou l'aida à se mettre dessus et la laissa se balancer. Elle regarda Kerd:

Merci pour ta gentillesse mais la prochaine fois, tu viens les mains vides..juste avec ton sourire et ta bonne humeur. En attendant que Stef arrive, si on préparait le repas? j'ai acheté du poisson bien frais et je pensais l'accompagner avec quelques légumes. C'est un plat simple mais très apprécié.

Elle montra de la tête Mahaut qui faisait la cavalière sur son petit cheval et dit:


Cette demoiselle en raffole...

Puis elle se pencha vers Kerd et lui chuchota, complice:


Et c'est un des rares plats que je ne loupe pas!!


Elle éclata de rire et voyant que les verres étaient vides, elle les remplit à nouveau.

Elle leva son verre pour trinquer:


Alors? qu'allez vous faire dans les prochains jours. Si le temps s'améliore, vous pourriez aller faire une balade en barque. C'est avec plaisir que nous vous prêterons une des nôtres....


Elle regarda Kerd. Il lui sembla voir une petite hésitation. Elle lui lança un regard interrogateur.


Dernière édition par matouminou le Sam 18 Avr - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
stefanovkalachnikov

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 17/04/2009

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Sam 18 Avr - 22:44

[Dans la rue]
Stefanov avait reçu missive de Kerdwin, lui indiquant l'adresse de Matou et d'Horloger...Après avoir fini ses affaires, il se mit en quête de ladite maison...Il la trouva aisément, Kerd lui ayant fourni des informations assez précises.

Il se retrouva donc devant la maison, et resta quelques instants à admirer le bâtiment...Le torchis blanc semblait fait depuis peu, ou du moins bien entretenu...Une lueur à la fenêtre lui appris qu'il y avait bien du monde dans la maison...Il entra dans le jardinet, bien entretenu lui aussi, et se dirigea vers la porte...

Arrivé sur le seuil, il actionna le marteau en bronze et attendit que l'on vint lui ouvrir...Il reconnu la voix de sa Sirène, puis des bruits de pas s'avancèrent vers la porte...


C'est moi, Stefanov!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.old.lesroyaumes.com
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   Sam 18 Avr - 22:52

C'est à ce moment là qu'on frappa à la porte. Elle alla ouvrir:

Stefanov!! entre vite!! Tu arrives à temps, nous n'en sommes qu'à notre deuxième verre de calva!!

Elle lui fit une bise et le pria de s'assoir. Maureen accueillit son père avec des petits cris de joie et Kerd avec un grand sourire. Mahaut descendit précipitamment de son cheval et voulut grimper sur les genoux de Horloger qui l'aida. Aussitôt elle enfouit son visage contre son épaule en regardant du coin de l'oeil l'homme. Matou se mit à rire:

N'aie pas peur ma chérie, c'est le papa de Maureen!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bienvenue chez Nous   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue chez Nous
Revenir en haut 
Page 2 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bienvenue chez nous
» Nouvelles de chez nous
» La langue de chez nous
» A la mode de chez nous.
» Bienvenue chez nous !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ville de Fécamp :: Les Maisons des Habitants :: Chez Matou, Horloger et Mahaut-
Sauter vers: