Ville de Fécamp

Ville du Domaine Royal Normand
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Anniversaires, fêtes, évènements

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Ven 30 Jan - 23:03

Horloger était entré dans l'église; il regarda comme à l'accoutumée les vitraux. Leur douce lumière colorée tombait sur le sol, et jetait de belles taches colorées sur les murs, les chaises...il aimait beaucoup les vitraux, ces décors de lumière naturels. Il salua chaleureusement les personnes déjà présentes, et se dirigea vers le fond de l'église, afin de saluer également Elyena. Il avançait d'un pas assuré, essayant de contenir l'émotion d'être en ce lieu sacré, et repassant dans sa tête les moindres détails de la cérémonie...bah, ils avaient fait au mieux, Matou et lui, aidés de leurs amis...à Dieu vat!

********************************************************

Lilie arriva devant l'église, quelques personnes étaient déjà présent, elle entra sans faire de bruit puis s'installa près d'Idryl et ses enfants et attendit avec impatiente de voir Matou arriver.

********************************************************

Une fois que tous le convives se furent installés. Les mariés ayant revêtus leurs plus beaux atours se tenaient à présent devant elle ,visiblement très émus sous l'oeil admiratifs de tous les gens réunis venant célébrer leurs épousailles.

Elyena leur sourit et commença en s'adressant aux futurs mariés après avoir souhaiter la bienvenue à tout le monde.


Bien chers Horloger et Matouminou.

C'est pour moi une joie immense de vous recevoir en ce lieu saint , afin que vous receviez des mains de l'Eglise le sacrement qui va faire votre bonheur.
Ne prenez pas à la légère l'engagement que vous allez déclarer maintenant devant tous. Vous allez vous unir pour le meilleur et pour le pire, vous allez affronter aussi des difficultés, des disputes et des tristesses. Mais avec l'aide de Dieu et l'enseignement d'Aristote, vous allez surmonter tout cela chaque jour, et donner à tous un exemple d'Amitié et de courage. Que Dieu vous bénisse !

Je vais commencer par la confession .

Que le Seigneur Tout Puissant et miséricordieux nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.
Prions. Enlevez nos fautes, Seigneur, afin que nous puissions pénétrer jusqu'au Saint des Saints avec une âme pure, jusqu'au cercle d'amitié le plus intime.
En suivant l'exemple du Christos ton messie. Amen



Elyena prit son Livre des Vertus.


Citation:
En ce temps là une grande nouvelle se répandit dans la ville de Stagire : les sages astrologues venaient de repérer une comète inconnue dans le firmament. Aussitôt l’assemblée de la ville se réunie sur l'agora, tentant de découvrir le message que les cieux voulaient transmettre aux hommes. Hélas leur cœur était obscurci par leur foi erronée en de faux dieux, et ils s’égaraient dans des suggestions impies : pour l’un il s’agissait de la venue d’Hermès aux pieds ailés. Pour d’autre la foudre de Zeus allait s’abattre au milieu des hommes, et les temps touchaient à leur fin.
Seul dans l’assemblée un homme se taisait : son épouse était sur le point d’enfanter, et l’angoisse qui était la sienne ne lui permettait pas d’intervenir. Il n’était pourtant pas le moins sage, ni le moins écouté. La noblesse et la paix se lisait sur son visage, ainsi que les marques d’un dur labeur et d’une vie sans mollesse.



L'Archidiaconesse reprit la parole:

Vous avez dans ce texte l'exemple d'un père noble et sage, soucieux de son épouse et de l'enfant qui va naitre. Son existence a été marquée par la justice, le travail et l'honneur. Voilà l'exemple que vous devez suivre. L'honneur, la justice, le travail quotidien. C'est là que se trouve la clé du bonheur. Et peut-être alors que vos enfants, suivant vos traces, auront la sagesse d'Aristote et la bonté de Christos.


Horloger et Matouminou sont tous deux habitants de Fécamp.
Matouminou est meunière et cultive du blé et des légumes.
Horloger est forgeron et cultive des légumes et élève des moutons.

Ces deux tourtereaux se sont mutuellement plûs et sont ici aujourd'hui afin d'officialiser leur amour .

Le mariage suppose que les deux époux s'engagent l'un vers l'autre librement et sans contrainte, qu'ils se promettent amour mutuel et respect pour toute la vie, qu'ils accueillent les enfants que Dieu leur donne, et les éduquent selon les écrits d'Aristote et la pensée de Christos .

Horloger et Matouminou, est-ce bien ainsi que vous voulez vivre dans le mariage ?


Dernière édition par matouminou le Jeu 13 Mai - 18:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Ven 30 Jan - 23:09

Prud entendant les cloches sonner , se dépêche avec Titsso pour arriver à l'église .
Ils s'installent en se signant en entrant et écoutent le début de la cérémonie .


***********************************************************




Matou prit le bras de Pardy qui la mena vers l'autel. Il y avait beaucoup de monde mais elle était trop émue pour reconnaitre qui que ce soit. Elle regarda Elyena et lui sourit. Puis elle se tourna vers Horloger et le regarda tendrement.

***********************************************************

Amy regarda Matou entrer au bras de Pardy... Elle etait vraiment magnifique !!! Les larmes lui vint aux yeux lorsque elle marcha vers l'autel.
Pardy avait l'air vraiment fier de conduire la mariée... Il avait mis son plus beau mantel...


***********************************************************

Pxg arrivait tranquillement devant l'église (après avoir fait trois fois le tour de la ville en courant pour la trouver, jusqu'à qu'un passante lui donnait une très bonne idée: pour trouver l'église il faut regarder en l'air pour voir le clocher...). Donc Pxg arrivait a l'église essoufflé. Il essaya de ne plus respirer trop fort et entra discrètement dans l'église, pour ne pas déranger l sérémonie déjà commencée.
Il alla s'assoir au dernier rang pour que personne ne remarque qu'il était en retard.


***********************************************************

Horlo vit apparaître Matou en contre-jour. Son coeur battait la chamade...lorsqu'elle fut près de lui, il détailla sa robe; admirablement faite par Amy; Matou était magnifique. Il en eut le souffle coupé; mais, se ressaisissant bien vite, il lui sourit, ainsi qu'à Pardy, et prit la main de Matou pour l'emmener à l'autel.

***********************************************************

Prud regarde Matou arrivée à l'autel dans sa belle belle robe ...

Elle est plus que resplendissante !! pense -t-elle

***********************************************************

Lilie vit entrer Matou, elle était tout simplement magnifique dans sa robe, et vit que Pardy avait mit ses plus beaux vêtements, lilie était toute émue de voir tant de bonheur elle regarda Idryl dont le visage était recouvre de larmes d'émotion et ne pu s'empêcher d'en verser une aussi.

***********************************************************

Puis Matou regarda de nouveau Elyena et écouta ce qu'elle leur dit. Elle prit la parole d'une voix un peu tremblante:

Oui, c'est bien ainsi que je veux vivre dans le mariage, dans l'amour et le respect et en élevant nos enfants dans la foi d'Aristote.

************************************************************

Isananine arriva en retard, la préparation des gateaux avait etait plus longue que prevue.

Elle entra sans faire de bruit derriere matou qui etait d'une beauté sans mot.

Elle avait un peut honte elle n' avait pas encore eut le temps de se changer


************************************************************

Pardy ,eut le souffle coupé en voyant arriver Matou elle était tout simplement merveilleuse de beauté ,il lui donna le bras et lui dit.


tu es rayonnante de beauté mon ange ,et voila tu as réussi a me faire pleurer,sois heureuse ma puce ,vous former le plus beau couple.

.


Pardy essuya une larme d'émotion ,il était pas peu fière de mener Matou devant l'autel,il la mena jusqu'a horloger et lui dit a voix basse.


Voila mon ami tous mes voeux de bonheur,soyez heureux,prend bien soin de mon Amie .


Dernière édition par matouminou le Jeu 13 Mai - 19:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Ven 30 Jan - 23:11

Inaya entra dans l'eglise discretement et alla s'assoir près de sa soeur. Elle regarda lilie et lui dis: " ils sont beaux".

Inaya était encore un sac à microbes mais elle ne voulait pas rater la cérémonie. Elle se cala près de Lilie et regarda la cérémonie sagement

*****************************************************

Deskan avait bien entendu les cloches sonner pour annoncer le début du mariage, mais elle avait encore quelques finitions à faire pour son cadeau. Elle arriva ainsi avec un peu de retard, et se faufilant sur la pointe des pieds dans l'église bien remplie, elle avisa une place libre au fond de l'église non loin de Pxg. Pardy et Matou venaient juste d'arriver à la hauteur d'Horloger.

*****************************************************

Jipe arriva, un peu essoufflé mais content de voir Matouminou dans sa belle robe rose. Horloger était superbe aussi.
Il trouva une place pas trop loin des futurs mariés et se recueillit quelques instants.
Il fit un petit signe à Matouminou qui se retournait puis à Horloger qui faisait de même pour voir l'église remplie de tous leurs amis.[i]

*****************************************************

[i]Horloger sourit à Pardy; le voyant ému...il fit également un signe aux amis qui arrivaient maintenant.

Il entendit la réponse de Matou, et c'est d'une vois assurée qu'il dit, après avoir regardé Matou et lui avoir souri:


"C'est ainsi moi aussi que je veux vivre dans le mariage, dans l'amour et le respect et en élevant nos enfants dans la foi d'Aristote."



*****************************************************

Titsso s'assoit prés de sa fiancée Prud, il lui sourit et tien sa main. Il regarde plein de gens dans l'église mais il ne connait personne. Very Happy

Titsso est un peu inquiet, parce qu'il na jamais assisté a une fête de mariage, mais il va apprendre plein de choses ici

Il regarde le beau couple, ils sont magnifiques tout brillant, il sourit à sa tendre, son cœur bat très fort, il a eu un peu peur, son tour arrive.


Dernière édition par matouminou le Jeu 13 Mai - 21:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Ven 30 Jan - 23:12

Moana qui était à la bourre se faufila par la petite porte et resta bien sagement et discrètement au fond de l'église.

Il n'aimait pas ces endroits et encore moins toutes ces cérémonies mais il avait tenu à être présent pour témoigner aux jeunes mariés sa joie de les voir s'engager de la sorte.

Tout Fécamp était là et il était content pour eux.

Ils étaient resplendissants dans leurs costumes d'apparat et ils semblaient si heureux.

Moana se recueilli un petit moment pour leur adresser, en pensées, ses voeux :


"Mes chers amis, puissiez vous chaque jour ressentir la joie et le bonheur que vous êtes en train d'éprouver. Je vous souhaite une longue vie d'amour et de santé ainsi qu'une descendance aussi heureuse et prestigieuse que vous même"

Puis, sans faire de bruit, Moana quitta la salle pour aller fêter à sa manière cette formidable union.


Jade avait pris trop de temps pour se préparer, elle avait entendu les cloches sans être encore totalement prête... vraiment en retard elle couru jusqu'à l'église pour se rendre compte que Matou y avait déjà fait son entrée au bras de Pardy. Elle reprit son souffle un bref instant puis se décida à entrer tout discrètement. Elle n'aurait voulu rater ça pour rien au monde! Le plus silencieusement possible elle rejoignit Pardy pour s'installer à ses côtés et lui sourit, murmurant un "désolé..." pour le retard... Elle observa alors les deux jeunes gens qui allaient s'unir, près de l'autel et fut d'un coup toute émue... Matou était tellement belle dans sa robe! Vraiment Horloger et elle allaient parfaitement ensemble... elle sourit, écoutant ce qu'il se passait, toujours toute émue...


Alors que la cérémonie avait débuté, Casi entra dans l'église.
Il fut immédiatement captivé par les lumières se refletant sur l'autel, par un être habillé de plumes d'anges. Casi fut envoûté par la beauté de son amie Matou. Non loin de celle-ci, un homme non moins merveilleux. Un homme désormais voué à être heureux.

Casi se retira, comme à son habitude, dans le coin de l'église. Il y écouta avec attention les oraisons de Dame Elyena.

Il ne put s'empêcher de rêver au bonheur qui régnait dans ces deux coeurs.

Il était l'ami de ces deux fous d'amour, qui devant le très haut allaient s'unir.



Rody regardait Matou et Horloger qui venait d'arriver. Comme ils était beau !! Matou était resplendissante !
D'excitation le petit garcon se leva de sa chaise pour ne pas perdre une miette de la cérémonie.


T'a vu maman ? comme elle est belle Matou ? Dis ? c'est bientot fini ? me tarde de manger le gateau moi !! Chuchotta-t-il a sa maman.

C'était son pere qui avait conduit Matou a l'autel, Rody en était tres fier.


Amy etait toute émue... Comme ils etaient beaux tous les deux, dans leurs beaux vêtements, sur le point d'unir leurs destinés devant Dieu et devant Fécamp....
La jeune fille retenait ses larmes, elle ne voulait pas louper le moment où il lui faudrait parler... Elle sortit son mouchoir et tapota ses yeux pour en chasser les larmes qui menacaient de couler.



Matou leva les yeux vers Horloger et se dit qu'elle avait une chance inouie. Elle allait épouser l'homme qu'elle avait aimé au premier regard. Elle songea au chemin qu'ils avaient parcouru. Horloger était droit, loyal, honnête et travailleur. Il savait trouver les mots pour la rassurer. Elle aimait leurs longues conversations et il était toujours de bons conseils. Il était celui qui lui correspondait en tous points. Elle était fière et heureuse de devenir sa femme. Le choeur des enfants s'éleva et elle l'écouta avec ravissement.


Horlo aperçut Jade et Casi qui entraient. Il essaya de leur faire un petit signe discret; il espérait qu'ils l'auraient vu...Matou se tourna vers lui, et il lui sourit. Il lisait dans ses yeux tout le bonheur qu'ils avaient à officialiser cette union; leur union...c'était l'aboutissement naturel de leur amour, qui les avait fait se rapprocher au premier regard, aux premières paroles échangées...il avait trouvé en Matou la femme faite pour lui; et soudain, il lui revint en mémoire les paroles de troubadours Anglois anciens, qui chantaient quelque chose comme:


"I was made for lovin" you, baby, and you were made for lovin' me..."

Ces troubadours s'appelaient Kiss, il lui semblait bien...en tout cas, cela illustrait parfaitement l'harmonie, l'osmose qui régnait entre Matou et Horlo. Il lui prit la main en souriant, et y déposa un baiser.


le Grand Aumônier était arrivé avec un peu de retard, chose rarissime.
Il devait passer chercher Isa mais cette dernière avait sans doute oubliée et était partie sans lui. Il avait attendu un moment devant chez elle puis avait décidé de partir en direction de l'église.
Son lourd carrosse s'était embranlé dans un nuage de poussière juste devant le parvis du lieu saint.
En le revoyant le père sentit nombre de ses souvenirs remonter en lui.
C'est ici qu'il avait été ordonné par feu son eminence Jeandalf et qu'il avait célébré ses premiers offices. Que le temps passait vite...

Vêtu de ses riches atours d'évêque du palais, le prélat entra dans l'église et dédia en tout premier lieu un sourire a Elyena en murmurant "surprise" et espérant qu'elle lise sur ses lèvres. Le Seigneur de Lascaux avança ensuite doucement puis vint se placer au premier rang hésitant meme un moment a se rendre derrière l'autel aux cotés de sa soeur.


Jipe était ému de voir un aussi beau mariage...
Et il y avait tellement de monde! Il n'avait jamais vu l'église comme cela. Plus un seul banc de libre. Tout Fécamp était là. Il sourit à Amy en la voyant sortir son mouchoir.


Numenor était venu déguisé en gros bonhomme avec plein de fleur sur sa chemise blanche, il apparu au milieu du peuple en chantant :


Tirelipimpom sur le shiwawa
Tirelipimpom avec la tête avec les bras
Tirelipimpom un coup en l'air un coup en bas !!!
Si tu touches a mes castagnettes moi je touches a tes ananas !!!



Puis il parti s'assoir a sa place dans l'église
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Dim 1 Fév - 16:27

vaivai arriva discretement pour le mariage et s asseya au fond sans faire de bruit, sauf que tout à coup un poisson sauta de sa botte

rhaaa satané poiscaille, pourquoi tu sors à ce moment là, attends un peu tu vas voir de quelle epée je suis armé!

vaivai sorti son épée et metta un coup sec et franc sur la tete du poisson qui n en mena pas large coupé en deux

te l avais dit, maintenant tu as l air marin, euhhh, l air malin avec ta tete à deux metre de ton corps!

Vaivai ramassa les deux morceaux de poisson et leva la tete, tout le monde etait retourné vers lui, il fit un signe de la tete pour dire qu il avait la situation bien en main.


Elyena sentait que l'émotion était quasi palpable et sourit à l'Archevêque Muad-dib qui était présent aussi.
Il lui avait semblé à son entrée qu'il avait eu envie d'intervenir... elle attendit un instant puis continua.
Elle s'adressa alors aux deux témoins présents.



Vous, Sénope et vous, Amyleed, pouvez vous affirmer et témoigner de la volonté propre et sincère que ces deux êtres ont de s'unir par les liens sacrés du mariage ?

Amy se leva et dit d'une voix claire mais chargée d'émotion:

J'affirme et témoigne de la volonté propre et sincère que Matouminou et Horloger ont de s'unir par les liens sacrés du mariage.

Elle se rassit et sourit à ces deux amis...


Prud , aux côtés de son tendre Titsso était très émue ... voir ces deux tourtereaux comme ça ... une larme d'émotion pointe et Prud l'essuie du bout de ses doigts ...
Soudain un chant la tira de sa contemplation... un homme entra en chantant .
Elle cru reconnaitre celui qu'elle avait rencontré en taverne un peu plus tôt dans la journée . Celà la fit sourire .


Matou se retourna en entendant un chant bizarre s'élever. Elle vit Numenor qui chantonnait content de lui. Elle se mordit les lèvres pour ne pas rire....puis son regard fut attiré par Vaivai qui semblait se débattre avec un ...mais oui, c'était bien un poisson..décidément....il n'était pas pêcheur pour rien...Avec une dextérité remarquable il trancha d'un coup d'épée le pauvre poisson. Les gens se retournèrent pour le regarder. Il prit un air décontracté. Matou tenta de se concentrer de nouveau sur la cérémonie. Amy vint à ses côtés et parla. Elle l'écouta avec beaucoup d'émotion.


Tuck avait mis des heures à s'habiller. Il avait pourtant préparé sa plus belle toge pour le mariage de ses amis Matou et Horlo.
Oui mais voilà, après la nuit dernière arrosée, il ne se souvenait plus où il l'avait rangée...212 pièces à fouiller pour retrouver le vêtement, ça prend du temps surtout quand on trouve ce que l'on cherche dans la 210 ème pièce.

Enfin vêtu comme un empereur le jour d'un triomphe à Rome, avec sa toge toute brodée d'or et doublée de fourrure de castor normand (une espèce très rare mais très appréciée pour son poil très doux et sa queue robuste), il courut jusqu'à l'église, sans s'arreter en taverne.

Il poussa doucement les grands battants de la porte de l'édifice religieux et s'introduit discrètement, comme Lave lui avait appris.

Las ! la cérémonie était presque finie. Sans se faire remarquer il s'assit au dernier rang et regarda ses deux amis désormais unis, elle si belle dans sa robe blanche et lui si ..enfin bien quoi...sobre.


Numenor s'embêtait franchement et trouva ça long. Il vit que Muad did était la, il alla lui dire bonjour :


yep salut mumu, oaui normalement je devrais pas te dire bonjour, mais bon chui un ami , tu feras l'impasse. Sa va tout se passe bien ? Moi je trouve qu'il manque un fond sonore.

Puis il regarde Matou et horloger faire la grimace,

A je vous ai pas dit bonjour !!

Numenor fait la bise a Bebere et Holly,


Comment vous allez bebere et holly ? vous fêter quoi au faite ?



Isa apercu Muad devant, elle allat le rejoindre et s'asseoir a ses coté, il y avait egalement num
isa lui dit:


Pousse toi un peut stp je ne peux m'asseoire avec cette robe

Ben alors Muad on s'est mal compris, on s'est rate pour arriver ensemble mais on repart ensemble et allons comme dis a la suite es noces?



Horloger avait sourit en voyant arriver Num déguisé en Karl Os. Il avait en plus choisi une chanson tout à fait de circonstance; qui se prêtait admirablement au lieu et à la cérémonie.
Il se retint de rire, et le regarda évoluer en chemise fleurie, avant de rejoindre les autres invités. Entre-temps, Vaivai avait décapité un poisson, et Tuck était entré, nanti d'une magnifique queue de castor qui lui allait comme un gant.
Horloger chercha des yeux dans l'assistance son témoin. Elle était enceinte; peut-être que...non, elle ne pouvait pas avoir accouché ce jour! Il nota aussi que Job n'était pas là...peut-être que si, après tout; Sen avait-elle accouché? Il en était là de ses pensées lorsqu'il vit Num aller saluer Monseigneur; puis les apostropher comme s'il était sous Hélène.

Horlo sourit, puis redevint sérieux; se penchant vers Matou, il murmura:


"Tu sais où est Sen? je ne vois pas Job non plus, ça m'inquiète..."


Jobart Arriva …comme a tout mariage…..et même le sien….en retard. Mais lui bien sur comme a son habitude ne faisait pas dans la dentelle (bien qu’il soit tisserand……)

j’en profite au passage pour vous signaler que je fais – 30% sur tout mes articles

car c est les soldes. Et surtout qu’une nouvelle création de lingerie fine vient d être créer. La collection Jolie Minou. …..Oui c est Matou qui ma aider a la concevoir . Voilà merci pour ces 5 seconde d attention) ni la discrétion.


Ils approcha alors de sa promise qui était non loin des mariés . Bah oui la pauvre était de corvée de témoignage. Comme si on en avait déjà pas assez de témoin de Joba qui vienne sonner a notre porte tout les jours…..j’vous jure.

A cet Instant il entendit Ely qui prononça ces mots :



Vous, Sénope et vous, Amyleed, pouvez vous affirmer et témoigner de la volonté propre et sincère que ces deux êtres ont de s'unir par les liens sacrés du mariage ?


Jobart se plaça derrière Celle-ci et fit de grand signe a Senope….tout en lui imitant ce qu elle devait dire :

Nooooonnn …T…U …..D…I…S……N….O…..N……..pssss……N…..O……N ! Il Agitait ces bras au dessus de lui pour attirer son attention.

Il n’entendit pas la réponse de sa mie. Mais au vue de la réaction…..Cela n’était pas ce que Jobart avait esperé.

Il marmona dans sa barbe


…..pfff je te jure ….qu’est ce qu’il faut pas entendre de nos jours. Comme si Bebere aimait la pendule……..Ralala…..qu’elle bétise elle ne fait pas là. Pourtant elle le sait que c est moi qu’elle aime. Que c est moi l homme de sa vie ! ……Il faut vraiment être borgne comme elle pour ne pas voir que je suis un Aristote vivant. Enfin tant pis……je lui aurais au moins fait l’honneur d un baiser.

Il se retourna alors vers la statue en pierre a qui il parlait depuis tout a l heure….

Et quesque tu en pense toi…. ;tu dis rien ?! .


Matou était de plus en plus déconcentrée. Il y avait beaucoup de chuchotements dans l'église et certains faisaient même du bruit...dans un lieu de culte...vraiment. Matou regarda Horloger qui se pencha vers elle pour lui dire:



"Tu sais où est Sen? je ne vois pas Job non plus, ça m'inquiète..."


Elle fronça les sourcils et entendant du bruit, sec retourna. Elle vit Job entrer sans Sen. Elle murmura à Horloger:

Tiens le voilà le marchand de tapis...en en plus il se fait de la pub..j'te jure....Il est seul...il parle à une statue...tu sais...moi je crois qu'il devient fou, Job....Pour Sen tu as raison, c'est inquiétant...elle aura été retardée...


Un petit gamin des rues, un parmi tant d'autres. Il regardait avec émerveillement les costumes de chacun et chacune. Tellement émerveillé en fait qu'il en oublia le parchemin qu'il tenait en main. Le parchemin, tombant de sa main ouverte, vint rouler dans un recoin sombre de l'église.

Ce n'est que bien plus tard que l'enfant se rappela de sa mission, notant ses mains vides. Maudissant celui qui lui avait dérobé le parchemin (ce ne pouvait être que cela !), il se dit qu'après tout il avait été payé d'avance 40 deniers et ne pouvait être tenu pour responsable de ce vol. De toute façon, il avait vu partir sur les routes le vagabond qui lui avait tendu missive... Sans plus se poser de question, le gamin quitta l'église sans mot dire, laissant à son destin, un voeu écrit quelques temps auparavant.



Messire Horloger,

J'ai appris que mon court passage à Fécamp coïncidait avec votre mariage. Je me dois cependant de continuer mon voyage et espère que vous m'excuserez de vous écrire ces voeux plutôt que de vous les souhaiter en personne... bien que cela serait revenu au même du fait de mon mutisme.

Puisse Aristote bénir cette union et vous porter tout le bonheur que vous méritez, à vous et votre future compagne.

Mes humbles respects

Anseis


Dernière édition par matouminou le Dim 30 Mai - 15:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Dim 1 Fév - 16:28

Sénope avait passée une assez dure journée a la boulangerie. Elle avait du fournir a pas mal de commandes. En fin d’apres midi, lorsqu’elle avait pu enfin s’arrêter elle regarda l’heure et se rendit compte qu’elle était déjà en retard pour le mariage !!! Mon Dieu !!! Horlo et Matou allaient lui en vouloir !!
Elle ferma la boulangerie, fila dans la cours récupérer Einar qui jouait et rentra vite au phare pour se préparer. Ce fut vite fait. La jolie robe était prête… une douche et hop…
Quelques minutes plus tard, elle se hâtait vers l’église, aussi vite que lui permettait son gros ventre et les jambes de son petit garçon

Elle entra doucement dans l’eglise, et scruta l’assistance pour trouver Casi. Elle le repéra dans un coin…. Elle se dirigea vers lui, lui fit un bisou sur la joue et lui confia Einar.

Elle remonta ensuite la nef par un coté pour ne pas se faire remarquer et se positionna prés de Horlo.

Ca y est je suis là.

La cérémonie avait déjà commencé et Horlo sembla soulagé de la voir.

Oups… on m’attendait ?? Je suis desolée…

Elyena répéta sa question et Sénope pu répondre :


Oui, je peux attester de la volonté sincère d’Horloger de s’unir a Matouminou.

Sénope avait vaguement entendu Job murmurait quelque chose, mais elle n’y avait pas prêté attention. Apres avoir répondu a Ely, elle se retourna et le chercha des yeux… il parlait a une statue… bizarrement, ca ne la surprenait pas plus que ca….


Elyena bénit les anneaux.

Dieu Très Haut, bénissez Horloger et Matouminou
Sanctifiez-les dans leur amour ;
et, puisque ces alliances sont le signe de leur fidélité,
qu'elles soient aussi le rappel de leur amour.

Elle demanda au témoin du marié de donner l'alliance d'abord à Horloger, elle s'adressa à lui .

Horloger voulez vous prendre pour femme Matouminou ici présente ?

Promettez vous de l'aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves tout au long de notre vie ?

Passez lui cette alliance, signe de votre amour et de votre fidélité .


Yseult était en retard. En tant que nourrice, elle avait dû attendre que la dernière maman vienne récupérer son petit, avant de pouvoir partir pour le mariage de Matou et d'Horlo, les parents de Mahaut. Ils lui avaient confié Mahaut dès son plus jeune âge, et avaient totalement confiance en elle.

Elle avait emmitouflé Mahaut dans une couverture, et l'avait portée tout contre elle. Sans courir, pour ne pas risquer de tomber, mais sans traîner, elle avait parcouru la distance de chez elle à l'église. Lorsqu'elle poussa la porte, elle fut surprise du nombre de personnes présentes. Les gens se retournèrent, entendant la porte s'ouvrir; elle sourit, et avança discrètement dans une travée latérale, afin de montrer à Matou et Horlo que leur petite fille était là.

Elle approcha de l'autel, et lorsque Mahaut vit ses parents, elle commença à gazouiller. Ils se tournèrent, et sourirent à Yseult; ils l'invitèrent à approcher, afin qu'ils puissent voir leur fille, et qu'elle soit le témoin, même enfant, de leur union.


Lave dormait encore , l'enterrement de vie de jeune fille de Matou l'avait fatiguée ... et aussi des autres trucs . A demi endormie, elle se leva et commença à s'habiller devant sa fenêtre comme à son habitude . C'est alors qu'elle remarqua que l'ombre habituelle qui se profilait sur la fenêtre du phare de Jobart en face n'était pas là !

Un peu vexée , elle regarda dans le lit et s'aperçut que Tuck n'y était pas non plus .

Quoi ? Tuck ?

Un peu paumée, Lave essaya de réfléchir ... puis tout à coup se souvint : le mariage !!! Oups, mais où était ses vetements ? Ah oui dans la valise en carton sous le lit . Elle en sortit ses chaussettes rouge et jaune à petits pois, ses souliers verts , son chapeau qui bouge, son paletot qui devenait idéal , son blouson mec’ton l’est pas bidon, … et tout un tas de nippes qu’elle envoya voler dans toute la pièce .

Bah je n’ai rien à me mettre , tant pis, je reste comme je suis , naturelle … et personne ne remarquera que je ne porte pas de culotte . Tuck ne veut plus me la rendre …

Après toutes ces tergiversations , Lave se décida enfin à sortir de chez elle pour se rendre à l’église .

Zut, elle se situe où cette église…je suis sûre que je suis déjà passée de devant mais oui ..mais ….c’était où ?
Le village était vide , elle était certainement en retard … et comme dirait Aupyl, le temps c’est de l’argent , et puis il fallait bien quelqu’un qui surveille si personne n’avait oublié ce mariage . Trouvant son idée excellente, Lave se posta devant l’église qui venait d’apparaitre comme par miracle devant son nez et attendit sagement devant la porte .

Je compterai les retardataires et je ferai une liste , Matou sera contente . Pour Horlo, je ferai des croche pieds aux boulets qui passeront par là ..comme ça , il pourra jouer aux quilles .

Lave se pourlécha un peu les lèvres (supérieures) en imaginant la suite de la cérémonie . le buffet et …le
calva ...
calva ....
calva ...
calvaaaaaaaa....
CALVAAA !!!!!!

Oh, il faut que je fasse une prière !

Elle s’agenouilla devant la porte, les mains jointes , la bouche ouverte et murmura :

Aristote, faites que jamais je ne me marie …je veux vivre dans le péché avec Tuck jusqu’à la fin de ma vie et oui aussi ..ben voilà ..j’aimerais bien ne pas mourir à la fin de ma vie si c’est possible .
PS : est-ce que vous pourriez envoyer un cancer en phase terminale à Jobart ?


Dernière édition par matouminou le Dim 30 Mai - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Sam 7 Fév - 16:10

Cette fois ca y était. Elyena bénissait les anneaux et allait s'adresser au futur marié.
Deedee se leva, portant Erwan de facon a ce qu'il puisse voir sa marraine. Elle ne voulait pas rater ce moment tant attendu. Elle était heureuse pour Matou et pour Horloger, heureuse pour leur bonheur. Les larmes lui montait au yeux, mais pour une fois c'était des larmes de joies.

Tandis qu'elle regardait toujours Matou et Horloger , attendant la reponse de ce dernier, un magnifique "areuuuuuuuu" se fit entendre dans toute l'eglise suivit de "brlll". Deedee regarda son fils, rouge de honte.
C'est le moment que tu choisis pour parler toi... chuchota-t-elle a l'oreille du bébé qui continua de plus belle. Deedee haussa les épaules en signe d'impuissance... apres tout il était content lui aussi pour sa marraine^^


Horloger sourit, en voyant arriver Yseult. Mahaut était bien sage, et babillait tranquillement. Il serra la main de Matou dans la sienne, et mit quelques instants à réaliser qu'Elyena lui parlait. Sen lui avait tendu les alliances.



Après qu'Elyena les eut bénies, Horloger répondit d'une voix nette et assurée:

"Oui, je veux prendre Matouminou pour femme. Je promets de l'aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves, tout au long de ma vie."

Horloger saisit délicatement l'alliance, et la passa au doigt de Matou. Il ne tremblait pas; il avait vu dans le regard de Matou le même amour qu'il avait pour elle. Le silence dans l'église, seulement entrecoupé des babillages de Mahaut et d'Erwan, renforçait la solennité de la cérémonie.
Une fois l'anneau passé, il porta la main de Matou à ses lèvres, et y déposa un baiser.

Vint ensuite le tour de Matouminou.

Matouminou voulez vous prendre pour mari Horloger ici présent?

Promettez vous de l'aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves tout au long de notre vie ?

Passez lui cette alliance, signe de votre amour et de votre fidélité.


Matou se retourna et vit Yseult arriver avec Mahaut. Elle leur fit un grand sourire. Au même moment, elle aperçut Deedee arriver avec Erwan dans ses bras. Elle était heureuse de les voir. Mais Elyena prit la parole. Le grand moment était arrivé...l'échange des consentements. La diaconesse s'adressa d'abord à Horloger. Il se tourna vers elle et en la regardant bien dans les yeux, il dit:

Citation:
"Oui, je veux prendre Matouminou pour femme. Je promets de l'aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves, tout au long de ma vie."


Puis il lui passa délicatement l'alliance au doigt et lui déposa un baiser sur la main. Elle lui sourit en sentant les larmes lui montaient aux yeux. Elle réussit cependant à les retenir et écouta Elyena s'adresser cette fois-ci à elle.
Elle prit une profonde inspiration et d'une voix qu'elle essaya de rendre ferme elle prononça a son tour les mots qui feraient de lui son époux:

je...je...Elle s'arrêta et baissa la tête, puis elle se reprit et dit lentement en regardant Horloger:

Oui...je promets tout...euh...Oui, je veux prendre Horloger pour mari. Je promets de l'aimer fidèlement dans le bonheur et dans les épreuves, tout au long de ma vie."

Elle prit l'alliance, saisit la main de Horloger et la lui passa au doigt. Elle serra la main de son époux dans la sienne en le regardant avec amour. Une larme coula le long de sa joue qu'elle essuya rapidement.


Elyena reprend la parole:

- Je vous déclare maintenant unis par les liens sacrés du mariage. Ce que Dieu a uni, nul ne pourras le désunir.


- Que les baptisés approchent pour partager le pain et le vin de l'amitié comme nous l'a demandé Christos.

La cérémonie se termine alors dans la joie la plus profonde . Les mariés repartent main dans la main sous les cris de joie des fidèles étant venus. Ils traversent l'allée centrale et se placent sur le parvis de l'église où chaque personnes présentent viendra les féliciter.

Numenor se leva d'un bond

A table !!!! Enfin leur de manger et de boire.
Qui aime Holly et Bebere me suive sur cette chansson :

Bouge ton Kikouyou, bwana ça c’est beau,
Ca va t’remonter la dynamo.
Bouge ton kikouyou, bwana ça c’est chouette,
Ca va t’décoincer la zigounette.
Bouge ton Kikouyou, bwana ça c’est bon,
Tu vas grimper sur le guéridon.
Bouge ton Kikouyou, bwana sois pas nul,
Si tu veux plaire à la gudule.
...


La cérémonie s'acheva et Matou embrassa longuement Horloger. Elle se sentait légère et tellement heureuse.Après avoir communié, elle prit Mahaut dans ses bras et ils sortirent tous les trois sous les applaudissements. Elle était si contente que tous leurs ami(e)s aient pu venir. Elle éclata de rire en entendant Numenor qui braillait une chanson très...exotique. Soudain elle vit Lave...en plein recueillement. Matou la regarda et donna un léger coup de coude à Horloger:

Lave en prière? c'est à peine croyable!!

Elyena s'approcha d'eux et Matou l'embrassa chaleureusement:

Merci beaucoup Elyena, la cérémonie était très belle...

Horloger, après avoir embrassé Matou avec douceur mais passion, lui prit la main. Celle-ci portant Mahaut, ils sortirent ensemble de l'église, accompagnés par le chant mélodieux de Num qui devait certainement avoir ramené cet air d'un de ses lointains voyages...arrivés sur le parvis, ils se dirigèrent tout d'abord vers Elyena pour la remercier. Matou et Horlo l'embrassèrent chaleureusement, en la remerciant; puis Horlo remercia son témoin, Senope, qui, malgré le fait d'être enceinte, n'avait pas failli à sa tâche. Il l'embrassa affectueusement, ainsi qu'Amyleed, le témoin de Matou; elle avait également été parfaite. Il se tourna vers leurs amis réunis, et cria:

"Merci à vous tous d'être venus! Nous allons continuer, si vous le voulez bien, par un repas chez Idryl, à son auberge!"

Il se souvint subitement qu'il avait promis de faire afficher les courriers qu'ils avaient reçus de personnes ne pouvant venir. Il se dit qu'il en ferait la lecture à l'auberge d'Idryl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Sam 7 Fév - 16:24

La cérémonie s'était fort bien déroulée grâce à la participation de nombre d'habitants de Fécamp et Deskan était vraiment heureuse pour ses deux amis... mais elle n'oubliait point qu'elle avait l'estomac dans les talons. Son attention fût donc aussitôt attirée par Horloger qui parlait de manger. Et sans doute de boire aussi. Enfin elle l'espérait. Le meilleur moyen de vérifier étant de se faire une idée sur place, elle se dirigea vers l'auberge d'Idryl -où ce serait d'ailleurs sans aucun doute plus simple de féliciter les jeunes époux, car ici, Matou et Horlo étaient à peine visibles tellement les fécampois se pressaient autour d'eux pour leur parler...


Lave se releva quand les jeunes mariés sortirent de l'église et alla les féliciter chaleureusement .

Elle se pencha vers Horlo et murmura :

Euh ... c'est où chez Idryl ?


Jobart assista à toute la cérémonie….une profonde émotion le submergea lorsque les deux compères échangèrent leurs vœux d’amour.

Pfff……

Puis toujours accoudé a sa statue de pierre, il observait péniblement la joie de ses amis.

Il était prit a ce moment par un malaise, indescriptible, tout allait bien mais……il n’était tout a coups plus dans son assiette. Il se pencha alors en avant les mains sur les genoux, tout en regardant le sol , dans un réflexe naturel , peut être pensant passer cette épreuve .

Il avait chaud , les éléments autour de lui devenait de plus en plus flous. Il passa sa main dans les cheveux … et par la plus grande de ses stupeurs ….il attrapa par la même occasion une touffe de ces cheveux qui se décrochèrent sans aucune retenu..

Mon die….Mon dieu mais que m arrive t il… ?!!

Il partit se mettre assis sur un banc …..Son cœur battait la chamade.

Des poignées entières de cheveux lui restait dans les mains….accentuant encore plus la calvitie qui le dominait déjà …

Il tituba alors un peu….Il ne pouvait plus tenir. Il se sentait trépasser dans l autre monde.
Mon dieu , il allait mourir au beau milieu de cette église , a coter de tout ces gens….

Mais que pouvait il bien lui arriver…..(on se le demande)

Jobart n’était pas du genre a baisser les bras….il luttait fort contre le mal qui le rongeait. Et bien décider a en savoir plus sur son compte.

Hélas …..Au bout de quelques minutes…….Un corps inerte jonchait un banc de l’église qui célébrait un moment joyeux, fait rarissime qui aura son importance par le suite. Les personnes présente pouvait, si elle avait regarder dans cette direction , apercevoir un Jobart au yeux vitreux. Mais qui , malheureusement cette fois ci , n’était pas du a l alcool.

L’esprit de Jobart s’éleva alors vers ce que l’on pourrait appeler …le paradis.

Tout y était si paisible, si tranquille. Jobart qui lévitait comme dans un rêve pouvait apercevoir tout autour de lui…une rivière de clava , une cascade un peu plus loin ….et partout que des demoiselles finement ou pas du tout vêtu se promenant et lui faisant des petits coucou de la main. Oh oui…..c’était bien le paradis !!!

Jobart arriva devant un homme, dont la prestance et l allure imposait une certaine paix et maitrise.Jobart dit alors :

O…où suis-je …et que…que m arrive t il ?

L’homme le regarda ,lui adressa un sourire et répondit

Malheureusement mon pauvre Jobart……tu viens de succomber a un Cancer foudroyant. Mais la bonne nouvelle c est que tu es ici chez toi !

Jobart , la mine ébailli ….wouuuaahhh terrrible !!! ……mais attendez…un cancer foudroyant …moi !? …..Il réfléchi…c est bisarre ça !!!

L’homme ajouta

C est ta belle sœur Laveternate qui a prier pour que tu sois frappé de cette horrible maladie !

Raaaahh la garce !!! j aimerais bien lui faire payer ça …….mais en meme temps. ça m a l air pas mal ici !!

Il rétorqua alors

Hélas ….ce que je ne t ai pas dis ……c est que pour punir cette mégère. Nous allons devoir te renvoyer d’où tu viens…. Tu es la seule chose qui puisse lui arriver de pire Jobart ! …..il sourira…..désoler vieux….c est pas pour cette fois , mais t’en fais pas , ton tour viendra.

Il le salua de la main et Jobart se senti alors tomber comme dans un gouffre. Et soudainement , il ouvrit les yeux Shocked ……Il était toujours a l église. Sur son banc. Un laps de temps tres minime venait de s’écouler .

Raaaaaaaa …….la garce !!! je vais me venger !! ….Elle me fera chi** jusque dans l’au-dela celle là !!!


Matou regarda autour d'elle et fit une grosse bise à lave qui était sortie de sa méditation. Puis lâchant le bras de son mari, elle fit le tour des personnes présentes. Elle fut étonnée de ne pas voir Job. Etait-il toujours dans l'église? Elle décida d'aller voir. Elle revint vers Horloger et lui murmura:

Je vais voir où se cache Job...je reviens mon coeur...

Elle poussa la lourde porte de l'église et regarda là où il lui avait bien semblé voir Job. Elle le repéra et resta bouché bée. Il étreignait la statue ou plutôt s'agrippait à elle. En s'approchant, elle vit qu'il était secoué de spasmes et que son regard était vitreux.

Job!!! mais que se passe-t-il??lui cria-t-elle en se précipitant vers lui.

Il la regarda sans la reconnaitre et balbutia des mots sans queue ni tête:

paradis....foudroyant....Lave....vengeance....

Puis , il se mit à s'arracher les cheveux. Matou le regarda horrifiée. Etait-il sous l'emprise d'un mauvais voyage du à une trop grande absorbsion de tisane?....Elle savait qu'il n'en buvait jamais...peut-être avait-il voulu venir sobre à son mariage....Elle réfléchit à toute vitesse. Elle le secoua mais comme il ne réagissait pas elle lui donna des claques. Elle dut s'avouer que cela lui procura une certaine satisfaction....et se dit au fond d'elle même qu'il ne l'avait pas volé....ceci dit, elle espéra quand même qu'il allait reprendre ses esprits rapidement. Au moment où elle s'apprêtait à lui administrer une gifle retentissante, il la regarda. Elle se pencha vers lui:

Job?? ça va?? tu es dans l'église...tout va bien...si tu dois mourir tu es au bon endroit...et je peux même recueillir tes dernières volontés....pendant que j'y pense...tu pourrais me dire aussi où tu caches ta réserve de calva...

Il semblait reprendre des couleurs mais elle sentait qu'il était profondément perturbé...enfin plus que d'habitude en tout cas. Il ouvrit la bouche, la referma, l'ouvrit de nouveau. Aucun son ne sortait.

Bon Job...tu imites très bien la carpe..mais dis moi quelque chose... Tu sais que je viens de me marier? tu t'en souviens? Et bien maintenant on va faire la fête...au bonheur Fécampois...ça te va? Il y aura Lave...

Elle le vit blémir...Elle l'aida à se mettre debout en continuant de parler:

Moi je l'aime bien Lave...je ne vois pas ce que tu lui reproches...Elle est gentille, elle a le coeur sur la main...jamais aucune pensée méchante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Sam 14 Fév - 16:06

Pardy arriva le premier a l'auberge ,et déposa le cadeau a la place de horloger.
il mis un petit mot.

pour mon ami horl de la part de Pardy,j'ai fais cette épée moi meme pour toi mon ami en espérant qu'elle te plaise.




En sortant de l'église , Prud fut impressionnée de voir tant de monde et pour ne pas déranger se retrouva à l'auberge où devais se dérouler les festivités . Avec son fiancé , ils mirent les cadeaux qu'ils avaient apporté pour les mariés .

Pour Horloger ... ( tu sauras quoi en faire^^)





Avec tous nos meilleurs voeux de bonheur !!


Idryl arriva, ça y est les festivités allaient commencer. Elle alla voir Pardy et Prud qui étaient deja là :

Asseyez vous, le reste du groupe ne va pas tarder

Et elle fila en cuisine pour régler deux ou trois trucs.


Matou et horloger arrivèrent à l'auberge, heureux de pouvoir y accueillir leurs amis. Prud , Pardy et Isa étaient déjà là. Et bien sur Idryl qui avait décoré la salle de façon magnifique. Matou resta bouche bée devant le leurs deux initiales entourées de roses rouges. Elle se tourna vers Idryl et lui dit très émue:

Idryl...tu as fait quelque chose de merveilleux...c'est si beau!! je ne te remercierai jamais assez....Tu es vraiment quelqu'un de formidable....

Elle la prit dans ses bras et l'embrassa affectueusement. Puis elle alla remercier Prud avec laquelle elle avait immédiatement sympathisé. Elle aimait la gentillesse spontanée de la jeune femme et sa simplicité.

Merci d'être venue Prud....merci à toi et à ton fiancé.

Après lui avoir fait deux grosses bises, elle prit le joli coffret et le regarda attentivement. Il était magnifiquement peints de motifs floraux. Deux portes s'ouvraient sur des petits tiroirs. Le travail de l'ébeniste était d'une extrême finesse. Elle releva la tête et dit en faisant un clin d'oeil à Prud:

J'y mettrai tous les mots doux que m'enverra Horloger...merci beaucoup, je vais mettre ce coffret à une place où on pourra vraiment l'admirer.

Elle alla ensuite voir Pardy et Rody. Ce dernier la regardait les yeux brillants. Elle le serra contre elle et lui fit une grosse bise. Puis elle se tourna vers Pardy:

Merci à toi cher ami de m'avoir accompagné jusqu'à l'autel....c'est là un grand honneur que tu m'as fait et merci pour le poney....Horloger et moi on est tombé d'accord...On va l'appeler "Alambic"...

En éclatant de rire, elle serra contre elle Pardy. Elle savait que c'était quelqu'un sur qui elle pouvait compter.
Puis, elle alla féliciter Isa qui s'était surpassée avec les gâteaux

Isa!!!!Tout est si beau...le château en nougatine est splendide et regarde moi ce carrosse....C'est presque dommage de les manger...Merci ma chère Isa...je sais que tu as donné beaucoup de ton temps...et je t'en suis très reconnaissante.

Elle admira les deux pièces montées. Isa était une excellente patissière..on voyait qu'elle avait mis tout son coeur dans ces gâteaux. Matou fut consciente qu'Isa avaient du y passer des heures. Elle l'embrassa chaleureusement.
Puis elle alla retrouver Horloger afin d'attendre le reste des invités.


Jade était arrivée à l'auberge un peu après Pardy, elle était restée à l'église un peu plus longtemps, toute émue de cette magnifique cérémonie... Mais la voilà qui entre enfin dans l'auberge et regardant tout autour d'elle, elle sourit, voyant Pardallian... mais avant d'aller vers lui, elle observa la salle. Elle se dit qu'Idryl avait vraiment fait des merveilles, l'endroit était magnifique! Elle vit que Matou et Horloger étaient arrivés... Elle sourit se disant que c'était vraiment un très beau moment!

Puis doucement elle ouvrit sa besace qu'elle portait toujours en bandouillère... oui il faut avouer que ce n'était pas très bien assorti à la belle robe qu'Amyleed avait confectionnée mais bon... Farfouillant dedans, Jade trouva enfin ce qu'elle cherchait. Elle s'approcha de la table où se trouvaient déjà quelques cadeaux de mariage et elle y déposa le sien. C'était si peu de choses... mais elle se dit qu'elle préfèrait leur offrir un cadeau qui venait vraiment d'elle... C'est ainsi qu'un petit parchemin délicatement enroulé et entouré d'un beau ruban rouge se retrouva posé sur la table, parmi les cadeaux... A l'intérieur il était écrit...



A la vie... à l'amour!

Pour deux êtres chers qui se sont trouvés,
Pour deux êtres merveilleux qui aujourd'hui se sont unis,
Pour l'avenir qui est devant vous à présent liés,
Pour le bonheur qui chaque instant guidera vos vies.

A l'amour qui illumine chacun de vos pas,
A l'amour qui fait briller vos yeux d'émoi,
A l'amour qui peut faire pleurer d'émotion,
A l'amour qui entoure vos vies de passion.

Matou, Horloger,
Aujourd'hui vous vous êtes dit oui,
Au delà de la vie vous vous êtes liés,
Pour tout l'amour qui imprègne vos vies.

En chacun de vous vous avez trouvé l'âme-soeur,
La personne qui à chaque instant guidera vos pas,
Celle qui à tout moment sait consoler vos pleurs,
Celle qui vers l'avant toujours vous entrainera.

Entourés de vos amis, fêtons ensemble ce grand jour,
Car c'est le jour qui a scellé vos vies,
En vous regardant, nous tous nous croyons à l'amour,
Profitons tous ensemble de fêter cela réunis!

Et je voudrais pouvoir crier mon bonheur d'être ici parmi vous,
Je voudrais pouvoir vous dire combien vous comptez pour moi,
Et par mes mots je vous dit merci plus que tout,
Car depuis mon arrivée à Fécamp vous avez toujours été là!

Je suis si heureuse aujourd'hui de vous voir liés à jamais,
Je suis si heureuse de vous voir comblés,
Avec cette petite fille si belle qui est entrée dans vos vies,
Vos nuits, vos journées, à chaque instant réunis!

Très chers amis je vous souhaite de tout coeur,
Beaucoup de joie, d'amour et de bonheur,
Et de pouvoir à chaque instant le partager,
Avec vos amis, qui ici réunis viennent vous féliciter!

Merci d'être qui vous êtes à chaque instant,
Merci pour toute l'émotion que vous nous aurez procurée,
Mais levons nos verres car à présent,
Il est grand temps de boire à votre santé!

A vous deux qui avez fait ce grand pas,

Jade


Après avoir déposé son modeste cadeau sur la table, Jade s'empressa d'aller auprès de Matou et Horloger. S'approchant d'elle, elle sourit, prenant Matou dans ses bras pour lui faire un bisou

Oh Matou tu es si belle et c'était une cérémonie si émouvante! Je suis tellement heureuse pour vous deux, vraiment! Et je suis heureuse d'être là!

Puis elle fit un bisou à Horloger, les larmes aux yeux il fallait l'avouer... tant d'émotions, ce n'était pas rien! Ses deux amis venaient de se marier... Elle sourit

...Horloger tu as beaucoup de chance, tu es lié as la femme la plus merveilleuse! Toutes mes félicitations et mes voeux de bonheur!

Jade s'approcha ensuite de Pardy pour déposer un doux baiser sur ses lèvres et être auprès de lui... ses yeux pétillaient de bonheur pour ses deux amis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Sam 14 Fév - 16:09

Deedee avait suivi tout le corteges depuis l'eglise jusqu'a l'auberge. Elle salua tout le monde et déposa deux petit paquet sur la table, une belle couverture brodé et un service de verre a calva. Puis elle se dirigea vers Matou et Horlo pour les félicité de vive voix.
Erwan dans ses bras avait deja reconnu sa marraine au loin et gazouille de plus bel l'appelant.

Matou, Horlo ! Je vous souhaite tout plein de bonheur et de merveilleux jour a venir !!! Restez surtout comme vous etes... ne changer en rien tout les deux. Leur dit-elle en les embrassants chaleureusement.

REuuuuuuuh gazouilla alors Erwan en tendant les bras vers Matou.

Rody courrait dans tout les sens. Allant voir chaque invité, aidant sa mere a faire le service. S'assurant que tout le monde ne manquait de rien.
Il était tellement content et cela se voyait sur son visage.

De retour en cuisine avec quelque verre sale dans les mains, il s'approcha alors d'Idryl et passa ses petit bras autour de sa taille en la regardant un sourire jusqu'au oreille.
Tu viens pas avec tout les invités ? Tout le monde est servi tu sait ? Si tu veux c'est moi qui vait apporté les autres plat ^^ Aller viens maman !on va voir Matou! j'suis sure que tu n'a pas trinqué avec elle!!

Il lui prit la mains et la tira hors de la cuisine, en lui glissant a l'oreille.
Tu es la plus formidable des mamans tu sais... je t'aime.

vaivai arriva à l auberge de Idryl la bouche seche et deposa les cadeaux des jeunes mariés sur la table et fit un signe de la main pour saluer tout le monde

bon pas le tout mais les ceremonies ça donne soif, bon vais attendre un peu, bon tenez ça c est pour vous et Audlina se joint à moi, malheureusement elle ne peut assister à votre mariage elle est en mission avec l'armée

tiens Horlo voici pour toi et fais en bon usage je sais que ça manquait à ta forge


et pour toi Matou ceci, tu pourras y accrocher tes bijoux de tous les jours



moi et ma douce,
On vous souhaite tout le bonheur du monde
Pour aujourd'hui comme pour demain
Que votre soleil éclaircisse l'ombre
Qu'il brille d'amour au quotidien.^^

bon on boit maintenant???

Horloger et Matou étaient entrés dans la salle, accompagnés de leurs amis. La cérémonie avait été très belle et très émouvante; mais maintenant, il était temps de se restaurer. Ils marchaient main dans la main, sur le chemin menant vers l'auberge; Horloger portant dans son bras Mahaut, qui gazouillait allègrement malgré le froid. Un brouillard tenance était tombé, et enveloppait le paysage d'une douceur ouatée, comme un prolongement de la cérémonie.

Entrant dans la salle, ils eurent le souffle coupé Tout leur sauta aux yeux à la fois: la décoration; le raffinement du lieu; les mets et desserts posés sur la table...Horlo se joint à Matou, et remercia chaleureusement ceux et celles qui avaient participé à faire de ce jour, un jour unique et mémorable.
Il s'approcha d'Idryl, et l'embrassa chaleureusement.

"Idryl, ta salle est splendide! Je ne te remercierai jamais assez pour tout ce que tu as fait!"

Il lui fit un clin d'oeil, et alla voir Isa, qui s'était donné un mal fou pour faire des desserts hors du commun.

"Isa, ces desserts son magnifiques! Je peux t'assurer que nous n'en laisserons pas, par ma foi! Je compte sur vous tous pour faire honneur au repas, et ne laisser aucune chance à ces desserts dignes d'un roi!"

Il l'embrassa affectueusement, et donna l'accolade à Pardy, qui se trouvait à quelques pas, près de Matou.

"Pardy, je te remercie tout d'abord pour avoir accompagné Matou à l'autel
(et non à l'hôtel, ça, c'est pour moi)"... Horlo lui fit un clin d'oeil, et ajouta:

"Ton épée est splendide! Je n'aurais pas mieux fait; sois sûr que je suis touché et sensible par ce cadeau, car j'en mesure tout le travail qu'il t'a fallu! Merci à toi, Pardy!"

Puis il embrassa Prud, juste à côté. Elle était douanière de Rouen, et avait tenu à faire le déplacement depuis Rouen pour être auprès d'eux. Il la connaissait depuis longtemps, et il savait qu'elle faisait un travail exemplaire. Il lui sourit, et lui dit:

"Merci, Prud, pour les trois cadeaux que tu nous a faits! La bouteille sera bue lors d'une occasion spéciale, et nous penserons à toi; le coffret est magnifique, et nul doute que matou saura où le mettre...quand au troisième cadeau, c'est ta présence, ainsi que celle de ton compagnon; merci à vous!"

Horlo serra la main de Titsso en lui souriant, et fit également la bise à Deedee, fidèle amie qui était venue, elle aussi, avant son départ.

"Merci à toi Deedee, de nous avoir accompagnés en ce jour; je te souhaite plein de bonnes choses pour la suite!"

Il l'embrassa affectueusement, et fit également la bise à Jade, qui se tenait un peu en retrait; elle avait déposé un parchemin roulé sur la table...Horlo le prit, et le lut. Il sourit à sa lecture; on sentait tout le talent de Jade, et en même temps, une grande sincérité. Emu, Horlo reposa le parchemin, et embrassa chaleureusement Jade.

"Merci infiniment, Jade, ce poème nous touche beaucoup; il est mangifique! Nous l'afficherons au mur, chez nous, afin qu'il nous accompagne au qoutidien!"

Horlo vit ensuite Vaivai, qui était entré avec des cadeaux bien spécifiques. Il lui serra la main chaleureusement, et dit:

"Vaivai, merci beaucoup; je manquais de tenailles et de pinces; nul doute qu'elles me rendront mon travail plus facile! Et grâce à toi, j'en "pince" pour Matou!"

Se disant qu'il ne manquait pas une occasion de faire de l'humour Fécampois, Horlo se mit mentalement la note de 3/10, ce qui était encore bien payé. Il sourit à Vaivai, et lui dit:

"Je sais qu'Aud n'a pu se joindre à nous, mais qu'elle le fait par la pensée...transmets-lui nos plus vifs remerciements, s'il te plaît!"

Horlo regarda autour de lui, afin de voir s'il n'avait oublié personne, et rejoignit Matou. Il lui prit la main, en souriant, et demanda à Idryl si elle avait besoin qu'on l'aide à quoi que ce soit


Idryl vit entrer Horlo et Matou. Par Aristote...Comme elle est belle ! Ils vinrent tout deux la féliciter pour la déco de la salle.

Oh vous pensez ! C'est mon travail et puis ça me fait plaisir ! Je vous laisse je dois retourner en cuisine...

Idryl leur sourit et repartit en cuisine. Rody prenait très à coeur d'aider sa maman. Il amenait les plats, ramenait les verres. Une vrai petite fée du logis. Il s'approcha d'Idryl et la prit dans ses bras :

Citation:
Tu viens pas avec tout les invités ? Tout le monde est servi tu sait ? Si tu veux c'est moi qui vait apporté les autres plat ^^ Aller viens maman !on va voir Matou! j'suis sure que tu n'a pas trinqué avec elle!!

Il lui prit la mains et la tira hors de la cuisine, en lui glissant a l'oreille.

Tu es la plus formidable des mamans tu sais... je t'aime.


Idryl s'arreta, le tira vers lui le porta lui fit un tendre bisou et lui dit à l'oreille également :

Et ti tu es le plus formidable des petits garçons...Je ne sais pas ce que je ferai sans ton frère et toi.

Elle le lacha et le suiva dans la salle, elle dit bonjour à tout le monde et s'approcha d'Horlo et Matou

Avec ça je ne vous ai meme pas félicité ! Je suis impayable

Elle prit Matou dans ses bras les larmes aux yeux

Tu es magnifique, je suis si contente pour vous

Elle les embrassa bien chaleureusement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Sam 14 Fév - 16:11

Mithryn arrivait a la suite des mariés, en appétit. Idryl avait eu la bonne idée de lui donner le menu... Sans perdre de temps il dit aux mariés:

Bon ben moi je ne vous offre rien, ma présence est suffisante hein?! Puis j'ai déjà offert a matou une surface plus grande a nettoyer au nain! Toutes mes félicitations et plein de bonheur de votre vie future!
Soit dit en passant, vos alliances sont ridicules! Mais bon c'est le symbole qui compte! Puis ça donne un peu de valeur a Horlo hein! Avant c'était un pauvre forgeron ivrogne, maintenant c'est un pauvre forgeron ivrogne avec une bague qui coute cher!
Bon trêve de compliments...j'suis quand même sympa!...bon ben à table hein?!

Il avait coupé la parole a Idryl mais il avait faim... Il se tourna vers elle et lui demanda:

Alors le menu a pas changé j'espère! J'ai pas mangé depuis hier rien que pour faire honneur à ton repas!


Il se tourna ensuite vers les tables et mit un doigt a sa bouche en voyant le nombre...Il dirigea ensuite son regard vers le couple et Idryl pour demander:

Heeu...je me met où?

Arrivée à peu près en même temps que le gros des invités (pas de nom, je ne balance pas comme ça moi... Rolling Eyes), Deskan attendit une occasion pour aller féliciter Matou et Horloger. Elle admira la salle de l'auberge superbement décorée par Idryl, ainsi que les gâteaux monumentaux d'Isananine. Les mariés avaient été vraiment gâtés par leurs amis! Enfin Matou et Horloger furent brièvement disponibles. Deskan en profita pour se faufiler rapidement jusqu'à eux.

Hey tout les deux!

Avec un grand sourire, elle les embrassa tout les deux chaleureusement et leur tendit à chacun les cadeaux qu'elle leur avait confectionné: un coussin de duvet moelleux en toile de lin, brodé de leurs initiales et de la date de leur mariage pour Matou et un tablier en cuir pour Horloger, sur le revers intérieur duquel elle avait également discrètement brodé en petit leurs initiales et la date du 13 janvier 1457.

Bon, ce n'est pas aussi spectaculaire que certains de vos autres cadeaux, mais je les ai réalisés en pensant fort à vous deux... J'espère que cela vous plaira, sinon c'est pas grave, vous trouverez bien un endroit où vous en débarrasser discrètement!

Elle fit un clin d'oeil à Matou et rit gaiment avant d'expliquer:
Comme Horloger risque de passer du temps dans sa forge à travailler, voici un coussin pour que tu puisses t'installer confortablement à ses côtés Matou, et toi Horloger, ce tablier pourra t'éviter quelques mauvaises brûlures tout en te rappelant discrètement de ne pas oublier ton mariage malgré un travail passionnant!

Elle les embrassa encore une fois avant de les laisser se consacrer à d'autres invités venu les féliciter. Puis elle repéra un verre qui n'attendait que d'être rempli... Rody aidait sa mère à faire le service avec toute la diligence et le sérieux que Deskan avait déjà pu observer à la forge. "Il ira loin ce petit..." pensa-t-elle


Prud et Titsso attendaient qu'Horlo et Matou aient fini leurs remerciements .
Elle sourit en voyant tout ce monde ... Ils devaient repartir aussitôt après le repas pour Rouen . elle allait regretter cette ambiance chaleureuse qu'elle avait trouvé ici , à Fécamp .

Citation:
"Merci, Prud, pour les trois cadeaux que tu nous a faits! La bouteille sera bue lors d'une occasion spéciale, et nous penserons à toi; le coffret est magnifique, et nul doute que matou saura où le mettre...quand au troisième cadeau, c'est ta présence, ainsi que celle de ton compagnon; merci à vous!"


Mais c'est nous qui te remercions pour ces quelques jours passés en votre compagnie . Vraiment ! Quel plaisir ces vacances ! ... courtes mais merveilleuses ... Malheureusement , nous devrons partir après le repas . Rouen m'attend demain .
J'espère que vous me ferrez le plaisir de passer nous voir au moulin quand vous passerez à Rouen ...

Prud s'arrêta un instant . Une larme d'émotion pointait le bout de son nez . elle préféra faire une grosse bise à Matou et Horlo . Titsso en fit de même .

Et surtout soyez très heureux sans oublier votre petite Mahaut ... Bon c'est pas tout ça , mais faudrait p't'être penser à manger et à festoyer !
On est venu pour ça aussi Laughing

Se tournant vers les autres villageois en souriant ...

Je voudrai aussi vous dire un grand merci à vous tous pour l'accueil chaleureux que vous nous avez fait .


Matou se serra contre Horloger et l'embrassa tendrement. Elle avait encore un peu de mal à réaliser qu'elle était aujourd'hui officiellement son épouse. Prenant Mahaut dans ses bras et laissant Horloger discuter avec Pardy, elle passa de personne en personne. Elle remercia vivement Vaivai qui avait eu une excellente idée de cadeaux:

C'est splendide Vaivai...il ne me reste plus qu'à demander à Horloger de me couvrir de bijoux...

Puis, elle trinqua avec lui. Ensuite, Elle se dirigea vers Jade et l'embrassa chaleureusement. Elle se souvenait de son arrivée à Fécamp. Meurtrie et pleine de douleur, Jade avait enfin accepté l'amitié de Matou. Aujourd'hui, cette dernière était heureuse de la voir si épanouie. Elle prit le poème et le lut. Elle le trouva très beau. Jade, une fois encore avait trouvé les mots justes.Elle leva la tête vers elle et lui dit:

Merci Jade, je te souhaite autant de bonheur avec Pardy. Allez, on va boire un petit verre...

Rody passa à ce moment là. Elle l'interpela et lui déposa une bise sur la joue:

Rody!! Alors mon garçon, comment ça va? Je vois que tu es une aide précieuse pour ta maman...

Mahaut tendit les bras vers lui en gazouillant et Matou la lui confia. Elle avait encore pas mal de personnes à voir. Elle aperçut Mith qui semblait attendre quelque chose. Elle se dirigea vers lui alors que Horloger venait la rejoindre.Il les regarda et leur dit d'un ton bourru:

Citation:
lBon ben moi je ne vous offre rien, ma présence est suffisante hein?! Puis j'ai déjà offert a matou une surface plus grande a nettoyer au nain! Toutes mes félicitations et plein de bonheur de votre vie future!
Soit dit en passant, vos alliances sont ridicules! Mais bon c'est le symbole qui compte! Puis ça donne un peu de valeur a Horlo hein! Avant c'était un pauvre forgeron ivrogne, maintenant c'est un pauvre forgeron ivrogne avec une bague qui coute cher!
Bon trêve de compliments...j'suis quand même sympa!...bon ben à table hein?!


Matou éclata de rire:

Toujours le mot pour rire, Mith....c'est vrai que ton idée d'agrandir la taverne est excellente...quant au ménage..on en reparlera....Et pour ce qui est de nos alliances...on peut dire juste une chose..elles sont uniques....essaie de trouver mieux...Allez...on parle trop....viens t'assoir....je suis étonnée d'ailleurs que tu tiennes encore sur tes jambes...tu boudes le calva??

Tout en disant ça elle remplit trois verres et en donna un à Horloger puis un autre à Mith. Ils trinquèrent et vidèrent leur verre.

Elle alla ensuite voir Deedee et prit Erwan dans ses bras. Il avait beaucoup grandi. Elle lui fit un calîn:

Deedee...je suis si heureuse. Merci d'être là et merci pour tes présents... elle la regarda et une lueur de tristesse passa dans ses yeux, elle lui murmura:

je te souhaite de trouver le bonheur sur ta route... vous allez me manquer, toi et mon petit filleul....ne nous oublie pas ....

De personne en personne, de verre, en verre, Matou se sentait légère. L'ivresse commençait à la gagner. Elle alla retrouver Idryl en cuisine pour lui proposer son aide.

Oufff..je m'assois un peu....je crois que je suis légèrement saoule...Avant que je ne sache plus trop ce que je dis,*hips*, je tenais à te remercier encore une fois Idryl...tu es merveilleuse...dis? je peux t'aider?

Idryl lui sourit et lui assura qu'elle n'avait besoin d'aucune aide. Elle félicita Matou.

Citation:
Tu es magnifique, je suis si contente pour vous !


Elle s'embrassèrent affectueusement et Matou retourna dans la grande salle. Elle repéra Deskan et avec un grand sourire l'accueillit:

Deskan, merci d'être passée..Viens on va s'en boire un petit...tu vas voir, c'est un calva de qualité. Il se laisse boire...

Elle trinqua avec elle et la remercia pour les cadeaux qu'elle trouva vraiment bien choisis. Elle commençait à avoir chaud,le brouhaha de la salle lui parvenait de façon un peu feutré. Elle vit Horloger non loin de là et s'approcha de lui. Il l'enlaça en souriant.


Citation:
Oufff..je m'assois un peu....je crois que je suis légèrement saoule...Avant que je ne sache plus trop ce que je dis,*hips*, je tenais à te remercier encore une fois Idryl...tu es merveilleuse...dis? je peux t'aider?


Idryl fit les gros yeux

M'aider ? ça va pas non ! C'est ton mariage je te rappelle ! Aller va dans la salle...Je vais faire un petit discours.

Idryl accompagna Matou, se servit un verre de calva, donna un ou deux coups de cuillère sur celui ci pour avoir toute l'attention des invités (bonne achance à ceux qui pourront aller jusqu'au bout Laughing )

La dernière fois je discutais avec lilie en taverne et une question nous ai venu…Qu’allons nous offrir aux jeunes mariés. Une liste a découlée de cette question…mais une conclusion nous est vite arrivée : on offre toujours la meme chose. Alors je me suis demandé…de quoi matou et horlo aurait besoin ? je me suis dit voyons…ils sont jeunes mariés, ils sont parents. C’est alors que mon esprit se posa sur Mahaut. Bon du coup c’était un cadeau pour Mahaut mais plus pour vous. Cela dit cela aurait pu vous éviter certaines dépenses. Alors j’ai pensé à tout : landaux, layettes, jeux, couverture, vêtements mais je sais que vous etes des parents aimant et attentionnés. Aussi je suis sure que Mahaut a tout ce qu’il lui faut…Dépitée j’ai donc abandonnée l’idée. Je me suis intéressée à vous, indépendemment. De quoi aviez vous besoin. Pareil, panne sèche ! Puis ensuite j’ai ouvert les yeux. De quoi avons-nous tous besoin pour s’épanouir ? de quelqu’un en qui on peut avoir confiance, qui sera là dans les bons mais aussi dans les mauvais moments, qui vous connaitra mieux que n’importe qui, mieux que vous ne vous connaissez vous-même. Une personne qui réussira à percer ce mystère que chacun de nous enferme en lui. Un personne qui saura balayer d’un simple regard, d’un simple sourire la façade que nous avons tous. Une personne qui vous tend la main et qui saura balayer vos doutes, vos chagrins, vos peurs et qui partagera avec vous des instants de purs bonheurs. Cette personne entrera dans votre vie et inconsciemment vous saurez que c’est elle, ou lui. Je n’ai jamais connu matou sans horlo et horlo sans matou mais je dois avouer que de mon point de vue il ne forme qu’un. Alors voilà, je pense que le principal ils l’ont deja. Ils ont eu le plus beau cadeau que la vie puisse leur apporter. L’amour c’est assez compliqué et difficile mais quand je les vois alors je reprends espoir. Je voudrais donc lever mon verre à Matou et Horlo, au magnifique couple qu’ils forment, que la vie ne leur barre pas leur chemin et qu’elle soit remplie de bonheur et d’amour ! A matou et horlo, à l’amour !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Sam 14 Fév - 16:15

Alors que Matou discutait avec Horloger et Prud, elle entendit Idryl qui réclamait un peu de silence. Tout le monde se tut et les visages convergèrent vers eux. Puis Idryl prononça un discours. Matou baissa la tête . Elle avait réussi à ne pas fondre en larmes à l'église mais là l'émotion était à son comble. Elle releva la tête, laissant les larmes couler sur ses joues. Idryl continua:

Citation:
Je n’ai jamais connu matou sans horlo et horlo sans matou mais je dois avouer que de mon point de vue il ne forme qu’un. Alors voilà, je pense que le principal ils l’ont deja. Ils ont eu le plus beau cadeau que la vie puisse leur apporter. L’amour c’est assez compliqué et difficile mais quand je les vois alors je reprends espoir. Je voudrais donc lever mon verre à Matou et Horlo, au magnifique couple qu’ils forment, que la vie ne leur barre pas leur chemin et qu’elle soit remplie de bonheur et d’amour ! A matou et horlo, à l’amour !


Matou essaya de dire quelque chose mais aucun son ne sortait de sa bouche. Elle regarda Horloger, lui sourit à travers ses larmes et lui serra la main. Autour d'eux tout le monde applaudit. Elle réussit à leur sourire. Elle aurait voulu leur dire tant de choses aussi, qu'elle les aimait et qu'elle les trouvait tous formidables chacun avec son caractère. Elle préféra laisser la parole à Horloger.


Rody avait fini par s’installer dans un coin pour jouer avec Danael et Mahaut, boudant légèrement de ne pas pouvoir trinquer au calva avec les grand, il avait préférer s’occuper des bébés. Prenant son rôle de grand frère très au sérieux il lisait une petite histoire au deux bambin qui le regardait avec de grands yeux.

C’est alors qu’Idryl réclama l’attention de tout le monde. Curieux, Rody confia alors leur doudou au deux petit et se leva pour mieux entendre ce que sa maman allait dire.
C’était si beau ce qu’elle disait… Le petit garçon en avait les larmes aux yeux… Puis une phrase lui fit froncer les sourcils.

Citation:
L’amour c’est assez compliqué et difficile mais quand je les vois alors je reprends espoir.


Rody regarda attentivement sa mère, son regard, son attitude… puis son père, un peu plus loin… a coté de cette jeune femme qu’il ne connaissait pas… et tout un coup, comme un éclair zébrant la nuit, il comprit…
Une étrange sensation lui opprima la poitrine… On ne lui avait rien dit… mais pourquoi… Ne voulant pas gâcher la fête de Matou et d’Horlo et il préféra se rassoir avec les petits et essayer de ne penser a rien…


Idryl s'approcha tout doucement de Rody et lui chuchota à l'oreille

Coucou petit monstre de mon coeur !

Rody se retourna

Tiens je t'ai apporté un petit quelque chose mais promets moi de ne rien dire je ne voudrais pas passer pour une mère indigne

Idryl lui tendit un petit verre avec un fond de calva et lui fit un clin do'eil

C'est pour que tu puisses gouter !

Elle s'allongea près de Rody, Mahaut et Danael

Alors ça va ? Ils ne te mènent pas trop la vie dure ?

.pardy se leva de table et vint voir ses deux petis garçons .

.

alors mon Rody ça va bien ,hé qu'y a t'il dans ce verre ,rhooo mais laisses moi sentir ,mais oui du calva ,hé bien heureusement que c'est pas tous les jours le mariage de Matou et de horloger ,samedi serais tu d'accord mon fils pour aller faire une ballade a cheval avec moi ?nous prendrons vulcain et thoor ,nous passerons par la plage et reviendrons par la foret,tu es d'accord?

tu es un grand frere tres gentil avec ton petit frere ,je suis fiere de toi mon fils.

Jade avait pris un verre de calva... Elle était si heureuse pour Matou et Horloger et elle était encore plus heureuse que son cadeau leur fasse plaisir. Elle s'approcha de tout le groupe et c'est ce moment qu'Idryl choisit pour faire un discours. Jade en eut les larmes aux yeux, c'était si magnifique ce qu'elle disait! Elle trinqua avec tout le monde puis demeura en retrait. Pardy était partit voir ses fils, mais Jade avait vu le regard du petit Rody sur elle, tout interrogateur... elle en restait un peu inquiète et préfèra observer tout le monde...

Elle profita de la fête demeurant de son côté, mais tout était si beau et si parfait. Elle se plongea dans ses pensées rêvant à une fête similaire pour elle et Pardy, un doux sourire posé à ses lèvres


apres s'etre amusé avec ses deux fils ,pardy vit Jade seule légèrement en retrait,il alla la rejoindre ,il ne voulait pas qu'elle se sente exclue ,il aimait cette femme de tout son coeur,il lui prit la main et l'embrassa tendrement.

.

je suis là mon amour,je ne te quitte plus de la soirée,je t'aimes ,un jour ca sera nous qui seront là ,car ,je veux que tu deviennes mon épouse.

Matou était pleinement heureuse, la fête se déroulait merveilleusement bien. Elle avait mangé et les effets du calva commençaient un peu à se dissiper.Elle vit Pardy rejoindre Jade. Elle espérait de tout coeur que tout se passerait bien pour eux deux comme elle souhaitait qu'Idryl retrouve elle aussi l'amour. Matou observa Rody qui s'occupait des deux petits. Elle pensait qu'il serait assez fort pour comprendre la situation. Il était loin d'être bête et il avait bien vu que ses parents ne s'entendaient plus comme avant. Il y avait bien sur eu ce petit espoir à un moment que tout redevienne comme avant...espoir, héla, qui s'était vite envolé. Matou vit qu'Idryl discutait avec son fils, elle s'approcha du jeune garçon:

Alors Rody, tout va bien? Tu es un grand frère formidable, tu sais? Et Mahaut t'adore!

Puis se tournant vers Idryl:

J'espère que tu n'es pas trop fatiguée. Je viendrai t'aider à tout ranger demain...En tout cas c'est vraiment réussi...merci encore une fois.

Elle poursuivit la soirée à discuter avec ses amis passant de l'un à l'autre sans oublier de temps en temps d'aller embrasser son mari....

Rody était perdu dans ses pensées lorsqu'une main se posa sur lui en lui chuchottant a l'oreille. Surpris le gamin sursauta et regarda sa mere avec de grand yeux. Elle lui tendit un petit verre et le gamin regarda dedans avant de lui faire un grand sourire. Il s'empressa de gouter au précieux nectar.
Drole de surprise pour le petit garcon qui sentit le liquide lui bruler la gorge, il se mis a tousser manquant de s'etouffer.
Ohh c'est fort... répondit-il a sa mere les larmes au yeux.

Pardy arriva a son tour et regarda amusé ce que contenait le verre, il proposa alors une balade au petit garcon dans les prochain jours. Le gamin hocha la tete se demandant s'il devait leur parler de ce qu'il avait compris... Il regardait sa mere et son pere tour a tour se demandant s'il allaient lui parler un jour... Mais il n'eut le temps de rien dire que Pardy s'en allait deja vers la dame qu'il avait vu deja tout a l'heure.
Le gamin fronca les sourcils mais evita le regard de sa mere. Matou arrivait également, Rody lui souria. Tout allait bien...
Danael avait marché a 4 pattes jusqu'au genoux du garconnet sous les yeux des deux jeunes femmes.

Moi aussi j'aime beaucoup Mahaut tu sais...

Le petit garcon se repencha vers les deux bambin, ne voulant pas trop parlé. Une chose le tracasser, et il avait peur d'en parler... Ne rien dire pour l'instant... il aurait le temps d'en parler apres le mariage de MAtou...

Matou bavardait avec les uns et les autres. Elle passa près de Mith qui semblait perdu dans ses pensées lorsque soudain, semblant se réveiller, il commença à parler tout haut. Elle écouta discrètement ce qu'il marmonnait. Elle songea qu'il n'avait pas tort. La situation de Rody était complexe. Il oscillait entre sa mère qu'il adorait et son père qu'il admirait...Pas facile pour un gamin....la séparation de ses parents n'arrangerait rien. Il fallait qu'il pense aussi à lui. Il se sentait trop investi d'une responsabilité qui n'était pas la sienne. Et comme l'avait dit Mith...Rody allait grandir trop vite et ce serait vraiment dommage. Elle était plongée dans ses pensées quand Mith se mit à crier:


Citation:
Heey taulier! Mon verre est vide! Encore une tournée pour tonton Mith!! Et plus vite que ça feignant! J'ai la gorge sèche!
Ahh le service c'est plus ce que c'était! Soit disant parce que je suis pas tout seul! Bah voyons! Vous voyez quelqu'un d'autre là?...


Elle sursauta et failli lâcher la bouteille de calva qu'elle avait en main:

mais ça va pas??? me faire des peurs comme ça!! Tiens c'est ça que tu veux...vieil ivrogne...Pffff....le jour de mon mariage me voilà réduite à jouer une fois encore la tavernière!!!

En riant, elle lui servit un verre de calva ...il était bourru, certes, mais c'est ça qui faisait son caractère....nul ne pouvait être indifférent à cette forte personnalité.

Et puis, arrête de râler, ça nous fera des vacances...

Et elle se mit à chanter avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Sam 14 Fév - 16:35

LE 14 FEVRIER

Matou était rentrée un peu plus tôt et avait trouvé la maison vide et silencieuse. Elle plaça une bûche dans l'âtre et se mit rapidement au travail. Elle était passée au marché et avait acheté de quoi préparer un bon petit dîner en amoureux.
le jour s'y prêtait tout à fait. Elle était aller se renseigner sur l'origine de cette fête de la Saint Valentin. Elle avait lu dans un gros livre ancien à la couverture de cuir que la première mention du jour de la Saint-Valentin avec une connotation amoureuse remonte au XIVe siècle en Angleterre et en France, où l’on croyait que le 14 février était le jour où les oiseaux s'accouplaient . Cette croyance est mentionnée dans les écrits de Geoffrey Chaucer au XIVe siècle. Il était courant durant cette période que les amoureux échangent des billets et qu’ils s’appellent chacun leur Valentin.
Cela lui convenait très bien. D'ailleurs, après avoir dressé la table elle mit à la place de Horloger un petit mot sur lequel elle avait écrit:




Mon tendre époux
Aujourd'hui cela fait un mois que nous nous sommes dits "oui", Aujourd'hui, cela fait neuf mois que nos regards se sont croisés et que nos coeurs se sont rencontrés. Pour tout ce que tu m'apportes, pour tout ce que tu me donnes, pour ce que tu es tout simplement, pour toutes ces petites choses qui nous font avancer main dans la main, je t'envoie mille baisers câlins.
Matou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horloger

avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 49
Localisation : Fécamp
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Sam 14 Fév - 18:05

Horloger était passé à la maison après avoir fait la douane. Prud lui avait demandé de faire le guet pour Rouen, vu qu'elle ne pouvait pas le faire aujourd'hui; il en avait profité pour rentrer plus tôt, ayant une idée en tête.
Le temps était beau, et quelques fleurs poussaient ça et là, annonçant le prochain printemps. Horloger en cueillit quelques-unes, et vit avec joie le mot que Matou lui avait laissé.
Il disposa les fleurs dans un vase, et laissa aussi un mot sur un parchemin.



Citation :
Chérie,

ces quelques fleurs pour te dire qu'en ce jour spécial, c'est notre fête! Je t'envoie aussi plein de baisers, et suis pleinement heureux avec toi!
Ton mari qui est fier que tu sois sa femme,

Horlo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Sam 28 Fév - 19:41

Matou était allée chercher Mahaut et à son retour, elle eut le plaisir de trouver le bouquet de fleurs et le petit mot. Elle admira les fleurs et lut avec émotion le mot de Horloger. Un grand sourire illumina son visage. Son bonheur était immense.
Mahaut la sortit de ses pensées,elle voulut voir de près les fleurs. Matou l'approcha du bouquet et Mahaut tapa dans ses petites mains:


Tu vois, c'est papa qui a offert ces fleurs à maman, ma chérie, elles sont jolies, pas vrai?

la petite fit un grand sourire et répéta:

Papa...

Matou l'embrassa tendrement et l'installa sur une petite couverture avec ses jouets.
Profitant que Mahaut était calme, elle termina la préparation de son repas.
La porte s'ouvrit et Horloger entra. Matou se jeta dans ses bras et ils échangèrent un baiser passionné. Elle lui murmura à l'oreille en riant:


Mon Valentin...merci pour les fleurs...Elles sont magnifiques!!

Horloger la serra tendrement contre lui puis se pencha pour prendre Mahaut qui les avait rejoint à quatre pattes. La petite l'enlaça de ses petits bras et lui fit un gros bisou. Il lui fit un calin en souriant.
Puis Matou annonça qu'ils pouvaient se mettre à table. Elle avait fait un repas simple. Le bouquet de fleurs égayait la table. ils parlèrent de tout et de rien s'interrompant parfois pour écouter les babillages de Mahaut. La soirée s'écoula tranquillement. Ils profitaient pleinement de leur bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Mar 7 Avr - 16:17

Matou n'avait pas eu beaucoup de temps à elle ces derniers jours. Aussi, en cette belle journée de printemps décida-t-elle de prendre son temps et de préparer une surprise pour celui qui faisait battre son coeur, Horloger. Cela faisait un an qu'il était arrivé à Fécamp. C'était une date importante à ses yeux, à plus d'un égard.
Elle acheta un beau morceau de viande sur le marché. Elle connaissait bien le boucher qui lui choisit le meilleur morceau. Il lui donna même quelques conseils sur la façon de le préparer. Elle l'écouta attentivement puis lui paya la somme qu'il demandait et le remercia. Elle acheta aussi tous les ingrédients pour confectionner un bon gâteau. Elle savait Horloger gourmand. Elle prit aussi le soin de choisir une bonne bouteille de calva, et sourire aux lèvres, elle rentra chez eux. Mahaut était chez la nourrice, elle avait donc du temps devant elle pour tout bien préparer tranquillement. Matou se sentait particulièrement heureuse, il faisait un temps magnifique, les oiseaux sifflaient à tue-tête et la nature s'était parée de ses plus beaux atours. Ici et là, ce n'était qu'explosion de couleurs: des buissons jaunes, des arbres aux feuilles vert tendre, les pruniers et les pommiers étaient couverts de jolies fleurs blanches. Matou adorait cette saison où tout repartait comme une renaissance.
Elle ouvrit la barrière de leur jardin et s'arrêta un instant. Horloger avait fait un peu de nettoyage mais elle ne voulait pas de quelque chose de trop organisé. Elle voulait laisser la nature s'exprimer. Tant pis si quelques mauvaises herbes prenaient le dessus!!
Elle entra dans la maison qui reflétait bien leur personnalité. Un mobilier simple, quelques objets qu'ils affectionnaient tout particulièrement. Elle regarda son vieux rouet et eu une tendre pensée pour sa grand-mère, disparue alors qu'elle n'était encore qu'une enfant. Sur le fauteuil, devant la cheminée était posé le mantel de son mari. Elimé aux coudes, elle devait le repriser. Elle aperçut sur le banc, une poupée qui appartenait à Mahaut. Heureusement ce n'était pas sa préférée. Celle-ci l'accompagnait partout. Matou sourit, oui, elle était heureuse. La vie était dure, certes, mais jusqu'à présent, elle les avait épargnés. Elle fit une rapide prière pour remercier Aristote.
Elle sortit de son panier la viande et se remémora la recette donnée par le boucher. Elle la coupa en petits morceaux et la mit dans un petit chaudron. Elle versa une bonne rasade de calva y ajouta deux gousses d'ail et une de cardamone. Elle pendit le chaudron à la crémaillère et laissa mijoter le tout pendant une demi heure. Pendant ce temps, elle confectionna une tarte aux pommes. Le temps écoulé, elle ajouta à la viande une grosse cuillère en bois de miel. Elle remua bien et laissa encore un peu sur le feu. Elle servirait ça avec des légumes frais du potager.
Puis elle dressa la table, veillant à mettre des écuelles non ébréchées. Elle plaça les verres et les couverts.
A côté de l'écuelle de Horloger, elle mit un linge dans lequel elle avait enveloppé quelques outils pour sa forge. Elle les avait commandé directement à Rouen:




Il y avait un parchemin où chaque outil était expliqué: il y avait une pelle, un gambier, un marteau à chapeler et une hâche à paille. Elle n'y comprenait pas grand chose mais Horloger saurait à quoi tout ceci correspondait.
Elle ajouta un petit mot tout simple:


Joyeux anniversaire!
Je t'aime mon coeur!
Matou


Puis, elle prit la tarte, l'enveloppa avec précaution dans un linge propre et alla jusqu'à la boulangerie de Arté pour qu'elle la lui cuise dans son grand four à pain. Elle reviendrait la chercher plus tard, en allant récupérer Mahaut chez la nourrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Lun 25 Mai - 12:09

Matou lut avec fierté l'annonce que Horloger avait déposée sur la table. Ainsi, c'était fait, son mari était ambassadeur!

Citation :
A Sa Seigneurie, et à tous ceux qui liront cette lettre, salut et paix!

Nous, Timonstre , en notre qualité de Vice Chambellan de Normandie,
Au nom de notre Duc Alcalnn Blackney, Duc de Normandie, Vicomte du Mont Saint Michel, Baron de Saint Paer, Sire de la Harengère.


Déclarons et attestons ici que Messire Horloger, prend en charge de représenter la Normandie et ses intérêts en toute occasion auprès de l'ambassade d'Alençon.

Portons ce fait à la connaissance de tous afin que lui soient conférées tout le respect, la dignité et la majesté liées à sa charge, et que nul ne s'avise de le contester ou de lui porter injure ou atteinte dans l'exercice de ses fonctions.

Ayant relu et approuvé ceci, le revêtons de ma signature en ce vingt et unième jour de mai de l'an de grâce 1457, sur les terres de Normandie.

Timonstre, Vice-Chambellan de Normandie

Elle était heureuse pour lui. Elle savait qu'il ferait un excellent ambassadeur. Elle décida de préparer une tarte aux pommes. Elle sourit: Horloger était gourmand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Dim 20 Sep - 18:49

SOUVENIR MARIAGE ELDARWEN / LEOVIGILD....6 juillet 57


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Sam 9 Jan - 16:13

Cette après midi là, tandis que Horloger était à la forge et les enfants chez la nourrice, Matou avait brusquement réalisé que dans moins d'une semaine, Horloger et elle célèbreraient un évènement très important: leur anniversaire de mariage. Devant la diaconesse Elyena et leurs témoins et amis, ils s'étaient dit "oui". Cela avait été un moment merveilleux que l'échange de ces consentements. Elle s'en souvenait comme si c'était hier. Des moments de pur bonheur comme celui-là, elle avait eu la chance d'en connaitre d'autres avec la naissance, notamment, de Mahaut et un peu plus tard de Guillaume. Elle sourit, en réalité, tous les jours, faits de petits riens, étaient des moments de bonheur. Elle savait la chance qu'elle avait d'avoir un mari aimant et loyal et surtout sur lequel elle pouvait compter. Les enfants grandissaient bien et faisaient leur joie.

Cependant, ces derniers mois avaient étaient éprouvants. En acceptant des responsabilités ducales et municipales, elle n'avait guère vu le temps passer, et il en était de même pour Horloger. Ils avaient veillé à malmener le moins possible leur vie de famille, même si Mahaut s'était plainte, à plusieurs reprises, de ne pas les voir assez. Heureusement, ils avaient une nourrice exceptionnelle et Matou savait combien les enfants étaient heureux chez elle. Pourtant, et malgré son dévouement, elle ne remplaçait ni Matou, ni Horloger, et c'est avec soulagement que la jeune femme avait vu se terminer son 3e mandat de maire. Et d'ici quelques jours, Horloger passerait lui aussi, la main à quelqu'un d'autre.
Matou savait combien il avait aimé ce poste de procureur et surtout le travail qu'il y avait fait. Contrairement à d'autres conseillers, il avait pris à coeur cette responsabilité et n'avait pas ménagé son temps.
Cependant, si la Normandie pouvait se passer d'un bon procureur, elle, en revanche, ne pouvait se passer de lui, et c'est avec une joie non dissimulée qu'elle le voyait quitter cette fonction.
Aristote savait combien elle aimait son duché, mais pas assez pour faire passer sa famille après.

Elle tisonna les braises dans la cheminée et remit une buche. Une douce chaleur régnait dans la maison. Elle s'installa au coin du feu et se mit à réfléchir à la façon de fêter cet anniversaire de mariage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horloger

avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 49
Localisation : Fécamp
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Sam 9 Jan - 21:08

Horloger était rentré de bonne heure de sa forge, cet après-midi-là. Les haches étaient sur le point d'être terminées; il n'en restait guère qu'une seule à achever. Du reste, cela irait vite; d'ici lundi, elle serait terminée. Il ne restait que l'affûtage; opération cependant délicate, et qui nécessitait autant d'attention que toutes les autres étapes. Que la hache soit mal affûtée, et tout était à refaire. Mais fort heureusement, tout se passait bien. Le feu de la forge faisait un bien fou, en cette période hivernale. Durant plusieurs jours, la neige était tombée en abondance, noyant le paysage d'un manteau blanc qui avait comme endormi la lande environnante. Les oiseaux se faisaient rares, et mis ç part les cris des enfants jouant dans la neige, Fécamp semblait sous un épais voile de coton. Mahaut, Jeanne, Tristan, tous trois bien couverts, avaient joué chez Yseult, devant la maison. C'était la première fois qu'ils voyaient autant de neige, et leurs cris avaient comme réveillé l'hiver lui-même. Yseult avait raconté à Matou et Horlo que les enfants, même s'ils n'étaient pas restés bien longtemps dehors, à cause du froid, avaient profité de leur séance de boules de neige et de construction de bonhomme de neige. Mais avec ce temps, c'était une bénédiction d'être forgeron!

Horlo avait laissé le feu mourir, dans la forge, et avait accroché son tabard de cuir derrière la porte, sur la patère qu'il avait forgée. Il avait ensuite enfilé son gilet, tout en songeant en souriant que ce cadeau de Matou ne le quittait plus. Il était épais et très chaud, et par ces frimas, c'était un bonheur que de l'avoir. Il enfila son mantel par-dessus, et sortit, non sans refermer sa forge à clef. Le froid glacial le saisit. La neige ne fondait pas, bien au contraire; par endroits, elle avait gelé, rendant les routes difficiles d'accès, et les marchands étaient obligés de pelleter la neige trop haute pour les chevaux. Il serra les pans de son mantel contre lui, et avança sans traîner en direction de la maison. Il ne croisa guère âme qui vive, au dehors; même si les jours rallongeaient imperceptiblement, le ciel blanc et bas accroissait l'impression de silence.

Au détour du chemin, il aperçut enfin leur maison. La fumée s'élevait en volutes épais par la cheminée. Horlo sourit; matou avait certainement fait une bonne flambée. Il poussa la porte, et vit Matou assise près de l'âtre. Il referma prestement la porte, posa sa besace sur la table, et dit joyeusement:


"Ah, chérie! Merci d'avoir fait ce feu, j'ai encore l'impression d'être à la forge, mais le travail en moins!"

Il enleva son mantel, et enlaça sa femme tendrement, l'embrassant avec fougue. Il était heureux de goûter un peu de repos auprès de son épouse, avec laquelle, d'ici quelques jours, ils fêteraient leur anniversaire de mariage. Il avait déjà une idée derrière la tête, mais ne pipa mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Mer 13 Jan - 8:48

Matou ouvrit les yeux et s'étira. Il faisait encore nuit et elle supposa qu'il faisait très froid dehors aussi c'est avec bonheur qu'elle se serra contre son mari, appréciant la chaleur qu'il dégageait.
Un sourire illumina son visage, aujourd'hui, c'était leur anniversaire de mariage!
Elle se souvenait des moindres détails: le temps passé à l'organisation, la confection de sa robe, les essayages chez cette chère Amy qui lui manquait toujours, les faire-parts, leur inquiétude de n'oublier personne, leur fou rire lorsqu'Horlo lui avait montré les alliances et tant d'autres détails qui avaient contribué à faire de cette journée, une journée exceptionnelle.

Et puis la cérémonie... c'était Pardy qui l'avait mené à l'autel. Elle s'était placée à côté de celui qui allait devenir son époux, de celui qu'elle aimait par-dessus tout, de celui qui illuminait ses journées et ses nuits et qui savait toujours trouver les mots justes pour la rassurer.
Leurs amis étaient là, réunis pour partager leur bonheur.

Du chemin était passé et elle était toujours cette jeune mariée, peut-être encore plus heureuse et comblée si cela était possible.

Horloger semblait encore endormi, elle lui murmura, blottit contre lui:


Bon anniversaire mon coeur....je t'aime...


Il ouvrit les yeux et lui sourit, il l'attira vers lui et ils s'embrassèrent avec passion. Puis, elle se dégagea doucement et avec un sourire malicieux, elle lui dit:

Ne bouge pas mon coeur, j'ai un petit cadeau pour toi!!


Elle courut jusqu'à l'armoire et en sortit un paquet. Elle revint s'assoir sur le lit et le lui tendit. Il l'ouvrit:


Elle lui sourit:

j'ai pensé qu'il était temps que tu en changes, l'ancien est très abimé...Celui-là est en cuir souple, il ne te gênera pas dans tes mouvements....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horloger

avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 49
Localisation : Fécamp
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Dim 24 Jan - 20:37

Horloger ouvrit des yeux ronds. le tabard de cuir était superbe; et le sien, comme le disait Matou, commençait à être bien usé. Il avait même envisagé de le faire rapiécer!

"Chérie, ce tabard est tout simplement superbe! Et avec mon nom! Merci!"


Il embrassa sa femme avec fougue, la serrant contre lui, puis il lui dit:

"Moi aussi, chérie, j'ai un petit cadeau pour toi!"

Il alla dans l'armoire, et sous la pile de linge, saisit un petit pendentif. Il l'offrit à Matou, le déposant délicatement dans sa main en souriant.



"J'espère qu'il te plaît, chérie?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Dim 24 Jan - 23:33

Rien ne faisait plus plaisir à Matou que la joie d'Horloger découvrant son nouveau tabard. Lorsqu'il l'enlaça, elle passa ses bras autour de son cou et répondit à son baiser avec cette même passion qui n'avait pas diminué depuis ce jour où ils s'étaient dit "oui".
Elle sourit lorsqu'il lui annonça qu'il avait un petit cadeau pour elle. Et lorsqu'il prit sa main pour lui poser délicatement un magnifique pendentif à l'intérieur, elle ouvrit de grands yeux. Elle sentit les larmes lui monter aux yeux. Elle les retint et dans un souffle, le remercia:


Mon coeur!!il est superbe! La pierre est si belle! Aide moi, je ne peux pas attendre...il faut que je le porte!!


Elle releva ses cheveux et lui présenta sa nuque. Il lui attacha le pendentif et elle sentit qu'il lui déposait un doux baiser dans le cou. Elle sourit, émue et heureuse. Elle se regarda dans le miroir et passa la main sur la pierre puis se retournant vers son mari, elle se serra contre lui et en posant sa tête au creux de son épaule, elle lui dit:

Merci mon amour...merci pour ça mais pour tout le reste aussi....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 53
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Lun 15 Fév - 0:16

C'était une très belle journée pour deux raisons: ils étaient de retour à Fécamp après presque un mois d'absence et puis c'était la fête des amoureux. Même si Matou se moquait un peu de ces journées qui ne voulaient rien dire - tous les jours qu'Aristote faisait était un jour rempli d'amour aux côtés de son mari et de ses enfants - elle fut sensible au petit bouquet de fleurs des champs que Horlo lui avait offert en taverne.


De retour à la maison, elle mit les fleurs dans un pot en gré et les regarda, émue. C'était des fleurs fragiles qui avait lutté contre le froid.
Horloger était en train de lire le récit de leur voyage, elle se pencha vers lui et l'embrassa avec douceur:


Merci mon coeur, elles sont si belles....

Puis, elle lui tendit un petit paquet:

C'est pour toi!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horloger

avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 49
Localisation : Fécamp
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   Mar 16 Fév - 20:53

Horlo était heureux que les simples fleurs des champs plaisent à sa femme. Il n'aimait pas les dates imposées, mais la tradition faisait qu'il alla cueillir de bon matin le bouquet, juste dans leur jardin. Et lorsque Matou lui montra le magnifique fermoir en émail, il ne sut que dire. Il en admira le travail, et dit simplement:

"Il est magnifique! Merci, chérie! Tu as fait des folies!"

Il enlaça sa femme, tout simplement heureux de l'avoir, et l'embrassa tendrement, puis ajouta:

"Je vais m'empresser de le mettre!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anniversaires, fêtes, évènements   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anniversaires, fêtes, évènements
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ville de Fécamp :: Les Maisons des Habitants :: Chez Matou, Horloger et Mahaut-
Sauter vers: