Ville de Fécamp

Ville du Domaine Royal Normand
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 installation et ce qui s'en suivi

Aller en bas 
AuteurMessage
Apronianius

avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: installation et ce qui s'en suivi   Lun 17 Déc - 1:43

Apronianius avait dans la main la clef que lui avait donnée Arianrod, il se tenait devant la maison, tout à fait ce qui lui convenait.

Voilà bien longtemps qu'il n'avait pas habité sa propre demeure... depuis... Florence, une éternité...

Il visita la maison, peu de pièce, un mobilier sobre, presque minimaliste, suffisant...

Il installa ses quelques effets, et s'ouvrit une bouteille de calva pour fêter son installation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apronianius

avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: installation et ce qui s'en suivi   Mar 18 Déc - 16:28

Entre la mine et la taverne, Apronianius n'avait guère eu de temps pour s'occuper de son catéchisme et de son baptème.

Les quelques jours à Dieppe lui avait fait du bien, mais toujours pas de trace de sa nièce, tous les voyageurs qu'il avait croisé ne la connaissait pas... sauf ce jeune homme, à qui il avait oublié d'en parler, ce Candide qui allait s'installer en Bretagne...
Peut être lui écrirait-il ?

Il pris une bouteille de calva, s'installa dehors face au soleil couchant et se laissa aller à divaguer ... sous le soleil de Florence ...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
candide

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: installation et ce qui s'en suivi   Ven 21 Déc - 3:22

Un pigeon survola la maison du sieur Apronianius, hésita un moment et vint se poser dans la cour.

Apro qui sirotait son calva, aperçu le message accroché à sa patte, s'en saisi et le parcouru


Citation :

Mon cher Aprononinus,

Je suis enfin rentré en Bretagne où j'ai retrouvé la plus aimante des femmes, ce bonheur je vous le dois, sans votre aide je serai certainement mort sur le bord de la route.

Je reste votre éternel débiteur, et serai fier de vous offrir l'hospitalité en terre bretonne, vous y serez toujours le bienvenu.

votre dévoué
Candide d'Afsnee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apronianius

avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: installation et ce qui s'en suivi   Sam 22 Déc - 3:41

Après la lecture du message, Apro nourrit le pigeon, se resservit un verre de calva qui glissa au fond de sa gorge comme le torrent d'un feu en sommeil, fort et délicat. Il sourit à l'idée que le jeune homme avait réusi à terminer son voyage et à retrouver celle qu'il aimait.

Il prit un bout de parchemin et commença à faire une réponse.


Citation :

Cher Candide,

Vous me voyez bien aise de vous savoir arrivé au terme de votre voyage vivant. Vous n'êtes nullement mon débiteur, je n'ai fais que ce que tant d'autres auraient fait, par contre j'accepte votre invitation, dés que la situation politique le permettra. Je suis bien moins téméraire que vous, pour me lancer seul sur les routes.
Prenez bien soin de votre amour.

j'aurai pourtant une requête à vous faire, je recherche une personne qui m'est chère, dont j'ai perdu la trace il y a un certain temps, ma nièce, Ristori. Si par hasard vous la croisez, informez moi, je vous en serai fort reconnaissant

Amicalement
Apronianius

il relut son message, y mis ses espoirs, le roula et l'attacha au volatile

Va, envole toi mon beau, va trouver ton maitre, emporte mes espoirs

Il resta là, immobile, un grand moment, à penser, la tête dans les nuages sous l'effet du calva...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
candide

avatar

Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 21/12/2007

MessageSujet: Re: installation et ce qui s'en suivi   Sam 29 Déc - 2:43

Un pigeon survola la petite maison, il se posa ébouriffé et tremblotant sur le rebord d'une fenêtre, sans plus de force pour taper au carreau.

Un long moment plus tard, Apronianius, rentrant de la mine, aperçu le volatile blotti contre la fenêtre, il le prit dans sa main et détacha le message qu'il portait à la patte.

Citation :

mon cher Apro,

Quelle ne fut pas ma surprise, à la lecture de votre message, de voir le nom de Ristori!
Vous la cherchée en Normandie, et elle est ici en Bretagne, à St Brieuc! Là où se terminait mon propre voyage.
Je ne connais ni votre passé, ni le sien. Ce que je sais c'est qu'elle est une personne charmante, quelle que soit l'histoire qui vous lie, ne la faite pas souffrir, elle ne le mériterait pas
Elle a été bouleversée à la lecture de votre message, après en avoir longuement parlé avec elle, elle souhaite juste que vous lui écriviez, pour l'instant.

Quant à moi, je m'installe entre le bonheur d'être avec celle que j'aime, et la douceur de vivre dans ce village. je vais finir par devenir breton, lorsque mon accent flamand aura disparu !


Prenez soin de vous mon ami,

Amicalement
Candide d'Afsnee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apronianius

avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: installation et ce qui s'en suivi   Dim 30 Déc - 3:24

Apronianius dû relire à deux fois le message, sa nièce, sa petite Ris... bien vivante!
Il s'assit, ce moment tant attendu était là, il en avait les jambes tremblantes.

Il sorti une bouteille de calva et s'en servit une copieuse rasade, le liquide irradia doucement en lui, il prit conscience peu à peu du contenu de la lettre.


...Elle est ici, en Bretagne, à st Brieuc...

si prés, si loin...
tout se bousculait dans sa tête, et si Zig, son autre nièce avait eu raison...
Il commençait à s'en vouloir...

..elle souhaite juste que vous lui écriviez, pour l'instant...

oui, lui écrire...après deux ans de silence...

Apro se servit à nouveau du calva...
elle ne semblait pas vouloir le revoir, pour l'instant

la bouteille se vidait au fur et à mesure des ses réflexion...

tant de chose à raconter, tant d'histoires à entendre, par où commencer?

La deuxième bouteille de calva subi le même sort que la première.

La nuit était tombée, la pâle lueur de la lune éclairait faiblement la cour, Apro se laissa aller à songer à Florence, aux temps révolus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apronianius

avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: installation et ce qui s'en suivi   Lun 31 Déc - 2:35

Apro se réveilla, la langue endormie et le cerveau tambourinant... trop de calva sans doute...
La soirée d'hier immergea peu à peu des brumes de ses souvenirs... Sa nièce, sa Ris, était vivante, pas loin...
Lui écrire...

Il commença dix fois sa lettre, les mots se perdaient dans le vide de ses pensées...

D'abord un mot au sieur Candide, pour le remercier de s'être fait le messager de son bonheur.


Citation :


Messire Candide, mon ami

Vous me rendez à la vie avec une aussi bonne nouvelle, ma nièce, ma Ristori, vivante...
C'est moi qui vous suis reconnaissant aujourd'hui, je prierai pour vous.
Mais parlez moi d'elle, quelle est sa vie, fuit-elle toujours ?

Voilà quelques temps, je me suis retourné vers Aristote, que j'avais dédaigné pendant bien des années, et aujourd'hui vous m'apprenez qu'il a entendu mes prières, louons sa gloire.

Et vous, mon ami, votre installation ? Comment sont les bretons ?
Racontez moi...

Votre ami,
Apronianius

Il sécha le parchemin, le roula et le mit dans sa besace. Il y mit aussi sa plume, son encrier, deux parchemins, sans oublier la bouteille de calva et quelques pommes.

Apro s'installa au bord de la rivière, plutôt du ruisseau, qui coulait en contre bas de sa maison...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apronianius

avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: installation et ce qui s'en suivi   Mer 2 Jan - 2:12

Et pourquoi ne pas aller la rejoindre tout de suite?
partir maintenant...
ses pensées s'emmêlaient, Candide avait écrit qu'elle voulait bien une lettre de lui, elle lui en voulait sans doute encore, malgré le temps...

alors, entre deux gorgées de calva,il se résigna à ne pas partir et écrivit un message sincère mais succinct


Citation :

Ma chère Ris,

Que de temps a passé, que d'histoires aussi, voilà deux longues années que je te cherche, et au moment où je m'apprêtais à abandonner, Aristote met un voyageur sur mon chemin, et me conduis jusqu'à toi.
M'auras tu pardonné? je n'ai jamais su m'opposer à ton père, il a toujours eu l'ascendant sur moi.
Qui es tu devenue ?
Je t'imagine parfois, sous les traits d'une danseuse qui fait virevolter sa robe dans les reflets du soleil.
Raconte moi, je t'en prie.
Ta sœur t'as-t-elle rejoint? je n'ai plus de nouvelle depuis notre séparation à Toulon.



Ton oncle Apro
qui n'a jamais cessé de penser à toi


Presque satisfait, il s'en retourna chez lui, attacha un message à chaque patte du pigeon, un pour le jeune Candide, et l'autre pour sa nièce. Puis il souhaita bon voyage au pigeon, qui s'envola en direction de l'ouest.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apronianius

avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: installation et ce qui s'en suivi   Ven 4 Jan - 4:34

Apronianius surveillait le ciel, et si un pigeon...
mais non, rien, le ciel était d'un gris monotone, comme ses pensées... cette attente ne lui convenait guère, il devait s'occuper et à autre chose que de vider des bouteilles de calva.
Il se mit alors en tête de fendre du bois pour l'hiver. Armé de sa hachette et d'une bouteille de calva, il se mit à l'ouvrage sans compter sa peine.

Les coups pleuvaient sur les buches, le tas ne cessait de croitre, jusqu'à cette buche dont le nœud était plus dur que l'acier.
Le manche se brisa, la cognée s'échappa droit devant et rebondi contre le mur de l'appentis pour venir se planter dans le billot où était posé sa main.

Sur le coup, Apro ne senti rien, juste la surprise d'avoir cassé sa hachette, quand une douleur fulgurante lui paralysa le bras gauche. Sa main était de part et d'autre de la cognée. Il eut le temps de voir une tâche rouge se former, deux de ses doigts rouler sur le billot et achever leurs courses au sol. Il essaya de les rattraper de sa main valide, mais tout était au ralenti, son geste mis une éternité... avant de s'écrouler par terre, laissant échapper un cri...


AAAArrrrgh.........

le temps passa...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ristori

avatar

Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: installation et ce qui s'en suivi   Lun 7 Jan - 1:53

Un pigeon venu de Bretagne arriva devant la demeure d'Apronianius. Il avait accroché à sa patte un parchemin de la part de Ristori, sa nièce.
Il se posa sur le rebord de la fenêtre, picora quelque miette. Au bout d'un moment, il tapa avec le bec sur la fenêtre espérant que quelqu'un vienne.

Il pensa : "bon il arrive sinon je repars. j'ai froid moi et c'est pas 3miettes qui vont me nourir"


Citation :
Mon cher oncle,
Je ne pensais plus jamais avoir de tes nouvelles. ça été un choc quand Candide m'a dit que tu l'avais sauvé.
Tu fais quoi en Normandie ? Tu as quelle vie? Comment vis tu?

Zig m'a dit que vous vous étiez séparés à Toulon suite à un différend sur la route à suivre.
J'ai refait ma vie à St Brieuc. Je suis mariée , j'ai un petit garçon Erwan et il va bientôt devoir jouer au grand frère. Tu verrais comme il grandit vite.

Pourquoi tu es parti quand papa m'a forcée à me marier ? Tu m'a toujours défendu, tu savais que je voulais pas, tu as rien fait.....
Je veux comprendre.

Ta nièce préférée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apronianius

avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: installation et ce qui s'en suivi   Lun 7 Jan - 3:21

Apro entendit du bruit, il essaya de se relever, ses force l'abandonnèrent à nouveau. Il se sentait faible.
Les bruits se rapprochaient, des voix ...


Hé l'homme !

Apronianius n' arriva pas à bouger, ni à répondre

Tu vois, j't'l'avais dit, l'est crevé... perdons pas d'temps, j'vide ses poches
toi, va dans la piaule,y a ben queque chose à prendre


l'autre grogna quelque chose et se dirigea vers la chaumière...

leur forfait terminé, les deux hommes quittèrent les lieux, emportant leur maigre butin, juste une bourse et deux bouteilles de calva, riants d'avoir fait un coup facile.

Apro les aperçu vaguement s'éloigner. Il devait lutter pour ne pas sombrer à nouveau dans le sommeil. Il se releva péniblement.
La flaque de sang était impressionnante, au milieu nageaient ses deux doigts liés ensembles .

Se tenant la main douloureuse, il rejoignit la maison, commença à panser sa main comme il pu, quand il entendit taper au carreau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apronianius

avatar

Masculin Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 28/11/2007

MessageSujet: Re: installation et ce qui s'en suivi   Lun 7 Jan - 3:54

Il aperçu un pigeon sur le rebord de la fenêtre, ce pourrait-il que ce soit déjà la réponse de sa nièce ?
Il se traina jusqu'à la fenêtre et fit rentrer le pigeon, détacha le message et le lu...

Ris, sa Ris lui avait répondu, elle était heureuse... Il sourit à cette pensée.

Il savait qu'il devait s'expliquer, Ris lui facilitait la tâche en lui posant la bonne question...

Il se sentit trés faible, il devait s'occuper de lui avant de répondre, il se sentait bouillant, sa vue se troublait par instant..Il fallait qu'il trouve quelqu'un...

Il se souvint avoir vu une carriole passer il y a quelques jours, des gens avaient sans doute emménager pas loin, dans la maison au bout du chemin. Il rassembla le peu de force qu'il lui restait et se mit en marche, porté par l'espoir de retrouver bientôt sa nièce...

Il chassa les corbeaux pataugeant dans la flaque de sang presque sèche, qui se disputaient les restes de ses doigts perdus..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: installation et ce qui s'en suivi   

Revenir en haut Aller en bas
 
installation et ce qui s'en suivi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [installation illegale] Khristelle - 2/03/1458
» [PROGRAMME]Installation d'un micro[réglé]
» Amélioration du Léviathan ; Installation de la machine à vapeur !
» installation wow de ' wow ' a ' wow mop '
» Installation des polices

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ville de Fécamp :: Les Maisons des Habitants :: Chez Apronianius-
Sauter vers: