Ville de Fécamp

Ville du Domaine Royal Normand
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une visite impromptue...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
myladybe



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Une visite impromptue...   Lun 8 Juin - 21:04

Myladybe après une longue soirée en taverne
essayant de trouver une chambre dans une auberge Fécampoise,
se fit une joie de passer chez ses amis Matouminou et Horloger
pour les saluer et s'enquérir d'eux deux.

Elle déposa son barda à terre,
arrangea les plis de sa houppelande
remis les mèches de son chignon en place
les bords de mer sont toujours aussi venteux..
Mais elle aimait le gout salé de la brise marine
Presque autant que la fraicheur de son verger natal ^^

Keur n'étant point encore là pour l'assurer de sa tenue
il n'allait certainement pas tarder une fois son cheval
installé dans le champ voisin ...

elle se décida donc à frapper à la porte ...

Peut etre étaient-ils partis en voyage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keur

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Lun 8 Juin - 23:16

Il avait passé son temps, seul au pied d'un chêne, profitant de l'ombre et du silence des lieux pour étudier une nouvelle matière qu'il avait prit d'intérêt. Il ne s'y connaissait que trop peu en maçonnerie, mais quand Elle lui en parlait, ou qu'il la voyait donner des directives avec assurance aux ouvriers de Tekilabanda, Elle avait réussi à lui donner envie d'apprendre, ou du moins, essayer de comprendre un peu plus les terme techniques qu'Elle employait.

Plus tôt dans la journée, Elle lui avait fait part, qu'Elle essayerait peut ête de rendre une petite visite à Horloger et Matouminou. Et c'était, quand le soleil commençait à disparaitre derrière les collines normandes, que Keur ferma son livre pour aller la rejoindre. C'était toujours un plaisir d'aller retrouver ses deux jeunes gens. Déja sur le chemin aller vers Rouen, il les avait croisé en taverne, en les quittant avec une probable retrouvaille sur le chemin de retour. Le seul soucis était que le Duc de Thorigni ne savait absolument pas où ils habitaient...

Après s'être fait indiqué le chemin par plusieurs paysan de Fécamp, il se trouvait à proximité de leur demeure, quand il apercevait son Aimée. Keur tira sur les lanières qui servaient à guider son cheval afin de s'arrêter un instant. A chaque fois que son regard se posait sur Elle, il était pris d'une éternelle admiration, le temps lui semblait s'être arreté, et son coeur s'accélèrait d'autant plus. Elle était en train de se réajuster sa houppelande et sa chevelure afin d'être plus présentable, alors que la Beauté qui l'habitait, jamais ne l'avait quitté.

Keur descendit de son cheval, l'attacha à un arbre non loin de là, et alla rejoindre son Aimée. Il l'embrassa sur le front...


Rebonjour Toi!
J'arrive pile à temps
je ne t'ai pas fait attendre j'espère


Ayant aperçu à son approche qu'elle avait déja frappé à la porte, Keur se plaça à coté d'elle, face à la porte, dans l'attente d'être accueilli. Et d'un murmure, il lui dit tout bas

Tu es radieuse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horloger

avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 50
Localisation : Fécamp
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Mar 9 Juin - 0:48

Horloger était en train de jouer au jeu de construction avec Mahaut. Il l'avait installée sur sa chaise, et tous deux étaient à table, en train de construire une tour, avec les morceaux de bois qu'Horlo avait taillé dans des chutes de bois de chauffage. Matou était encore à la mairie, elle l'avait prévenu qu'elle ne rentrerait pas de bonne heure, ayant la milice et la Maréchaussée à mettre en place; passer des annonces prenait du temps, et il fallait s'assurer qu'elles soient pourvues. Horloger avait fait une petite flambée, et le feu pétillait dans l'âtre. Il était en train de montrer à Mahaut comment faire tenir en équilibre deux petites bûchette, lorsqu'on frappa à la porte. Il leva la tête; puis il posa les petits morceaux de bois, et caressa la tête de Mahaut. Il se leva, et ouvrit la porte; il fut saisi d'étonnement, et d'heureuse surprise; dame Myladybe et le Duc Keur se tenaient sur le seuil! Horloger s'inclina, puis les invita à entrer.

"Je vous en prie, ne restez pas dehors...je suis heureux que vous ayez accepté notre invitation; vous serez bien, ici! Mettez-vous à l'aise, et posez vos mantel et houppelande sur cette chaise..."

Horlo referma la porte, puis alla vers Mahaut, et, se penchant, lui expliqua:

"Tu vois, ma fille, ces personnes sont des connaissances de papa et maman. Nous ne les connaissons pas très bien, mais le peu que nous avons eu à travailler avec eux, maman et moi, nous avons beaucoup apprécié. Ils sont en voyage, et comme ils n'avaient pas d'endroit où dormir, nous leur avons proposé de venir s'installer ici!"

Mahaut sourit, puis se mit à réfléchir.


"Mais, papa? ils ne vont pas dormir dans mon nouveau lit?"

Horloger sourit, et la rassura.

"Ne t'en fais pas, ils auront leur chambre!"

Il alla ensuite retrouver Myladybe et Keur.

"Si vous voulez vous réchauffer, asseyez-vous près du feu, n'hésitez pas! Voulez-vous un calva, pour célébrer votre arrivée?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keur

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Mer 10 Juin - 20:45

La porte s'ouvrait, et c'était Horloger qui accueillait le couple bayeusien. Sans attendre il les invitait à entrer. Machinalement, Keur portait sa main sur sa tête pour retirer son chapeau... mais c'était dès que ses doigts touchaient l'or de sa couronne que l'idée lui revenait qu'il n'avait plus de chapeau... Il replaça sa couronne et tendit le bras pour inviter Myladybe à franchir la porte en premier

Horloger et Matouminou habitaient dans une charmante petite chaumière qui à première vue, n'avait l'air de manquer de rien...une maison du Bonheur. Une petite fille était attablée en train de jouer. Son père lui expliquait la situation, et la petite avait du repondant d'une chipie qui faisait sourire le Duc

Keur s'approcha d'elle afin de se présenter


Bonsoir jeune fille
je m'appelle Keur, et voici Myladybe
dit il en désigant son Aimée

Au même moment, Horloger les invita à venir se réchauffer près du feu, et proposa du calva aux convives


Et bien, pour ma part,
je trouve cette soirée estivale agréable
pas très froid pour me poser près du feu...
A moins que vos intentions sont de nous donner soif...
dit il en souriant
Sinon oui, je prendrais volontier du calva
pour trinquer à votre invitation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
myladybe



Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 08/06/2009

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Jeu 11 Juin - 0:15

Myladybe entra dans la demeure simple mais agréable de Matouminou et Horloger
ayant entendu les explications que le père donnait à sa fille

Elle sourit à la peur de la fillette de se retrouver sans lit à cause des étrangers qui débarquaient sans crier gare...

Keur saluait l'enfant et commençait les civilités calvanistiques coutumières de Normandie
Toute une institution ^^..!!! se dit-elle en souriant aux paroles de son Aimé

Mylady caressa la joue rose de la petite fille et lui chuchota :

- Ne t'inquiète pas on ne reste que peu de temps chez Toi ...
et personne ici n'aura le Coeur de te prendre ton lit douillet


Elle farfouilla dans sa besace et en sortit un petit cadeau pour l'enfant...
Enveloppée dans un papier de soie tronait une fabuleuse poupée de chiffon
habillée comme une dame de la cour avec des tissus tantôt doux comme du coton tantôt brillants comme du satin ...

Elle regarda la petite découvrir cet ouvrage confectionné par un fabuleux tisserand avec soin et gout
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 54
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Jeu 11 Juin - 8:21

Doucement le soir tombait. Depuis la fenêtre de son bureau à la mairie, Matou pouvait voir le soleil se coucher, auréolant d'une lumière rouge la mer. Elle admira le spectacle et se dit qu'il y avait longtemps qu'elle et Horloger ne s'étaient pas promenés sur la plage. Elle sourit en repensant à leur balade main dans la main, aux baisers échangés, à tous ces moments complices qu'ils avaient partagés. L'été revenait doucement et elle espérait vraiment qu'ils trouveraient un moment, pour de nouveau, revivre ces moments merveilleux.
Elle prit encore le temps de ranger quelques dossiers, laissant en évidence ceux dont elle aurait à s'occuper le lendemain.
Puis, elle sortit, saluant au passage le garde de faction devant sa porte, en lui souhaitant une bonne nuit.
Elle traversa le grand halle vide et se dirigea en hâte vers chez elle. Il lui tardait de retrouver Mahaut et Horloger.
Elle remarqua dans le pré un cheval magnifique et sut qu'ils avaient de la visite.
Elle ouvrit la porte et fut agréablement surprise de trouver Le Duc Keur et son épouse Dame Myladybe. Mahaut se jeta dans ses bras en riant. Elle lâcha sa besace et la prit contre elle pour lui faire un câlin.
L'enfant agrippée à son cou, elle fit une petite révérence au Duc et spontanément, sans réfléchir, fit une bise à son épouse. Matou n'aimait guère le protocole et certainement pas chez elle. Le Duc Keur l'impressionnait , certes, un peu . Il faut dire qu'il avait une belle prestance et on sentait en lui un homme de décision et d'autorité. Quand à Myladybe, sa beauté n'avait d'égal que sa gentillesse. Elle prit le temps d'échanger avec Horloger un baiser plein de tendresse, puis se tournant vers le couple, elle leur fit un grand sourire:


C'est un grand plaisir et un non moins grand honneur de vous recevoir chez nous. Je vois que mon mari vous a accueillis comme il se doit.

Elle lorgna vers la bouteille de calva déjà bien entamée, eut un instant d'hésitation quand Horloger lui tendit un verre mais après tout, elle avait fini sa journée de travail et pouvait s'octroyer un petit verre. Elle le leva d'un geste élégant et dit:

Que votre séjour à Fécamp vous soit des plus agréables!

Elle posa à terre Mahaut qui en profita pour lui montrer une nouvelle poupée en lui chuchotant:

C'est la belle dame qui me l'a donnée, maman...j'ai dit merci...je crois que c'est une princesse..
.


Matou lui sourit et admira la belle poupée. En effet, elle était magnifique. Les vêtements habilement cousus dans un tissu luxueux , traduisait la qualité et l'adresse de l'artisan qui les avait conçus.

Elle remercia Myladybe et son époux de leur gentille attention et les invita à s'assoir tout en leur disant:

J'espère que vous partagerez avec nous notre modeste repas? Cette fois ci point de tarte aux cerises pour le dessert...faute de fruits...

Elle jeta un coup d'oeil à Horloger dont la gourmandise n'était plus à prouver et poursuivit:

...mais un gâteau aux pommes aromatisés au calva dont vous me direz des nouvelles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keur

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Ven 12 Juin - 22:11

Le temps que le père de famille accueille les visiteurs d'une bouteille de calva, que madame le maire de Fécamp faisait son entrée en sa demeure....et telle l'amour d'un enfant envers ses parents, la petite Mahaut se précipitait vers elle pour lui sauter au cou. Devant cetet scène, un sourire se dessinait sur le visage du Duc. Il ne connaissait que peu ces deux fécampois, mais l'amour que se portait cette famille était d'une force incroyable, et se traduisait en chacun de leur parole et de leur geste.

C'est un grand plaisir et un non moins grand honneur de vous recevoir chez nous. Je vois que mon mari vous a accueillis comme il se doit.

Le plaisir et l'honneur est pour nous Madame le maire
Fort aimable à vous d'accueillir deux "étrangers" en votre demeure


Par la suite, Mahaut lui montrait le cadeau qu'elle venait de recevoir de Myladybe, et constatait par la même occasion, la bouteille que sortait son mari. Et sans surprise, leur hospitalité était complète...accentuant même sur le dessert.... Keur porta son regard sur son Aimée, et un sourire complice s'échangeait... la jeune femme savait pertinament qu'à l'entente du mot dessert...cela ne sera pas de refus pour le Duc

Et bien cela sera avec joie d'accepter votre invitation...jusqu'au dessert...
Cela dit, devant cette cordiale invitation dès notre arrivée à Fécamp
nous voici légèrement génés, d'être venu les mains vides
Mais nous vous remercierons comme il se doit de votre gentillesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horloger

avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 50
Localisation : Fécamp
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Sam 13 Juin - 20:32

Horloger sourit en entendant les paroles du Duc. Il connaissait la spontanéité de Matou; et pour elle comme pour lui-même, une invitation n'était jamais un protocole, mais bien un plaisir.

"Vôtre Grâce, ne vous souciez pas d'un cadeau. Arriver chez nous les mains vides est signe de simplicité; nous vous avons pris au dépourvu; par conséquent, ne vous formalisez surtout pas!"

Horloger remplit à nouveau les verres, tandis que Matou faisait resservir leurs hôtes. Mahaut, bien sagement, s'occupait avec son petit jeu de construction. Dehors, le soir tombait lentement; une nuit douce s'annonçait, prélude à l'été qui serait là dans dans quelques jours. Le soleil, rougeoyant, plongeait lentement derrière l'horizon, éclairant de son feu les arbres fruitiers qui dispensaient une ombre bienfaisante en journée. Horloger avait laissé la porte d'entrée ouverte; il réalisa que, peut-être, leurs hôtes avaient frais.

"Si vous voulez que je ferme, dites-moi!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keur

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Mer 17 Juin - 19:30

C'était sans surprise, Matouminou et Horloger étaient des gens simples, comme le Duc, ils ne se contentaient de peu. Mais Keur y tenait, il n'avait qu'une parole, et essayait tant bien que mal de la tenir.

La porte encore ouverte, le maitre des lieux se demandait si ses hotes avaient froids pour refermer la porte...


Ne vous en faites pas
il fait bien bon.
Et je suis persuadé que Myladybe apprécie de respirer l'air marin.

Par contre, cela me ferait plaisir de vous offrir un tonneau de ma cave personnelle
Mon Aimée sait à quel point j'y ai une attache
par conséquent, si je veux vous l'offrir
c'est que je vous apprécie
Au pire, vous pourrez le garder pour un retour sur Fécamp de notre part.


Un sourire au coin des lèvres du Duc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 54
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Sam 20 Juin - 19:51

Matou sourit aux paroles du Duc.

- Des étrangers? Messire Keur! quel vilain mot! Vous n'êtes en aucun cas des étrangers et sachez que nous sommes très heureux de vous accueillir.

Elle attendit que Horloger ait rempli les verre et en tendit un à chacun et ils trinquèrent. Puis Keur exprima sa gêne d'être venu les mains vides. De nouveau, elle sourit. Ce fut son mari qui prit la parole:

- Vôtre Grâce, ne vous souciez pas d'un cadeau. Arriver chez nous les mains vides est signe de simplicité; nous vous avons pris au dépourvu; par conséquent, ne vous formalisez surtout pas!


Elle acquiesça aux paroles d'Horloger, le duc insista cependant:


Par contre, cela me ferait plaisir de vous offrir un tonneau de ma cave personnelle
Mon Aimée sait à quel point j'y ai une attache
par conséquent, si je veux vous l'offrir
c'est que je vous apprécie
Au pire, vous pourrez le garder pour un retour sur Fécamp de notre part.


Elle répliqua en riant:


- Messire Keur, sauf votre respect, j'ai bien failli vous réprimander vertement, mais vos dernières paroles m'ont arrêtée. Si vous nous faites la joie de revenir chez nous dès que vos pas vous mèneront jusqu'à Fécamp, alors votre tonneau de calva est le bienvenu aussi!

Matou avait entendu parler de la cave du Duc. Il possédait des crus de grande qualité qui flattaient le palais autant que les sens, murmurait-on. Elle, tout comme son mari, appréciait le calva. Mais elle était sincère en leur exprimant sa joie de pouvoir les accueillir de nouveau chez elle et son époux. ce dernier lui lança un regard en coin. Elle le regarda innocemment et en souriant. Elle était comme ça, elle disait ce qu'elle pensait.

- Allons, venez vous installer à notre table, nous poursuivrons notre bavardage en mangeant. C'est un repas froid que je vous propose, espérons que vous garderez une petite place pour le dessert...

Elle se retint de justesse de faire un clin d'oeil à Keur, et se contenta de lui adresser un petit sourire entendu. Elle avait cru comprendre qu'il était assez gourmand.
Elle dressa rapidement la table, plaça plusieurs plats bien garnis et désigna leur place à Keur et à son épouse. Horlo mit sur une chaise deux coussins et y installa Mahaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keur

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Lun 22 Juin - 20:59

Encore un peu il se ferait engueuler par la maitresse des lieux, mais, avec sa botte secrète, le calva de sa cave personnelle, il avait réussi à les faire accepter son présent pour les remercier de leur gentillesse.

Matouminou invita par la suite, tout ce beau monde à passer à table, en voilà une bonne idée!


Et bien, je suis bien d'accord avec vous Dame Matouminou
c'est mon ventre qui gargouillait qui vous a suggéré cette idée?
dit il un sourire en coin
Manger froid ne me dérange pas, je ne suis pas bien difficile

Chacun s'installait à la place que désignait Matouminou, avec deux petits coussin pour Mahaut et à Keur d'engager une autre conversation

Alors Messire Horloger
A présent que votre dame est occupée à la mairie
la douane ne vous manque pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horloger

avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 50
Localisation : Fécamp
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Mar 23 Juin - 1:55

Une fois tout le monde installé, Matou commença à disposer les plats sur la table. Mahaut dit:

"J'ai faim, maman!"

Matou la regarda en fronçant les sourcils, et Horloger lui dit:


"On ne dit pas ça, ma fille; le repas va arriver; un peu de patience."


Malgré tout, il ne put réprimer un sourire; sa fille avait bon appétit, et ne s'en laissait pas conter. C'est à ce moment que Keur lui adressa la parole.

Keur a écrit:
Alors Messire Horloger
A présent que votre dame est occupée à la mairie
la douane ne vous manque pas?

Horloger sourit. Il réfléchit un instant avant de répondre.

"A dire vrai, Vôtre Grâce, non, elle ne me manque pas. J'ai trouvé dans la Chancellerie autre chose à apprendre; non pas que je sois incollable sur la Douane, loin de là! Mais j'estime y être resté suffisamment de temps; cela fait du bien à tout le monde que du sang neuf prenne le relais. De nouvelles idées, de nouvelles méthodes de travail aussi...cela dit, j'y ai beaucoup appris; et j'avoue que j'ai un péché mignon: je suis assez curieux de nature, et j'aime apprendre. C'est ainsi que, sortant de la Douane, j'ai postulé à la Chancellerie; j'ai pensé que mon expérience durant cette année passée dans les couloirs de la Prévôté pourrait peut-être être mise au service du Duché d'une autre façon."

Horloger fit une pause, et reprit.

"Pour ne rien vous cacher, je ne suis qu'un novice en matière de diplomatie; j'y ai appris qu'il valait mieux écouter que parler, souvent...mais je vous parle en toute franchise; la Douane ne me manque pas. Je ne renie rien, bien au contraire; j'y ai énormément appris, mais je suis passé à autre chose. Cela dit, j'ai également dit à mon successeur que je restais à sa disposition s'il avait besoin de quoi que ce soit; je l'aiderai avec plaisir, dans la mesure de mes moyens."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keur

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Dim 28 Juin - 10:30

Horloger s'était lancé dans la diplomatie, il en disait plus longuement qu'un soir en taverne, où le lieu ne prétait pas vraiment à ce genre de conversation approfondie. Mais connaissant un temps soit peu le fécampois, cela ne pouvait être une surprise, il était fin diplomate, calme et censé dans ses propos.

Pendant ce temps, Matouminou servait le repas. Un "bon appétit" plus tard, chacun piochait dans son asssiette pour savourer le repas, avec un ange qui passait au dessus de la table. Le regard du Duc se portait sur Mahaut, il souriait devant cette gourmandise.


Dame Matouminou, votre repas est succulent!
Quant à vous, comment se passe votre charge de maire?


C'est qu'il commençait à poser beaucoup de question le Duc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 54
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Lun 29 Juin - 22:21

Le soirée se déroulait tranquillement et simplement. Matou rougit lorsque le Duc la félicita pour son repas. Elle le remercia d'un sourire et lui proposa de ce resservir. Il avait un solide appétit tout comme Horloger.
Elle écouta son époux expliquer sa façon de voir sa fonction de diplomate. Keur hocha la tête puis se tourna vers elle:

Citation :

Quant à vous, comment se passe votre charge de maire?

Elle s'essuya délicatement la bouche avec sa serviette et lui répondit tout sourire:

Ma foi, Messire Keur, tout se passe fort bien et vous avez devant vous une mairesse épanouie. Mon mari vous dira que j'ai longuement hésité à me lancer dans un premier mandat. Mais aujourd'hui, alors que mon deuxième mandat touche presque à sa fin, je ne regrette rien. J'ai appris tellement de choses...tant dans le domaine politique qu'économique, du reste! Et puis, j'ai voulu établir avec les villageois un vrai dialogue. Après tout ce sont eux qui font leur ville. J'ai rencontré toutes sortes de situations, j'ai été confrontée à différents dossiers, certains plus délicats que d'autres. j'ai essuyé quelques critiques , je ne vous le cacherai pas, mais à côté de ça, j'ai reçu des témoignages fort aimables et qui m'ont fait chaud au coeur.
Oui, vraiment, cette fonction m'a plu au plus haut point. Je vais passer le flambeau avec un petit pincement au coeur, mais il n'est pas exclu que j'y revienne plus tard.


Elle lui fit un sourire puis se leva pour chercher le gâteau promis pour le dessert. Elle en profita aussi, pour tendre une bouteille de calva à Horloger afin qu'il l'ouvre.
Elle posa le gâteau au centre de la table, une bonne odeur de pommes caramélisées se répandit. Elle regarda Myladybe, le Duc et Horloger et sur un ton espiègle leur dit:


Je me demande si vous avez encore une petite place pour faire honneur à ce gâteau? Ne craignez nullement de m'offenser si vous ne pouvez plus rien manger....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keur

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Mar 30 Juin - 22:47

Matouminou discutait sur ses fonctions à la tête de la ville de Fécamp. Deux mandats, le temps passait si vite, mais elle en arretait là, pas de troisième mandat en vue pour l'instant, bientot peut etre... Deux mandats s'étaient bien, le troisième paraissait toujours plus long, et le duc pensait cela en connaissance de cause après avoir été maire de Bayeux durant 8 mandats...

Après ce succulent repas, Matouminou apportait le dessert, pendant qu'Horloger allait ouvrir une autre bouteille...point de mal, étant donné que le Duc n'allait devoir conduire son cheval. Et d'un ton taquin, la jeune fécampoise se posait la question s'il y avait encore de la place pour ce gateau...


Dame Matouminou, ne vous en faites pas!
il y a toujours de la place pour un bon dessert
De plus, l'odeur m'en met l'eau à la bouche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horloger

avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 50
Localisation : Fécamp
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Mer 1 Juil - 15:33

Horloger s'était levé en s'excusant, et était parti en cuisine chercher une autre bouteille de calva. C'est vrai qu'ils avaient passé une très agréable soirée, et que le repas, délicieux, avait été bien arrosé. Mais quoi...ne disait-on pas: "Qui est Fécampois, boit?" Ce n'était pas ici, dans leur propre maison, que Matou et Horlo allaient faire mentir ce proverbe! Du reste, c'était un plaisir que de recevoir Myladybe et Keur; ils étaient d'une compagnie très agréable, et ne laissaient pas leur place à table; deux qualités que Matou et Horlo appréciaient.
Lorsqu'il revint de la cuisine, Horlo entendit Keur dire:

Keur a écrit:
Dame Matouminou, ne vous en faites pas!
il y a toujours de la place pour un bon dessert
De plus, l'odeur m'en met l'eau à la bouche!

Il posa la bouteille de calva ouverte sur la table, en souriant.


"Vôtre Grâce, c'est un plaisir de vous offrir ce repas; nous constatons avec plaisir que vous l'appréciez! Il ne sera pas dit que je reculerai, moi aussi, devant un dessert! Surtout ceux faits par Matou; ils sont...tiens, je ne dis rien, vous m'en direz des nouvelles!"

Horlo sourit, et poursuivit.


"Et de vôtre côté, Vôtre Grâce? Avez-vous des projets? Si ce n'est pas indiscret, bien entendu!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keur

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Mer 1 Juil - 21:19

Pendant que Matouminou préparait le dessert, Horloger qui s'était birevement absenté revenait avec une bouteille de calva

Messire Horloger, je veux bien vous croire
deja qu'il semblerait que j'avais raté les crêpes de la chandeleur;
me suis rattrapé avec sa tarte aux cerises hier en taverne avec vous
et c'est avec grande joie, que je croquerais celle ci

Quant à savoir si j'ai des projets, ce n'est pas indiscret
je vais même être franc avec vous
j'en ai bien quelques uns, et de taille.
la principale est de passer du temps avec mon Aimée
dit il en posant son regard sur Elle
Avec mes différentes charges, nous n'avons passé que peu de temps ensemble, et essentiellement professionnellement
j'ai eu de la chance de l'avoir à mes côtés durant ce temps
Mais à présent, cela sera plus personnel et intime

Sinon, un autre serait bien de vous interdire de m'appeller "Votre Grâce" en privé
et surtout dans votre demeure
dit il avec un brin de taquinerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 54
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Jeu 2 Juil - 1:06

Matou sourit en entendant les propos de Keur. Elle coupa la tarte en veillant à faire de bonnes parts. Elle mit dans une petite jatte de la crême fraiche. La tarte était tiède et une cuillère de crême la rendrait encore meilleure. Cependant, chacun se servirait à sa convenance.

Elle servit Myladybe qui semblait un peu fatiguée. Il est vrai que la journée avait été longue. Puis, elle servit généreusement Keur et son époux. Aux yeux brillants des deux hommes, elle n'eut aucun souci quant au sort qu'allait subir son gâteau.
Elle n'oublia pas non plus Mahaut qui était aussi gourmande que son papa.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keur

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Dim 5 Juil - 18:15

Matouminou apportait la tarte tant attendue. Coupant quelques parts, elle servait Myladybe, puis les hommes et Mahaut. Keur regardait sa part, c'est qu'elle était généreuse.

Incroyable le grand moment de silence qui régnait dans cette demeure pour la dégustation de la tarte, chacun s'en donnait à coeur joie, c'était vraiment...


Délicieux!

Lorsque la tarte fut terminé, Keur s'adossa contre sa chaise, posant une main sur son ventre.

Et bien voilà, un bon repas
Merci, c'était parfait


La soirée chez Horloger et Matouminou avait été agréable, ils sont généreux et en ont profiter pour faire plus ample connaissance avec Keur et Myladybe, mais c'était bien souvent dans ses moments là, que le temps passait le plus rapidement. D'autant que les deux bayeusiens devront reprendre la route pour retourner chez eux


Désolé si l'attente est un peu plus longue parfois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 54
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Mar 7 Juil - 14:25

La soirée s'était écoulée tranquillement, le repas avait été apprécié au vu des plats vides. Matou laissa discuter les hommes et se tournant vers Myladybe, elle s'était enquise de ses projets. Elles avaient parlé un petit moment. Puis Matou avait du s'excuser. Mahaut commençait à donner des signes de grande fatigue. Du reste, elle aurait du être couchée depuis bien longtemps. Elle la prit dans ses bras et laissa l'enfant, sa poupée bien serrée dans ses bras, leur faire des "au revoir" de sa menotte.
Puis, une bougie à la main, elle l'emmena dans la chambre et entreprit de la déshabiller. Elle la débarbouilla également et lui lava les mains.
Elle l'aida à se glisser entre les draps, replia la petite couverture de laine inutile car il faisait assez chaud. Puis, elle lui chatonna une petite comptine et lui fit un gros câlin. Matou n'était pas encore sortie de la pièce que déjà l'enfant s'était endormie.
De retour dans la pièce principale, elle proposa à Myladybe de venir s'assoir dans un fauteuil, bien plus confortable que la chaise. Elle s'installa à côté d'elle et sortit son ouvrage de broderie. Myladybe la remercia d'un sourire et ferma les yeux. Matou se concentra sur son ouvrage en appréciant le silence uniquement ponctué de temps en temps des rires des hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keur

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Ven 10 Juil - 19:44

La nuit devenait de plus en plus profonde. Mahaut commençait à s'endormir, et c'était tout naturellement que Matouminou allait la coucher afin qu'elle puisse se reposer tranquillement.

Peu de temps après, elle redescendit, proposant à Myladybe de venir s'installer sur un fauteuil bien plus moelleux et commencer un discussion de femmes... torchon, couture, broderie et tout ce qu'il s'en suit.

Pendant ce temps, il ne restait qu'à Horloger et Keur de converser sur des sujets d'hommes... savoir faire, combats, joutes, maçonnerie...


Horloger,
j'ai cru avoir vu une forge qui portait votre nom à Fécamp
Etes vous donc, vous aussi forgeron?
Dur métier...battre le fer avec rigueur sous une chaleur étoufante
cela épuise vite un homme
mais heureusement que l'envie de bien faire, nous encourage à continuer...


Et au rythme des conversations...

En tout cas, vous avez là, une jolie demeure
je viens pour ma part, de terminer mes cours sur la maçonnerie...
et ceci, afin de pouvoir aider dans l'ouvrage
ceux qui aimeraient construire un hotel

L'envie d'avoir une demeure plus grande, avec plus d'espace et de verdure pour votre enfant
ne vous tente pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horloger

avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 50
Localisation : Fécamp
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Ven 10 Juil - 20:38

Horloger avait pris bonne note des recommandations de Keur. Bien, puisqu'il l'y autorisait, il l'appellerait donc "Messire Keur" en privé. Horloger n'était pas du genre "grandes tapes dans le dos", et encore moins avec des gens nobles. Il sourit cependant, tout en disant:

"Messire Keur, je prends note de votre...demande, et je vais essayer, à l'avenir et en privé, de vous appeler Messire. cela risque d'être difficile au début, je vous prie donc de m'en excuser par avance, si jamais le "Vôtre Grâce" revient."

Il fit une pause, voyant que Dame Myladybe et Matouminou s'installaient tranquillement dans de confortables chaises, un peu en retrait du seuil, devant lequel ils avaient conversé. La nuit s'avançait tranquillement, et le frais tombait. Horlo, n'ayant que très rarement froid, ne songea pas à bouger, tandis que le Duc lui parlait de forge et de maçonnerie.

Keur a écrit:
Horloger,
j'ai cru avoir vu une forge qui portait votre nom à Fécamp
Etes vous donc, vous aussi forgeron?
Dur métier...battre le fer avec rigueur sous une chaleur étoufante
cela épuise vite un homme
mais heureusement que l'envie de bien faire, nous encourage à continuer...

"Oui, en effet, Vôtre...pardon, Messire Keur! J'adore mon métier, même si, l'été, il est bien ingrat. Mais, voyez-vous, j'ai eu l'opportunité de changer d'échoppe, afin d'accelérer mes études. Hé bien, l'idée de détruire mon échoppe ne m'a même pas effleuré. Je ne veux être que cela, forgeron, et ne veux pas changer de métier. J'aime le feu, j'aime le métal, j'aime le travailler; j'aime le son du marteau qui frappe; du soufflet qu'on actionne; j'aime les braises rouges et brûlantes...j'ai ouvert ma forge à Fécamp il y a quelques temps, et j'ai des commandes; je me suis fait une petite clientèle de fidèles, et je travaille uniquement sur commandes. Ainsi, je n'encombre pas le marché inutilement; sauf si je vois que couteaux ou seaux manquent, auquel cas, je passe une journée à en fabriquer."

Horlo fit une pause, et reprit.

"Je vous remercie pour vos compliments sur notre maison; Matou et moi avons déménagé lors de la naissance de Mahaut. Cette maison est, je l'espère, à nôtre image: simple et chaleureuse. Nous aimons nous y retrouver, et y recevoir des amis. A ce propos, j'espère que Dame Myladybe et vous y reviendrez!"

Nouvelle courte pause, en souriant, et Horlo ajouta:

"Pour la...maçonnerie, j'en ai vaguement entendu parler, en effet. Il paraît que certains nobles aimeraient se faire bâtir des hôtels...je trouve cela très bien; et vous félicite pour cet art...je suis admiratif devant le talent des bâtisseurs de cathédrales! Cela dit, notre maison nous convient pour l'instant, mais si un heureux évènement venait à s'annoncer..."

Horlo sourit, et continua:

"Il nous faudrait peut-être envisager de changer de maison, ou d'agrandir celle-ci!"

Horlo se gardait bien de demander à Keur si Myladybe et lui avaient quelque projet, concernant un enfant. Cela ne le regardait pas, et il savait aussi que de telles questions pourraient mettre mal à l'aise ceux à qui on les posait. Il ajouta, changeant de sujet:

"Que pensez-vous des listes que nous avons en présence, et des gens qui les composent? Si ce n'est pas indiscret, bien sûr!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keur

avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Mar 14 Juil - 11:03

La générosité d'Horloger se faisait à nouveau sentir.

Et bien, c'est avec joie que nous reviendrons vous rendre visite.

Et la conversation continuait amicalement, avec à l'évidence, que changer de résidence sera l'idée dont le couple devrait discuter, si un heureux évènement se profilait pour eux.

Puis Horloger revenait sur le point de la politique. Politique dont Keur essayait de se tenir à l'écart, mais vu la gestion actuelle de la Normandie, dont il n'approuvait pas tout les points, lui rendait la tache bien difficile. Et à présent que les élections approchaient, ils semblaient confronter leurs idées.


Non, ce n'est pas indiscret, rassurez vous.
j'ai déja eu l'occasion de dire au Duc ce que je pensais
je ne lui casserais donc pas du sucre sur le dos.
Mais j'estime que les erreurs économiques et de communication, entres autres...sont trop flagrantes,
pour que nul ne puisse les révélés.
J'ai d'ailleurs encore accès à certaines données qui confortent cette idée
Le Duc a préféré avantager d'autres provinces que la Normandie, et la situation va donc devenir compliqué pour nous

Pour en venir aux listes présentes...
il leur faudra déja du courage pour redresser la Normandie économiquement
et cela ne sera pas chose aisée.
Il y a bien une liste parmis les candidates dont je partage certains points
aujourd'hui, il est temps de changer beaucoup de chose pour le bien de la Normandie

Et pour vous? je n'ai pas d'idée quant à vos idées politiques?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Horloger

avatar

Masculin Nombre de messages : 278
Age : 50
Localisation : Fécamp
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Jeu 16 Juil - 11:32

Horloger sourit, lorsque Keur lui demanda ses idées politiques.

"A vrai dire, messire Keur, mes idées sont celles du bon sens commun; rien de révolutionnaire...je fais partie d'une liste, car dame Angélique. m'a demandé d'y figurer, au nom de notre collaboration passée. Elle fut en effet Prévôt, et cela a été un plaisir de travailler avec elle; j'accorde plus d'importance aux gens qu'à leurs idées, car, à vrai dire, tout le monde, peu ou prou, promet les mêmes choses, à savoir l'augmentation du litre, la baisse des impôts, bref, comme Matou le disait, du pain et des jeux!"

Horlo jeta un oeil sur les deux femmes; elles semblaient toujours en grande conversation. Il reprit.

"Je ne connais pas tout le monde, dans les listes qui se présentent, et loin s'en faut. Mais j'ai appris à faire connaissance avec les gens qui composent la liste dont je fais partie, et, ma foi...nul doute que j'aurais pu plus mal tomber! Il y a là des gens de valeur, et je suis honoré de faire partie de cette liste."

Horlo resservit un verre de calva à Keur, qui, en bon Normand, ne refusait jamais un verre du précieux breuvage.


"Ces élections s'annoncent bien mouvementées, en tout cas...comme toutes, me direz-vous, mais il y a là un je ne sais quoi de chasse aux sorcières qui me déplaît! Mais il est vrai que je n'ai guère l'habitude de ces...joutes verbales...est-ce là monnaie courante, Messire Keur?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matouminou

avatar

Féminin Nombre de messages : 793
Age : 54
Localisation : FECAMP
Date d'inscription : 09/06/2008

MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   Jeu 16 Juil - 13:23

Bercée par le bourdonnement des voix des deux hommes, Matou laissa choir son ouvrage et ferma les yeux. Maladybe avait demandé à rejoindre sa chambre et elle l'avait accompagnée, lui montrant tout ce qui était nécessaire pour sa toilette et son bien-être. La chambre, sans prétention, était confortable. Myladybe l'avait chaleureusement remerciée, moyen en quoi Matou lui avait répondu qu'il ne fallait pas. Ils étaient heureux de les recevoir chez eux.
Elle finit par se lever, elle était fatiguée et serait mieux au lit. Elle rangea son nécessaire à broder, veillant à ce que fils et aiguilles soient bien ordonnés.
Puis, elle se dirigea vers la table, elle attendit que les hommes arrêtent leur conversation et salua avec courtoisie Keur:


Messire Keur, veuillez m'excuser mais je vais devoir vous laisser. Je crains fort de ne plus pouvoir tenir mes yeux ouverts. Horloger vous guidera jusqu'à votre chambre. J'ai beaucoup apprécié cette soirée.
Je ne sais pas si vous quitter Fécamp tôt, demain matin. J'espère, cependant, vous voir pour vous dire au revoir, à vous et à votre épouse.
Sachez que vous serez toujours les bienvenus ici.


Elle hésita sur la conduite à tenir, lui faire la bise pourrait paraitre bien familier, aussi opta-t-elle pour une petite révérence accompagnée d'un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une visite impromptue...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une visite impromptue...
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une petite visite Impromptue [ PV Law ]
» Visite impromptue.
» Visite impromptue
» Visite au musée archéologique du Val d''Oise.
» visite chez le gynéco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ville de Fécamp :: Les Maisons des Habitants :: Chez Matou, Horloger et Mahaut-
Sauter vers: