Ville de Fécamp

Ville du Domaine Royal Normand
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un nouvel habitant...

Aller en bas 
AuteurMessage
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 54
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Un nouvel habitant...   Dim 18 Jan - 23:21

Matou vit arriver avec plaisir Pardy. Il n'était pas seul, il tenait par un licol un magnifique poney. Matou bondit de joie. Elle n'aurait jamais pensé que Pardy lui fasse un tel cadeau. Elle le remercia en l'embrassant chaleureusement. Puis, elle s'approcha du poney et lui flatta l'encolure. Il était jeune et semblait fougueux. Elle l'emmena dans le pré où il rejoignit les moutons de Horloger. Puis , elle s'accouda à la barrière et le regarda gambader. Il avait une jolie robe et une belle allure. Les moutons le regardèrent un peu avec méfiance puis se remirent à brouter sans plus faire attention à lui. Matou se tourna vers Pardy et lui dit:

Pardy, c'est un beau cadeau que tu m'as fait et je te remercie du fond du coeur. Je vais l'appeler....Alambic...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 54
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Un nouvel habitant...   Mar 27 Jan - 23:34

Matou arriva les bras chargés de tout ce qu'il fallait pour bien s'occuper d'un poney. Elle s'approcha d'Alambic en lui parlant doucement. Elle avait lu qu'il ne fallait pas faire de gestes brusques. Aujourd'hui, elle avait décidé de le brosser.
Alambic cependant ne l'entendait pas de la même oreille, il secoua sa tête, poussa un petit hennissement et se détourna de Matou pour se diriger tranquillement vers un mouton. Il s'arrêta devant lui, puis voyant que ce dernier ne lui prêtait aucune attention, il repartit en trottinant.
Il en fallait plus à Matou pour abandonner. Elle traversa l'enclos, en évitant les moutons d'Horloger. Même s'ils avaient l'air docile, elle s'en méfiait un peu. Il ne restait pas grand chose entre elle et le poney. Celui ci d'ailleurs semblait accepter qu'elle s'approche enfin de lui. Matou eut un petit sourire triomphale. Alors qu'elle tendait la main vers son encolure, il fit un petit écart et repartit à l'autre bout de l'enclos. Matou fronça les sourcils:


Ouhhhh...mais tu m'énerves toi...dit-elle tout haut.

Elle décida de s'y prendre autrement. Elle sortit de l'enclos et alla jusqu'au potager d'Horloger pour arracher deux carottes. Elle était sûre qu'il ne s'en rendrait pas compte. Elle revint dans l'enclos et en faisant claquer sa langue, elle attira l'attention du poney. Celui-ci ne daigna même pas lever la tête. En revanche les moutons s'approchèrent tous les quatre d'elle. Elle recula un peu et en agitant ses bras, elle commença à les houspiller:


Pssssssit...allez...partez, pfffff.....vous n'aimez pas les carottes que je sache...laissez moi passer....

Les moutons s'éparpillèrent. Matou en profita pour s'approcher d'Alambic. Elle s'arrêta à quelques mètres de lui et lui présenta les carottes. Il la regarda un peu méfiant. Elle le vit écarter ses naseaux, puis tendre son cou vers les légumes. Il eut encore un instant d'hésitation mais la gourmandise l'emporta. Il s'approcha et matou le laissa croquer une carotte. Avec son autre main elle lui flatta l'encolure. Il ne bougea pas. Elle commença à lui parler pour qu'il s'habitue à sa voix:

Voilà....tu es très beau...on va bien s'entendre tous les deux...moi aussi je suis gourmande....tiens...tu as même droit à une deuxième carotte....

Elle le laissa tranquillement finir de manger puis prit la brosse qu'elle avait prit soin de mettre dans une poche de ses braies et doucement la lui passa sur le dos. Le poney eut un petit frisson, il gratta le sol avec son sabot droit, puis se laissa faire. Matou eut un grand sourire. Il commençait à se laisser apprivoiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horloger

avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 50
Localisation : Fécamp
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Un nouvel habitant...   Sam 31 Jan - 14:13

Matou avait reçu en cadeau un poney, de la part de Pardy. Elle avait été folle de joie; Horlo avait souri. Il n'aimait pas spécialement les chevaux et autres cousins de petite taille, mais force était de reconnaître que ce poney était magnifique. Lorsque Horlo allait nourrir ses moutons, le matin, le poney n'était jamais bien loin. Cela dit, il était difficile de s'en approcher. Matou lui avait confié qu'elle essaierait de l'apprivoiser, petit à petit. Et ce matin là, lorsque Horlo vit Matou aller dans le champ, il sourit. Il se tint à distance, afin de ne pas effrayer l'animal; Matou essayait de l'amadouer, sans succès. Il la vit alors se pencher, et arracher deux carottes. Il voulut se fâcher, mais comprit vite qu'elles étaient destinées au poney...il sourit, et attendit la suite. Le poney ne tarda pas à renifler les légumes, et bientôt, il mangea dans la main de Matou. Horlo s'approcha silencieusement, afin de ne pas effrayer l'animal, et caressant l'encolure du poney, sourit à Matou.

"Tu as réussi, chérie; bravo! Finalement, Alambic me plaît bien, je pense qu'on va bien s'entendre, lui et moi!"

Il déposa un baiser sur les lèvres de matou, et regarda le poney qui s'était éloigné, et sautait sur place comme un cabri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 54
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Un nouvel habitant...   Lun 16 Fév - 19:55

La jeune femme ne s'était pas beaucoup occupée de son poney ces derniers jours. Elle avait eu beaucoup de travail et était souvent partie très tôt pour revenir à la nuit tombée. Heureusement Horloger avait toujours veillé à ce qu'il ait du fourrage. Elle savait qu'elle pouvait compter sur lui. Cette après midi là, elle était rentrée plus tôt et, avant d'aller chercher Mahaut chez la nourrice, elle avait décidé d'aller le voir. Elle échangea sa cape contre une vieille veste. Elle avait acheté sur le marché un licol en cuir et une corde qu'elle prit avec elle. Elle passa par la remise où Horloger entreposait sa hâche et divers matériels pour le jardin. Elle récupéra une brosse qu'elle mit dans sa besace.Puis, elle se dirigea vers l'enclos. Alambic batifolait au milieu des moutons. Ces derniers ne lui prêtaient pas plus d'attention que ça, occupés à brouter la rare herbe du pré. Elle siffla, aussitôt le poney dressa ses oreilles et lui répondit par un joyeux hennissement. Elle passa sous la barrière de l'enclos et, en tenant le licol et la corde dans une main, elle se dirigea vers lui. Arrivée à sa hauteur, il tendit ses naseaux vers elle. Elle passa sa main libre sur le chanfrein et le caressa. Puis, elle flatta son encolure. Un long frisson le parcourut. Elle commença à lui parler doucement:

Tout doux mon beau!!! tout va bien....tu es sage....

Puis lentement, elle avança le licol vers lui. Il eut un mouvement de recul. Elle le rassura en continuant de lui parler. Elle le laissa sentir le licol puis d'un mouvement habile réussit à le lui mettre. Il baissa ses oreilles mais se laissa faire.Elle évita de trop serrer et fit passer la corde dans l'anneau situé en dessous du cou de l'animal. Elle le félicita et lui donna une carotte qu'il s'empressa de croquer. Elle sourit, elle savait qu'il était gourmand. Puis, elle tira légèrement sur la corde et commença à marcher. Il la suivit sans rechigner. Elle le mena jusqu'à l'endroit où elle avait laissé sa besace. Elle attacha la corde à la barrière. Elle prit un peu de paille et commença à frotter vigoureusement Alambic. Son poil d'hiver était épais et le protégeait bien du froid. Cependant, ce poil pouvait masquer un amaigrissement, elle passa donc sa main sur ses épaules, ses côtes et ses hanches.Elle constata qu'il était en pleine forme.Elle prit ensuite la brosse et le brossa doucement, enlevant les brins de paille qui s'étaient accrochés ici et là. Elle déméla sa crinière et les crins de sa queue. Puis elle le libéra. Il repartit en trottant. Elle l'observa, il était très beau. Pardy lui avait fait là un beau cadeau. Elle prit encore le temps de vérifier qu'il y avait assez d'eau dans l'abreuvoir d'où elle retira quelques saletés.
Le soleil commençait à décliner.Elle frissonna. L'hiver était encore là mais quelques signes annonçaient sa fin : des petites fleurs ici et là commençaient à pousser, il faisait jour plus longtemps...
Elle rangea le matériel dans la remise puis rentra lentement vers la maison.Elle se lava les mains puis se versa un petit verre de calva. cela la réchauffa. Elle entendit sonner 6 heures à l'église. Elle s'enveloppa dans sa cape et sortit. Elle devait aller chercher Mahaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 54
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Un nouvel habitant...   Dim 19 Avr - 21:32

Matou était rentrée un peu plus tôt que prévu car elle attendait une livraison importante. Telle une enfant, elle ne tenait pas en place. Son "colis" devait arriver avant les vêpres, et elles avaient sonné depuis un moment. Elle jetait de fréquents coups d'oeil par la fenêtre qui donnait sur le chemin. De là, elle pouvait voir n'importe qui arriver. Elle soupira et pour tromper le temps, elle tisonna les braises dans la cheminée et rajouta une bûche. Puis, elle rangea les affaires de Mahaut et de Horloger. Elle n'en pouvait plus de cette attente. Aussi, décida-t-telle de sortir dans le jardin. Elle mit sa cape. Bien qu'il ait fait du soleil toute la journée, le fond de l'air restait frais. Elle se dirigea vers l'enclos d'Alambic qui, aussitôt, s'avança d'un pas tranquille vers elle. Elle lui caressa l'encolure et enleva quelques brins de paille de sa crinière. Il baissa son muffle vers sa poche comme à la recherche de quelque chose. Elle éclata de rire et dit:

Et non, Alambic...je n'ai pas de carottes aujourd'hui....tu a eu ce qu'il fallait, et tu n'es pas en reste...Mahaut te donne toujours un quignon de pain ou bien une pomme...tu n'es pas à plaindre!!

Il releva sa tête et ses oreilles se dressèrent. Il avait entendu un bruit au loin et se mit à hennir. Matou courut jusqu'à l'entrée du jardin et poussa un cri de joie.

Le voilà!!!

Un homme avançait au loin tirant par une corde un petit âne. Matou le rejoignit et le salua:


Bonsoir! je vous attendais plus tôt...mais l'essentiel c'est que vous soyez là...venez, venez...c'est juste là...la maison aux volets verts....

Elle regarda la bête et ne put s'empêcher de sourire. Il avait vraiment une bonne tête. Elle imagina celle de Mahaut quand elle le verrait le lendemain.
L'homme la salua en retirant son chapeau. Puis il sortit un grand mouchoir de sa poche et s'essuya le front en maugréant:


Ben c'est que c'est point la porte à côté...et c't' bougre de bestiau, il aviont point l'envie d'avancer. j'y ai donné des coeurottes pourtant!!

Matou sourit et le rassura:

Je vous remercie brave homme, vous avez fait pour le mieux. Allez, on va le mettre là avec le poney, je suis certaine qu'il vont bien s'entendre!!

Elle ouvrit la barrière de l'enclos et le petit âne entra sans difficulté. Le soulagement se peignit sur le visage de l'homme. Elle referma la barrière et l'invita à venir prendre un verre à l'intérieur de la maison. Il ne se fit pas prier.
Ils s'installèrent à la table. Elle lui versa un verre de calva qu'il avala cul sec. Elle lui proposa une part de tarte aux pommes. Il accepta et l'engloutit en un temps record. Puis, elle alla chercher sa bourse et lui dit:


On avait dit 50 écus, c'est bien ça?


Ben oui, c'est l'bon prix!! vous allez voir, c'est une bonne p'tite bête...encore un peu jeune ma foi...mais très vigoureuse...ça vous tire une charrette ça...mieux qu'un boeuf!!

Matou lui tendit les 50 écus et une bouteille de calva, en souriant. Elle jugea inutile de lui faire comprendre que ce petit âne était pour sa fille et qu'il n'aurait à tirer, dans sa vie, qu'une petite carriole, tout au plus. Il se leva et prit congé. Elle l'accompagna jusqu'à la route et le remercia encore d'avoir fait le déplacement.
La nuit commençait à tomber, elle alla jusqu'à l'enclos et assista à un étrange spectacle. Le petit âne était en train de se rouler dans l'herbe sous le regard de Alambic. Puis, il se redressa sur ses pattes et commença à braire. Matou sursauta, Alambic recula. Puis, dignement il tourna le dos à l'âne et se dirigea vers le fond du pré.
Matou ne put s'empêcher de rire. Cependant, en entendant les braiments de l'âne, elle espéra qu'il ne manifesterait pas sa joie, trop tôt le matin.
Elle le regarda encore une fois. Il était petit et tout gris et l'intérieur de ses grandes oreilles était blanc. Il la regarda avec ses grands yeux, elle lui parla doucement.




Demain, on te donnera un nom et tu feras connaissance d'une petite fille et de son papa...et tu vas certainement bien t'entendre avec Alambic!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 54
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Un nouvel habitant...   Mer 8 Juil - 22:44

LES POUSSINS DE MAHAUT

Un beau jour de juillet, Horloger et Matou décidèrent d'aller ensemble chercher leur fille chez Yseult, la chère nourrice. L'enfant l'adorait et eux-même ne tarissaient pas d'éloge à son sujet.
Ils virent de loin Mahaut en compagnie de Jeanne la fille d'Yseult. Elle était un peu plus âgée que la leur mais, toutes deux s'entendaient à merveille, tant pour inventer des jeux qui les passionnaient des heures que des bêtises qui les faisaient rigoler.
En voyant ses parents, Mahaut courut vers eux et sans même leur dire bonjour, elle les tira par la main en disant:


- Je dois vous montrer... c'est trop mignon....

Matou se demanda ce que leur fille avait encore découvert. Horloger tenta de dire quelque chose mais déjà Mahaut les entrainait vers la grange. Elle y entra. Matou et Horloger jetèrent un coup d'oeil: ici et là des poules picoraient , quelques coqs se pavanaient. Matou ne put s'empêcher de rire. Elle trouvait ces volatiles particulièrement idiots. Mahaut lui montra un coin où se trouvaient une poule avec quelques poussins. Vu leur taille, ils venaient de naître.



- Ils sont si mignons...Zeu a dit que je pouvais en prendre...

Matou regarda Horloger.


Dernière édition par matouminou le Lun 20 Juil - 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horloger

avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 50
Localisation : Fécamp
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Un nouvel habitant...   Sam 18 Juil - 23:33

Horloger avait décelé dans la voix de Mahaut, la demande. Cependant, les poussins étaient des animaux fragiles, qui demandaient des soins quotidiens, et qui n'étaient pas à l'abri d'une mort subite. Horlo s'agenouilla, et regarda Mahaut dans les yeux.

"Ma fille, si tu veux avoir deux ou trois poussins, je n'y vois pas d'inconvénient. Mais par contre, ce sera à toi de t'en occuper! Tous les matins, tu devras leur donner de la mie de pain écrasée dans du lait, à chacun, et leur donner de l'eau dans une petite écuelle. On est bien d'accord?"


Mahaut eut une lueur de joie dans les yeux, et dit:


"Oui, Papa! Je m'en occuperai!"

Horlo regarda Matou, qui sourit. Mahaut se mit en demeure de prendre deux petits poussins, mais personne n'avait prévu de quoi les ramener. Horlo ajouta:

"Nous allons retourner à la maison chercher un petit panier en osier, et nous les mettrons dedans. Ensuite, je leur construirai un petit enclos, afin qu'ils aient de la place pour courir, mais on attendra qu'ils aient un peu grandi. D'accord?"

Mahaut sauta de joie, et dit "Oui, d'accord!"

Elle se jeta dans les bras de Matou, puis d'Horlo.


"Merci! je m'en occuperai bien, vous verrez!"


(A suivre)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouvel habitant...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouvel habitant...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Guide du nouvel habitant
» Un nouvel habitant
» Un nouvel habitant. [sp Belgan, mais vous pouvez venir voir le truc les autres aussi ;)]
» Un nouvel habitant !
» Se nouvel sa yo ki enteresem- Le gouvernement veut construire une capitale moder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ville de Fécamp :: Les Maisons des Habitants :: Chez Matou, Horloger et Mahaut-
Sauter vers: